Le plan vélo annoncé par le Premier ministre le 14 septembre dernier prévoit la généralisation progressive du marquage des vélos afin d’éradiquer le vol et le recel de vélos.
Des informations erronées circulent dans la presse et sur les réseaux sociaux depuis hier et sont démenties par le Gouvernement. 

Ci dessous l’analyse de la FUB sous forme d’un Vrai / Faux.

Le plan vélo prévoit le marquage systématique pour les vélos neufs.
VRAI ! Tous les vélos neufs mis en vente un an après la promulgation de la loi d’orientation des mobilités devront être marqués.

Le plan vélo prévoit l’instauration d’une carte grise pour les vélos.
FAUX !
 Il y aura uniquement un certificat de propriété du vélo afin de garantir sa provenance et de lutter contre le recel lors d’une revente. Il n’y aura aucun document à porter sur soi. A ce jour, il existe déjà le passeport BICYCODE®, remis au cycliste qui fait graver son vélo. Il s’agit d’un mode d’emploi lui permettant de sécuriser son enregistrement sur la base de données bicycode.org et d’une preuve de propriété de son vélo à transmettre lors de la revente.

Le plan vélo prévoit l’instauration d’une taxe pour obtenir sa carte grise.
FAUX ! 
Actuellement, le marquage coûte entre 5 € et 15 €, et est parfois gratuit. Il sert à couvrir les frais de gestion du service (base de données sécurisée, machine de marquage, main d’œuvre…).

Le plan vélo prévoit de forcer les cyclistes à enregistrer leurs vélos dans un fichier national.
FAUX ! 
Pour être efficace contre le vol, le système de marquage de vélos doit être couplé à une base de données nationale unique, sur laquelle les propriétaires de vélos sont invités à noter leurs coordonnées, permettant d’être contactés lorsqu’un vélo volé est retrouvé. Cet enregistrement est utile afin de vérifier en cas de doute le statut du vélo et de savoir s’il a été déclaré volé ou non. C’est déjà le cas avec la base de données BICYCODE®, qui est déjà accessible par les services de Police et de Gendarmerie dans le cadre d’une convention de partenariat avec le ministère de l’Intérieur depuis 2015. 

Le plan vélo prévoit une immatriculation des vélos, permettant de verbaliser le cycliste.
FAUX ! 
L’objectif poursuivi en marquant les vélos est uniquement la lutte contre le vol et le recel, afin d’une part de restituer le vélo à son propriétaire lorsqu’un vélo volé est retrouvé, et d’autre part d’éviter d’acheter un vélo volé et de devenir de fait un receleur. Sa vocation n’est absolument pas de faciliter la verbalisation des cyclistes.

Le plan vélo prévoit la généralisation du marquage de l’ensemble des vélos.
FAUX !
 D’ici 2020, en effet les vélos neufs devront être marquées par les vendeurs de vélos professionnels.
Pour les vélos d’occasion, ils ne devront être marqués qu’en cas de revente par un professionnel, à partir de 2021 (12 mois après les vélos neufs). Il n’y a pas d’obligation pour les ventes entre particuliers. Par contre, il est toujours recommandé à tout propriétaire de vélo d’occasion de le faire marquer afin qu’on puisse lui restituer en cas de vol, et lorsqu’il vendra son vélo, de  garantir qu’il n’est pas volé, et contribuer ainsi à la lutte contre le vol de vélos. ‘’C'est comme un vaccin, tant que peu de vélos seront marqués, cela ne protégera que ceux qui sont marqués, mais avec une masse critique suffisante de vélos marqués, cela aura un impact global sur les vols’’, précise Olivier Schneider.

Le plan vélo prévoit l’obligation d’assurer son vélo.
FAUX ! 
En revanche, si le vélo est marqué, l’assureur sera plus enclin à l’assurer contre le vol et à proposer de meilleures conditions. Certaines assurances exigent déjà le marquage des vélos (tout comme un bon antivol).

L’objectif du plan vélo est de lutter efficacement contre le vol et le recel de vélos grâce au marquage et au stationnement sécurisé.
VRAI !
 Atteindre une masse critique de vélos marqués est la seule solution efficace pour décourager les voleurs. Un vélo non marqué ne trouvera plus d’acheteurs et devrait mettre fin aux trafics de vélos volés. C’est l’objet des efforts de la FUB qui travaille sur le sujet de la lutte contre le vol depuis 2004, avec la création du marquage BICYCODE®. Seule une mesure nationale comme celle du plan vélo pourra décupler l’impact de cette action sur les vols.
Plus d’infos sur le marquage BICYCODE® sur www.bicycode.org

Quoi qu’il en soit, le projet de loi visant à généraliser le marquage des vélos doit être présenté au conseil des ministres avant la fin de l’année. Il doit être discuté et peut-être modifié par des amendements courant 2019 à l’Assemblée nationale et au Sénat pour une mise en application un an après, donc pas avant 2020.

