Le 5e Forum social du Florival était cette année en grande partie consacré à la question de la mobilité. Dimanche une « Vélorution » a réunit un peu plus de 80 cyclistes pour faire un état des lieux des aménagement cyclable réalisé au sein de l’intercommunalité entre Soultz et Lautenbach. Certain aménagements ont été réalisé sans véritable expertise et connaissance pratique pour facilité la vie des cyclistes. L’aménagement du rondpoint sur la D430 au niveau de Buhl est un exemple d'absurdité tant le cheminement proposé nécessite un brevet de pilotage pour abordé les changement de direction quand on est un usager du deux roues. D'autres points noir ont été évoqué notamment l'accès du collège à vélo toujours inexistant depuis Guebwiller. La veille une conférence suivit de tables rondes en présence de plusieurs élus a permis de débattre autour de la mobilité active, ou coopérative transport en commun auto partage et covoiturage. François Herrb et Patrice Knorr deux membres du collectif citoyen semblaient satisfait d’avoir enfin réussit à convaincre les élus à venir discuter avec les participants du forum . Les habitants du Florival ont besoins d’être entendus et associés aux décisions prises par les politiques. Les organisateurs ont émis le souhait que les propositions qui ont émergé des débats soient pris en compte dans le futur PLUI (Plan local d’urbanisme intercommunal) qui sera un document dans lequel la futur politique de la mobilité sera également définit. 

6003597223336864202030442753788191013076992n6034227323340465935003605627508541993517056o

Publié dans News
dimanche, 01 janvier 2017 17:26

Le père Noël cycliste est passé à Mulhouse

 

Trois nouveaux équipements et aménagements cyclables ont été inaugurés hier à Mulhouse, boulevard Stoessel et rue des Tanneurs. Mise en service d’un compteur, mise en double sens de l’axe cyclable Porte Haute - plaine de l’Ill et sécurisation du double sens cyclable rue des Tanneurs. Le plan vélo accélère… en attendant des infrastructures plus ambitieuses.

L'Alsace Textes : Laurent Gentilhomme Photos : Darek Szuster 

 


  •  

COMPTEUR DYNAMIQUE DE VÉLOS.- On appelle ça se faire coiffer sur le fil. Petit résumé de la situation hier matin, boulevard Stoessel, à Mulhouse à 12 h 30. Un compteur dynamique de vélos vient d’être mis en service et le chiffre affiché est encore le zéro. Les élus sont sur leur vélo et attendent la photo officielle quand, paf, un monsieur leur passe devant sur son vélo pliant Brompton et devient le déclencheur officiel du compteur ! Ce compteur permet donc, depuis ce déclenchement, de quantifier le flux vélo sur le secteur. « Pour nous, c’est important , explique Paul-André Striffler, assesseur M2A délégué aux deux-roues et aux cheminements pédestres. Ce n’est pas la même chose de demander des subventions à M2A pour aménager des pistes cyclables si nous avons dix cyclistes qui passent par jour que des milliers. » Pas faux, surtout dans le climat actuel de guerre froide entre Mulhouse et M2A… Les membres du Cadres, présents hier, ont regretté que le compteur ne soit pas visible par les automobilistes du boulevard Stoessel. « On sensibilise des cyclistes déjà convaincus ! »

DOUBLE SENS PORTE HAUTE-PLAINE DE L’ILL.- Cette fois il s’agit d’entériner - et d’améliorer - une habitude prise par les cyclistes. Entre la Porte Haute et la plaine de l’Ill, tous les cyclistes circulent côté stade de l’Ill, alors qu’initialement seuls les cyclistes roulant en direction des Coteaux devaient emprunter cette piste cyclable. Obstacles supprimés rue Flammarion, mise à double sens de la piste cyclable, voie verte pour que les piétons cohabitent avec les cyclistes… les investissements permettent de sécuriser et simplifier un usage.

SÉCURISATION DU DOUBLE-SENS CYCLABLE RUE DES TANNEURS.- Là encore, il s’agit de répondre à une demande des cyclistes, à l’angle de la rue des Tanneurs et des Bons-Enfants. Le face-à-face avec des véhicules a déjà donné quelques sueurs froides à des cyclistes et deux actions ont été décidées : le renforcement du marquage au sol pour la piste cyclable avec une résine verte bien visible et la mise en place d’un dispositif lumineux dynamique avertissant les véhicules qu’un vélo arrive à contresens. Dixit Denis Rambaud, vice-président M2A délégué aux deux roues, cet équipement est totalement inédit « en France et dans le monde ».

