mercredi, 14 août 2019 14:53

Bike park du Markstein: Alsace Nature monte au créneau

L’association de protection de l’environnement Alsace Nature a fait entendre sa voix concernant l’implantation du bike park au Markstein sur le domaine skiable. En service depuis le 15 juin, la structure pour vététistes ne ravit les écologistes 

« Nous n’avons pas été consultés pour ce projet. Il n’y a eu aucune concertation avec les acteurs essentiels comme le Parc des Ballons alors qu’on est totalement dans une gêne à la nature. Elle doit garder ses droits », explique Albert Gasser, membre d’Alsace Nature à l’origine de ce coup de gueule. L’association craint que l’installation sportive n’ait été réalisée dans le respect des règles environnementales. « Les impacts possibles sur la nature sont multiples. Il y a forcément déjà des dégradations de sol avec le creusement engendré par les passages de VTT. Certains tracés abîment la flore et menacent la gentiane et l’arnica. Ils touchent aux zones humides aussi. De plus, la proximité des tracés par rapport à la zone de protection spéciale Natura 2000 implique la réalisation d’une étude d’incidences qui n’a ne semble-t-il pas été faite », ajoute-t-il.

Selon la présidente du syndicat mixte du Markstein Grand Ballon, Annick Lutenbacher, la mise en place du bike park a nécessité un travail en collaboration (donc une concertation) avec le Club vosgien, le Parc des Ballons, l’ONF, les chasseurs et les communes concernées (Fellering et Oderen). « Administrativement, tout est calé et dans les normes. On a travaillé par étapes. Notre objectif est soft et souple avec cette activité complémentaire. On utilise le domaine skiable pour descendre et on tire les vélos via les remontées mécaniques pour monter. L’activité est encadrée par notre personnel. »

L’association reste dubitative et hostile au projet. « Est-ce que ça va devenir des pistes de descente comme à La Bresse ? On est impuissant face aux nouvelles pratiques sportives qui émergent. On ne veut pas que la nature soit chamboulée. » Le constat est là. Il est difficile d’aller contre l’ère du temps.

Pour conclure le Président d'Alsace Nature pas vraiment au fait de la règlementation sur les VAE lâche En ce moment, la bête noire de l’association reste le VTT électrique en forêt…un truc qui n'a rien à voir avec le sujet traité et qui en plus sème le trouble. Notre ami c'est un peu enflammé un VTTAE conforme à la règlementation à le droit de circuler en forêt bien entendu !

 

Voir l'intégralité de l'Article sur le site de L"Alsace ici

 

Lu 536 fois Dernière modification le mercredi, 14 août 2019 22:06