vendredi, 17 mai 2013 03:31

Début de la Coupe du Monde VTT avec les Alsaciens Marotte & Clauzel

C’est avec la volonté de se dépasser que Maxime Marotte  retrouve ce week-end la Coupe du monde.Archives Hervé Kielwasser

Photo - Hervé Kielwasser

C’est avec deux mois de décalage par rapport à l’an dernier que débute la Coupe du monde de cross-country ce week-end en Allemagne. Avec les Haut-Rhinois Maxime Marotte en Elites et Perrine Clauzel chez les espoirs.

Ils sont impatients, et pour cause, les pilotes de cross-country ont dû attendre plus de deux mois par rapport à 2012, année olympique, et un mois par rapport à une saison ordinaire pour débuter leur Coupe du monde. Maxime Marotte a rongé son frein avant cette première manche dimanche à Albstadt en Allemagne et c’est finalement la semaine passée que sa montée en puissance s’est grippée par un refroidissement. Avec un programme d’entraînement réaménagé, le pilote BH-SR Suntour, vainqueur de la 2e manche de Coupe de France il y a dix jours, s’élance avec pour référence un 13e rang de Coupe du monde 2012 qu’il tentera d’améliorer comme sa 16e place actuelle au classement mondial.

« Si je n’ai pas forcément réalisé un gros volume d’heures, j’ai eu un gros week-end en intensité , souligne le pilote de l’ASPTT Mulhouse. Et ça allait très bien ».

En termes d’objectif, en revanche, le Zillisheimois ne s’avance pas. « C’est dur à dire, mais on peut espérer un top 10 , enchaîne-t-il. J’ai envie de retrouver ce que j’ai fait en 2011 (avec un 5e rang final dont une 3e place à pareille époque à Offenbourg, déjà en Allemagne). Le départ sera un moment clé de la course, parce qu’après un virage à gauche au bout de 200 mètres, on se retrouve dans un champ large où ça peut être piégeux avec deux têtes de peloton. Mais le circuit va faire mal, il peut y avoir du mouvement sur la fin ».

Le Haut-Rhinois mise sur les valeurs sûres depuis le début de saison pour figurer en tête avec Julien Absalon (BMC) et le champion du monde suisse Nino Schurter (Scott). Pour la suite du classement, « c’est assez ouvert » selon l’intéressé.

« À la 5-6e place »

De son côté, Perrine Clauzel va découvrir le niveau mondial dans sa nouvelle catégorie d’âge des moins de 23 ans ce samedi. La sociétaire du VC Sainte-Croix-en-Plaine a déjà fait une entrée fracassante chez les dames dans l’Hexagone avec un premier podium lors de la 2e manche de Coupe de France. Dans la droite lignée de la lauréate Pauline Ferrand-Prévot, la pilote qui portera les couleurs de son team Focus/Rotor/Coaching-System.fr se présente sur cette lancée. Avec 50 points UCI dans sa musette qui la place au 330e rang mondial chez les dames.

« Je ne sais jamais où j’en suis aux entraînements, mais ça va bien , précise la Haut-Rhinoise. Je me souviens que je regardais les temps au tour l’an dernier en junior, alors qu’il restait encore un tour pour les espoirs, et je me situais à la 5-6e place (Ndlr : notamment lors de sa victoire à La Bresse au cours de ce mois de mai en 2012). Alors pourquoi pas un top 10 ? »

À l’instar de Maxime Marotte, Perrine Clauzel va pouvoir se situer dans la hiérarchie mondiale lors de cette manche allemande à Albstadt. Enfin !

Programme

Ve. 18 h 15 Finale de l’Éliminatoire ; sa. 13 h 30 Espoirs dames ; sa. 13 h 35 Juniors filles ; sa. 15 h 30 Espoirs ; di. 9 h 30 Juniors ; di. 11 h 30 Dames ; di. 14 h Élites

Gilles Legeard
Lu 2312 fois Dernière modification le vendredi, 17 mai 2013 20:58