CINQ LEVIERS POUR DEMAIN.- Cette triple inauguration a été l’occasion pour Philippe Trimaille, adjoint délégué aux déplacements urbains et transports, de préciser les futurs axes de développement de la pratique du vélo dans le secteur M2A. « Nous devons rendre les aménagements cyclables plus lisibles, continus et sécurisés (NDLR : sur huit axes pénétrants vers l’hyper-centre, deux rings et une radiale le long de la diagonale verte), cibler les jeunes qui ne sont pas attirés par le vélo, proposer de nouveaux services autour du vélo en développant une offre de vélos à assistance électrique, lutter contre le vol (NDLR : aide au marquage et à l’achat d’antivols) et développer la communication. »

Philippe Trimaille a expliqué que Paul-André Striffler allait prochainement se rendre dans toutes les communes de M2A pour faire le point sur les besoins en aménagement des communes environnantes. Pour mémoire, l’agglomération compte actuellement 340 km d’aménagements (100 kilomètres à Mulhouse), 4100 arceaux à vélo et consacre un budget d’environ 500 000 € par an pour la mise en œuvre de sa politique cyclable.

Le chiffre : 56 600 €

Le coût des trois opérations se monte à 56 600 € (HT).

Mise à double sens de l’axe cyclable le long du tramway, 22 000 € (financement M2A).

Compteur de vélos : 19 800 € (M2A).

Panneau dynamique rue des Tanneurs : 10 600 € (M2A).

Marquage vert, rue des Tanneurs : 4200 € (Ville de Mulhouse).

La phrase

"La concertation va continuer, nous allons partager cette ambition avec les conseils participatifs […] Notre politique consiste à répondre aux attentes de ceux qui n’ont pas encore franchi le pas […] et en particulier cibler les jeunes qui ne sont pas attirés par le vélo."

Philippe Trimaille, adjoint délégué aux déplacements urbains et transports

Publié dans News

Les agendas se remplissent, bilan financier, élaboration de calendriers, mutations, recherche de partenaires on a un peu la tête dans le guidon.

 

Les colloques et AG auxquels les présidents de clubs, les sportifs, les élus et les méritants sont conviés aux grandes messes des réunions souvent hyper-codifiées où nos élus et politiques ont tendance à monopoliser la parole. Fort heureusement il y a quelques moments de convivialités pour discuter de vélo et de politique sportive autour du traditionnel K.V.B (Kougelhof Vin Blanc).

Ces moments de convivialités sont malheureusement de plus en plus rare pour les acteurs du monde associatif souvent isolé, esseulé face aux problèmes. Pourtant chacun d'entre nous fait partie de ce réseaux  de personnes qui partagent la même passion du vélo.

 

Les AG sont des moments clé où chacun dans un temps limité devrait pouvoir exprimer ses besoins, ses attentes mais aussi ses projets. Dans la période de crise économique que nous traversons il incombe à tous les acteurs du vélo de développer la collaboration, notamment grâce aux outils de communications moderne, pour créer un réseau de compétence animé, fer de lance d'une coopération efficace.

 

http://ebook.coop-tic.eu/francais/files/PagePrincipale_Grelet_Faire_ensemble_20131128143902_20131128143933.jpg

 

 

 

 

 

Publié dans News
mercredi, 12 septembre 2012 12:31

Vélocité à Mulhouse 5 ans déjà !

Cinq ans après son lancement, il est temps de tirer un premier bilan du système de vélo-partage "Vélocité" mis en place à Mulhouse.


Le système identique à celui des grandes agglomérations comme Paris, Marseille ou Lyon donne plutôt satisfaction aux usagers essentiellement non Mulhousien et aux élus de la communauté de Mulhousienne. Selon les élus les 240 vélos et les 40 stations ne pèsent pas trop lourd dans la facture du contribuables Mulhousien par rapport aux prestations et services  fournit par la société JC DECAUX .




 

Mulhouse : bilan plutôt positif du vélo-partage par France3Alsace



Publié dans News