L’Office de tourisme de Guebwiller et des Pays du Florival vient d’éditer un nouveau topoguide vélo comprenant 27 circuits sur route, destinés aussi bien aux familles qu’aux touristes, ou aux cyclistes endurcis. Tous en selle !

Stéphane CARDIA 

L’équipe de l’Office de tourisme de Guebwiller et les élus présentent le nouveau topoguide, en compagnie d’Eric Orban, de l’hôtel Saint-Barnabé à Buhl. Photo L’Alsace/Stéphane Cardia
Le fascicule présente cinq circuits running autour de Guebwiller. Photo L’Alsace/S.C.
Le topoguide contient 27 fiches et autant de circuits à découvrir. Photo L’Alsace/S.C.

L’équipe de l’Office de tourisme de Guebwiller et les élus présentent le nouveau topoguide, en compagnie d’Eric Orban, de l’hôtel Saint-Barnabé à Buhl. Photo L’Alsace/Stéphane Cardia

1 / 3
L’équipe de l’Office de tourisme de Guebwiller et les élus présentent le nouveau topoguide, en compagnie d’Eric Orban, de l’hôtel Saint-Barnabé à Buhl. Photo L’Alsace/Stéphane Cardia Le fascicule présente cinq circuits running autour de Guebwiller. Photo L’Alsace/S.C. Le topoguide contient 27 fiches et autant de circuits à découvrir. Photo L’Alsace/S.C.
 

Les amoureux de la petite reine ont de quoi se réjouir. En cette période estivale propice aux sorties à vélo, l’Office de tourisme (OT) de Guebwiller et des Pays du Florival vient en effet d’éditer un nouveau topoguide vélo, destiné tout particulièrement au cyclisme sur route. « Ce document répond à une demande forte d’information de la part de nos visiteurs sur le vélo de route » , explique Stéphanie Chefdeville, directrice de l’OT.

« Nous avons donc voulu leur proposer ce nouvel outil, qui s’inscrit dans une démarche de développement du vélo, sachant que notre région est en plus labellisée territoire vélo depuis 2016. » Les circuits figurant sur le topoguide ont été proposés par Pascal Jung, de l’association des cyclotouristes du Florival. Le topoguide lui-même a été réalisé par Aurélien Lapalus, étudiant en tourisme et sport, et cycliste professionnel.

Financé en grande partie grâce à l’obtention de subventions du programme européen Leader, ce topoguide comprend en tout 27 fiches individuelles réparties en trois catégories, correspondant aux différents types de cyclistes route : sept fiches famille, cinq fiches « grimpées » et 15 fiches « cyclo ».

Comme leur nom l’indique, les fiches « familles » sont destinées à la pratique du vélo en famille, et proposent des circuits de 12 à 28 km avec très peu de dénivelé.

Au programme, des boucles agréables - et abordables - qui empruntent les routes du secteur de Guebwiller, Soultz et Issenheim, en s’autorisant çà et là des détours du côté de Linthal, Bollwiller ou Soultzmatt. Les circuits « grimpées », quant à eux, sont destinés plus particulièrement aux forçats du vélo, en proposant des circuits courts mais très intenses physiquement : « Ce sont des circuits taillés sur mesure pour les « chasseurs de cols » qui veulent réaliser la meilleure performance possible sur des itinéraires physiquement très exigeants » , explique ainsi Pascal Jung.

Ces cinq circuits offrent quelques belles montées du côté de Linthal, Rimbach et Murbach, au départ de Guebwiller.

À titre d’exemple, le circuit le plus court, celui de la Langmatt, affiche ainsi huit kilomètres de distance pour un dénivelé de 403 mètres. Le plus long, celui de Remspach (du côté de Linthal), présente un parcours de 32 kilomètres pour 700 mètres de dénivelé.

Quant aux fiches « cyclo », elles sont plutôt destinées aux cyclistes voulant mêler sport et découvertes, grâce à des circuits de 50 à 160 kilomètres présentant un intérêt paysager ou patrimonial.

Faire rester les cyclistes plus longtemps

Chacune de ces fiches est présentée sous forme d’un petit dépliant, où l’on trouve une description brève du circuit, ainsi que des données chiffrées (distance à parcourir, dénivelé, coordonnées GPS du point de départ), un profil en long et diverses informations pratiques. Pour les circuits famille, une carte détaille également le parcours, remplacée sur les fiches « cyclo » et « grimpée » par un descriptif par étapes sous forme de roadbook.

Toutes les fiches listent également les points d’intérêt à découvrir le long du tracé, en particulier les musées et monuments historiques.