 

Télécharger le communiqué de presse de la FUB.

Publié dans News
mercredi, 13 décembre 2017 13:01

Vélos Volés Trafic : L'enquête de France 2

 

Il est devenu incontournable : le vélo. Pour aller au travail, se balader. Et pour les voleurs, il est l'objet de toutes les convoitises. En France, 350 000 vélos sont dérobés chaque année ; un par minute. Locaux à vélos, garages ou même magasins... Qu'ils soient électriques ou vieillots, aucun n'échappe au phénomène. Des réseaux de plus en plus structurés Quand Jean-Baptiste arrive au travail, un matin de février, il n'en croit pas ses yeux. "Là, il n'y a plus rien, plus de vélos", se rappelle-t-il. Les voleurs sont très organisés. "Ils sont rentrés par l'extérieur en sciant les barreaux", indique le commerçant abusé. Les voleurs désactivent l'alarme, restent plus de cinq heures dans le magasin. 400 000 euros de préjudice, dont 60 000 rien que pour les VTT. Quelques jours plus tard, tout le matériel est retrouvé, les suspects arrêtés. Depuis deux ans, des réseaux de plus en plus structurés sont mis au jour, comme en Île-de-France.

Publié dans News


La Bourse aux Vélos MVPV se déroule chaque année au mois de mars et c'est une organisation bien rodée. La vente se passe dans la Cour de l'Ecole des Tilleuls mise à disposition par la Mairie de Molsheim, face à l'Hôtel de la Monnaie. Plus de 100 vélos changent ainsi de mains. Sur place le CADR 67 proposera le marquage bicycode. A noté que tous les vélos vendus bénéficient d'un contrôle technique.

            VOUS DEPOSEZ le matin entre 9h et 12h, MPV VENDS l'après-midi entre 14h et 17h !
            Restitution des vélos invendus à leurs propriétaires entre 17h et 18h.


9h-12h : les vendeurs déposent leurs vélos. Frais MVPV : 2€/vélo à vendre + commission égale à 10% du prix de vente.

 
bourse_aux_velos_molsheim_0.JPG

bourse_aux_velos_molsheim_10.JPG

 

12h - 14h : le temps pour nous de déjeuner sur place ...

bourse_aux_velos_molsheim_2.JPG

bourse_aux_velos_molsheim_1.JPG

... MPV prêts à vous accueillir à 14h précises. Maximum 5 vélos à vendre par personne, pièce d'identité obligatoire pour les acheteurs et les vendeurs.

bourse_aux_velos_molsheim_5.JPG

bourse_aux_velos_molsheim_4.JPG

Less vendeurs bénévoles s'activent
et vous aident à trouver votre prochain vélo.

bourse_aux_velos_molsheim_3.JPG

VELOSTATION remet en état gratuitement
votre nouveau vélo avant l'achat :
réglages, gonflage des pneus, etc.

bourse_aux_velos_molsheim_11.JPG

CitiZen-Bike, vélociste près de la Gare à Strasbourg,
vous propose selles neuves, cadenas, et autres accessoires.

bourse_aux_velos_molsheim_9.JPG

et CADR67 assure sur place le marquage anti-vol "bicycode".

bourse_aux_velos_molsheim_6.JPG

Publié dans News

Une note de service présentant l’intérêt du marquage Bicycode dans la lutte contre le vol de vélos et invitant les forces de l’ordre à demander un code d’accès à la base de données des vélos marqués a été diffusée fin octobre à l’ensemble de la Police Nationale.
La FUB vous invite en ce sens à écrire à votre directeur départemental de la Police nationale, au(x) commissaire(s) de Police de votre zone d’action ou encore à aller rencontrer les forces de l’ordre afin de les sensibiliser à la recrudescence des vols de vélos et de les inciter à consulter la base de données Bicycode.


Pour entamer cette démarche, télécharger le modèle de courrier, personnalisable et adaptable au contexte local.


Pour toutes questions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (retirez le X avant l’envoi du mail).

Publié dans News