mercredi, 04 septembre 2019 08:53

Pratique Freeride sauvage un problème épineux

La presse régionale a fait écho de la découverte d'un pieu acéré planté dans une réception d'une piste sauvage sur le ban communal de Wintzenheim sous le Hohlandsbourg. Deux VTTistes témoignent dans les DNA avoir évité de peu un accident qui aurait pu avoir des conséquence grave.
Dans ce genre d'affaire il serait sans doute plus efficient de ce rendre à la Gendarmerie la plus proche pour enregistrer un dépôt de plainte. Le fait de publier cette information dans la presse risque de compromettre l'enquête et même de donner des idées à des opposants radicalisés. On ne peut pas encourager la pratique Freeride due en partie au manque évident de connaissance des droit de circuler sur les chemins et sentiers. La pratique du VTT est sauf rare exception autorisé sur chemins et sentiers même si des administrations des communes et des associations ont la facheuse tendance à planter des panneaux pour semer le trouble. Ce manque d'information à pousser certain à faire leur propre traces pour éviter tous risque de confrontation avec les autres usagés sans prendre en compte que c'est souvent la flore et la faune qui pâtissent de cette pratique.

Lu 373 fois Dernière modification le mercredi, 04 septembre 2019 09:30