dimanche, 01 janvier 2017 17:26

Le père Noël cycliste est passé à Mulhouse

Les cyclistes qui empruntent la piste cyclable de la rue des Tanneurs déclenchent une alerte pour les automobilistes.Photo L’Alsace Les cyclistes qui empruntent la piste cyclable de la rue des Tanneurs déclenchent une alerte pour les automobilistes.Photo L’Alsace Dareck

 

Trois nouveaux équipements et aménagements cyclables ont été inaugurés hier à Mulhouse, boulevard Stoessel et rue des Tanneurs. Mise en service d’un compteur, mise en double sens de l’axe cyclable Porte Haute - plaine de l’Ill et sécurisation du double sens cyclable rue des Tanneurs. Le plan vélo accélère… en attendant des infrastructures plus ambitieuses.

L'Alsace Textes : Laurent Gentilhomme Photos : Darek Szuster 

 


  •  

COMPTEUR DYNAMIQUE DE VÉLOS.- On appelle ça se faire coiffer sur le fil. Petit résumé de la situation hier matin, boulevard Stoessel, à Mulhouse à 12 h 30. Un compteur dynamique de vélos vient d’être mis en service et le chiffre affiché est encore le zéro. Les élus sont sur leur vélo et attendent la photo officielle quand, paf, un monsieur leur passe devant sur son vélo pliant Brompton et devient le déclencheur officiel du compteur ! Ce compteur permet donc, depuis ce déclenchement, de quantifier le flux vélo sur le secteur. « Pour nous, c’est important , explique Paul-André Striffler, assesseur M2A délégué aux deux-roues et aux cheminements pédestres. Ce n’est pas la même chose de demander des subventions à M2A pour aménager des pistes cyclables si nous avons dix cyclistes qui passent par jour que des milliers. » Pas faux, surtout dans le climat actuel de guerre froide entre Mulhouse et M2A… Les membres du Cadres, présents hier, ont regretté que le compteur ne soit pas visible par les automobilistes du boulevard Stoessel. « On sensibilise des cyclistes déjà convaincus ! »

DOUBLE SENS PORTE HAUTE-PLAINE DE L’ILL.- Cette fois il s’agit d’entériner - et d’améliorer - une habitude prise par les cyclistes. Entre la Porte Haute et la plaine de l’Ill, tous les cyclistes circulent côté stade de l’Ill, alors qu’initialement seuls les cyclistes roulant en direction des Coteaux devaient emprunter cette piste cyclable. Obstacles supprimés rue Flammarion, mise à double sens de la piste cyclable, voie verte pour que les piétons cohabitent avec les cyclistes… les investissements permettent de sécuriser et simplifier un usage.

SÉCURISATION DU DOUBLE-SENS CYCLABLE RUE DES TANNEURS.- Là encore, il s’agit de répondre à une demande des cyclistes, à l’angle de la rue des Tanneurs et des Bons-Enfants. Le face-à-face avec des véhicules a déjà donné quelques sueurs froides à des cyclistes et deux actions ont été décidées : le renforcement du marquage au sol pour la piste cyclable avec une résine verte bien visible et la mise en place d’un dispositif lumineux dynamique avertissant les véhicules qu’un vélo arrive à contresens. Dixit Denis Rambaud, vice-président M2A délégué aux deux roues, cet équipement est totalement inédit « en France et dans le monde ».

CINQ LEVIERS POUR DEMAIN.- Cette triple inauguration a été l’occasion pour Philippe Trimaille, adjoint délégué aux déplacements urbains et transports, de préciser les futurs axes de développement de la pratique du vélo dans le secteur M2A. « Nous devons rendre les aménagements cyclables plus lisibles, continus et sécurisés (NDLR : sur huit axes pénétrants vers l’hyper-centre, deux rings et une radiale le long de la diagonale verte), cibler les jeunes qui ne sont pas attirés par le vélo, proposer de nouveaux services autour du vélo en développant une offre de vélos à assistance électrique, lutter contre le vol (NDLR : aide au marquage et à l’achat d’antivols) et développer la communication. »

Philippe Trimaille a expliqué que Paul-André Striffler allait prochainement se rendre dans toutes les communes de M2A pour faire le point sur les besoins en aménagement des communes environnantes. Pour mémoire, l’agglomération compte actuellement 340 km d’aménagements (100 kilomètres à Mulhouse), 4100 arceaux à vélo et consacre un budget d’environ 500 000 € par an pour la mise en œuvre de sa politique cyclable.

Le chiffre : 56 600 €

Le coût des trois opérations se monte à 56 600 € (HT).

Mise à double sens de l’axe cyclable le long du tramway, 22 000 € (financement M2A).

Compteur de vélos : 19 800 € (M2A).

Panneau dynamique rue des Tanneurs : 10 600 € (M2A).

Marquage vert, rue des Tanneurs : 4200 € (Ville de Mulhouse).

La phrase

"La concertation va continuer, nous allons partager cette ambition avec les conseils participatifs […] Notre politique consiste à répondre aux attentes de ceux qui n’ont pas encore franchi le pas […] et en particulier cibler les jeunes qui ne sont pas attirés par le vélo."

Philippe Trimaille, adjoint délégué aux déplacements urbains et transports

Lu 975 fois Dernière modification le dimanche, 01 janvier 2017 20:09