« Ce topoguide est un outil idéal pour renforcer l’attractivité de notre territoire, qui est propice au tourisme vélo » , estiment Marc Jung, président de la Communauté de communes de la Région de Guebwiller et du Pays Rhin-vignoble-Grand Ballon, et Alain Grappe, président de l’OT, qui soulignent tous deux l’importance économique du tourisme à vélo.

Un fait confirmé par Eric Orban, gérant de l’hôtel Saint-Barnabé à Buhl, où était présenté ce topoguide : « Les touristes à vélo consomment, et leur proposer des circuits de ce genre permet de les faire rester chez nous plus longtemps » , explique-t-il.

Ces fiches, tirées à 12 000 exemplaires, seront fournies gratuitement à la demande à l’OT de Guebwiller.

RENSEIGNEMENTS  Les topoguides sont disponibles à l’Office de tourisme de Guebwiller (45, rue de la République). Tél. 03.89.76.10.63. Les traces GPS de toutes les fiches, ainsi que le roadbook des fiches famille, sont téléchargeables gratuitement sur le site www. rando-grandbalon.fr

 

Le fascicule est disponible gratuitement à l’OT de Guebwiller et dans les mairies, ainsi que dans les hôtels situés au départ des circuits (hôtel de l’Ange et Domaine du lac à Guebwiller, hôtel la Demi-lune à Issenheim). Il est également disponible sur le site www.rando-grandballon.fr

Publié dans News

KRUTH-WILDENSTEINDécouvrir la montagne à vélo… et sans fatigue

Un nouveau produit touristique, ouvert à tous, vient d’être créé dans la vallée de Saint-Amarin : la location de VTT à assistance électrique. Vingt balades sont proposées.

Aujourd'hui 05:00 par Isabelle BOLLÈNE , actualisé Hier à 20:27 Vu 1069 fois
François Tacquard, président de la communauté de communes de Saint-Amarin, a présenté les nouveaux VTT électriques  en présence des élus, des représentants du Pays Thur Doller et du Club vosgien.  Photo L’Alsace/I.B.
François Tacquard, président de la communauté de communes de Saint-Amarin, a présenté les nouveaux VTT électriques en présence des élus, des représentants du Pays Thur Doller et du Club vosgien. Photo L’Alsace/I.B.
 

Entre 23 et 25 millions de Français pratiquent régulièrement le vélo, notamment grâce à la démocratisation des vélos électriques (255 000 vendus en 2017). En parallèle, la demande de produits de loisirs vélo/VTT (vélo tout-terrain) est en hausse constante.

La communauté de communes de la vallée de Saint-Amarin vient donc d’acheter une trentaine de VTT à assistance électrique, dans le but de créer un nouveau service pour les touristes, mais aussi et peut-être surtout pour les habitants, afin de promouvoir ce mode de déplacement agréable et écologique, tout en rendant le territoire plus attractif. L’achat des vélos a été subventionné par le fonds TEPCV (Territoire à énergie positive pour la croissance verte) dont le Pays Thur Doller a été lauréat.

C’est la société Moustache, basée à Golbey (Vosges), qui a été retenue pour l’acquisition de ces vélos, et la gestion de ces derniers a été confiée au parc Arbre Aventure, au lac de Kruth-Wildenstein, qui louait déjà des VTT classiques.

Un service de livraison à domicile

C’est donc au Parc Arbre Aventure que le public pourra louer des VTT électriques adultes mais aussi enfants, à des prix conformes à ceux pratiqués dans le massif des Vosges (tarifs spéciaux pour les enfants). Pour un adulte, compter 30 € la demi-journée, 40 € la journée, 80 € les deux jours, 120 € les trois jours… jusqu’à 210 € les six jours. Pour un VTT enfant, le tarif est de 25 € la demi-journée, 35 € la journée, 70 € les deux jours, 100 € les trois jours… jusqu’à 190 € les six jours.

Et pour celles et ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas se rendre jusqu’au lac de Kruth-Wildenstein, un autre service innovant est proposé : la livraison en « livrer-chercher » des vélos directement à domicile ou, pour les touristes, à leur hébergement, à condition que ce soit dans la vallée de Saint-Amarin. Livraison à partir de 7,50 € par trajet et par VTT (livraison gratuite pour les 3e  et 4e  vélos).

Les VTT adultes, « samedi 27 off 4 », proposent plusieurs tailles afin de répondre à tous les besoins. Le VTT « Samedi 26 off Kid-2018 » est destiné aux enfants dont la taille est comprise entre 1,33 et 1,60 m. Le réglage de la selle est automatique et l’autonomie d’environ 100 km (selon usage de l’assistance électrique). Moyennant un petit supplément, le casque est fourni.

Avoir un VTT électrique, c’est bien, mais encore faut-il savoir où aller ! Les itinéraires de VTT grand public, mis en place dans les années 2000, n’étaient parfois plus entièrement balisés, voire obsolètes. Un groupe de travail, composé notamment d’élus et de membres du Club vosgien, a choisi 20 beaux itinéraires, soit environ 200 km, sélectionnés en fonction de leur intérêt paysager, de la finalité de la balade -comme l’accès aux fermes-auberges ou à des panoramas -, la facilité technique des chemins choisis, les balades s’adressant au grand public, et la cohabitation avec les autres usagers de la montagne : randonneurs, chasseurs, agents forestiers, agriculteurs…

Du VTT « tranquille »

«  Des communes traversées ont posé trois conditions à leur accord, explique François Tacquard, président de la communauté de communes, «  q u’il n’y ait pas de pratique du VTT en nocturne, qu’une régulation soit mise en place durant la période du brame du cerf et qu’un bilan soit effectué à la fin de l’année. » Et François Tacquard de préciser : «  N ous avons voulu définir un schéma de VTT tranquille » , en opposition au VTT enduro qui fait l’objet dans la vallée de pratiques parfois sauvages. Pour l’enduro aussi, des pistes seront mises en place dans un deuxième temps.

Les 20 balades proposées ne sont pas encore toutes balisées, il faudra attendre deux ans pour cela, mais des plans sont disponibles chez les hébergeurs et à l’office de tourisme de Saint-Amarin. En attendant la mise en place d’une application pour smartphone. À noter que l’une des balades passe par la route de contournement du lac, désormais fermée à la circulation automobile.

Pour François Tacquard, ces VTT électriques sont «  l ’ outil parfait pour découvrir les “hinterland” méconnus de nos villages et les partager ensuite avec les touristes venus vivre la nature sauvage de notre vallée ». Tout un chacun pourra ainsi accéder, sans trop se fatiguer, aux sommets des montagnes et aux fermes-auberges chez lesquelles, cerise sur le gâteau, on pourra même recharger le vélo…

LOUER ET S’INFORMER Parc Arbre Aventure, tél. 03.89.82.25.17 ou 06.75.50.75.43.

 
 
Publié dans Reportage

 

En réponse aux manifestations de certains membres du Club Vosgien, des membres du Forum VTT Alsace, se sont retrouvés mercredi sur la place des Alliés de Masevaux-Niederbruck. 

 

Venus de toute la région, une centaine de vététistes ont répondu à l’appel lancé par Pierre Hinschberger de Colmar, initiateur du rassemblement organisé mercredi sur la place des Alliés à Masevaux-Niederbruck. Adultes, jeunes, enfants, licenciés ou non, ont investi les lieux pour revendiquer un changement d’attitude à leur égard. Dans une joyeuse concentration, ils se sont retrouvés pour partager le plaisir de pratiquer leur sport favori et profiter de la montagne. Mais c'est justement leurs passages réguliers sur les sentiers, notamment ceux entretenus par le Club Vosgien, qui posent problème, et qui, jusqu'à présent, n'ont pas trouvé de solution acceptable par tous. « Nous ne sommes pas des voyous qui détruisons les sentiers, expliquait Pierre Hinschberger, nous souhaitons partager les sentiers avec tout le monde, en respectant l’environnement et les marcheurs de randonnée... ». Sylvain Ehret, administrateur du Forum VTT Alsace, a précisé la position des vététistes, qui veulent réagir à la manifestation de certains membres du Club Vosgien de Masevaux le 31 mars dernier, et qui demandaient aux élus de faire interdire les VTT sur les sentiers. « Nous voulons montrer une image positive de notre pratique et dénoncer l’attitude de certains membres de Club Vosgien à l’égard des vététistes. Plus globalement, nous dénonçons les interdictions décrétés arbitrairement, sans concertation, sans échange ni dialogue avec les autres usagers ». Afin que cette journée ne soit pas que revendicatrice, une randonnée préparée par certains membres, a été proposée pour profiter de ce beau soleil de mai. Et pour éviter d’être trop nombreux sur les chemins et sentiers parcourus, les vétéitstes se sont répartis en cinq groupes de niveaux différents : les enfants sur un circuit de 18 km, qui offrait un dénivelé positif d’environ 450 m. Les adultes, eux, étaient dirigés vers la ferme auberge du Bruckenwald, la Haute-Bers, le Sudel et le Sattelboden. La vallée et la montagne sont à tout le monde, il suffirait que chacun y mette du sien pour pouvoir en profiter ensemble...

JMR 11/05/18

Publié dans News

La plaquette d'itinéraire cyclo-touristique est en vente  dans les Offices de Tourisme de la Vallées Sud et les partenaires locaux. Une application GPS et I-Phone Smart -Phone  devrait voir le jour d'ici peu.

En attendant vous pouvez télécharger la plaquette Topocyclo Vallées Sud Alsace ici : Plan - Descriptif

Publié dans News