Le plan vélo annoncé par le Premier ministre le 14 septembre dernier prévoit la généralisation progressive du marquage des vélos afin d’éradiquer le vol et le recel de vélos.
Des informations erronées circulent dans la presse et sur les réseaux sociaux depuis hier et sont démenties par le Gouvernement. 

Ci dessous l’analyse de la FUB sous forme d’un Vrai / Faux.

Le plan vélo prévoit le marquage systématique pour les vélos neufs.
VRAI ! Tous les vélos neufs mis en vente un an après la promulgation de la loi d’orientation des mobilités devront être marqués.

Le plan vélo prévoit l’instauration d’une carte grise pour les vélos.
FAUX !
 Il y aura uniquement un certificat de propriété du vélo afin de garantir sa provenance et de lutter contre le recel lors d’une revente. Il n’y aura aucun document à porter sur soi. A ce jour, il existe déjà le passeport BICYCODE®, remis au cycliste qui fait graver son vélo. Il s’agit d’un mode d’emploi lui permettant de sécuriser son enregistrement sur la base de données bicycode.org et d’une preuve de propriété de son vélo à transmettre lors de la revente.

Le plan vélo prévoit l’instauration d’une taxe pour obtenir sa carte grise.
FAUX ! 
Actuellement, le marquage coûte entre 5 € et 15 €, et est parfois gratuit. Il sert à couvrir les frais de gestion du service (base de données sécurisée, machine de marquage, main d’œuvre…).

Le plan vélo prévoit de forcer les cyclistes à enregistrer leurs vélos dans un fichier national.
FAUX ! 
Pour être efficace contre le vol, le système de marquage de vélos doit être couplé à une base de données nationale unique, sur laquelle les propriétaires de vélos sont invités à noter leurs coordonnées, permettant d’être contactés lorsqu’un vélo volé est retrouvé. Cet enregistrement est utile afin de vérifier en cas de doute le statut du vélo et de savoir s’il a été déclaré volé ou non. C’est déjà le cas avec la base de données BICYCODE®, qui est déjà accessible par les services de Police et de Gendarmerie dans le cadre d’une convention de partenariat avec le ministère de l’Intérieur depuis 2015. 

Le plan vélo prévoit une immatriculation des vélos, permettant de verbaliser le cycliste.
FAUX ! 
L’objectif poursuivi en marquant les vélos est uniquement la lutte contre le vol et le recel, afin d’une part de restituer le vélo à son propriétaire lorsqu’un vélo volé est retrouvé, et d’autre part d’éviter d’acheter un vélo volé et de devenir de fait un receleur. Sa vocation n’est absolument pas de faciliter la verbalisation des cyclistes.

Le plan vélo prévoit la généralisation du marquage de l’ensemble des vélos.
FAUX !
 D’ici 2020, en effet les vélos neufs devront être marquées par les vendeurs de vélos professionnels.
Pour les vélos d’occasion, ils ne devront être marqués qu’en cas de revente par un professionnel, à partir de 2021 (12 mois après les vélos neufs). Il n’y a pas d’obligation pour les ventes entre particuliers. Par contre, il est toujours recommandé à tout propriétaire de vélo d’occasion de le faire marquer afin qu’on puisse lui restituer en cas de vol, et lorsqu’il vendra son vélo, de  garantir qu’il n’est pas volé, et contribuer ainsi à la lutte contre le vol de vélos. ‘’C'est comme un vaccin, tant que peu de vélos seront marqués, cela ne protégera que ceux qui sont marqués, mais avec une masse critique suffisante de vélos marqués, cela aura un impact global sur les vols’’, précise Olivier Schneider.

Le plan vélo prévoit l’obligation d’assurer son vélo.
FAUX ! 
En revanche, si le vélo est marqué, l’assureur sera plus enclin à l’assurer contre le vol et à proposer de meilleures conditions. Certaines assurances exigent déjà le marquage des vélos (tout comme un bon antivol).

L’objectif du plan vélo est de lutter efficacement contre le vol et le recel de vélos grâce au marquage et au stationnement sécurisé.
VRAI !
 Atteindre une masse critique de vélos marqués est la seule solution efficace pour décourager les voleurs. Un vélo non marqué ne trouvera plus d’acheteurs et devrait mettre fin aux trafics de vélos volés. C’est l’objet des efforts de la FUB qui travaille sur le sujet de la lutte contre le vol depuis 2004, avec la création du marquage BICYCODE®. Seule une mesure nationale comme celle du plan vélo pourra décupler l’impact de cette action sur les vols.
Plus d’infos sur le marquage BICYCODE® sur www.bicycode.org

Quoi qu’il en soit, le projet de loi visant à généraliser le marquage des vélos doit être présenté au conseil des ministres avant la fin de l’année. Il doit être discuté et peut-être modifié par des amendements courant 2019 à l’Assemblée nationale et au Sénat pour une mise en application un an après, donc pas avant 2020.

 

Télécharger le communiqué de presse de la FUB.

Publié dans News
samedi, 22 septembre 2018 12:16

Prochain RDV de la Vélorution Mulhouse

Les cyclistes mulhousiens ont fêté leur rentrée mercredi 30 août dernier avec une ballade urbaine à vélo en début de soirée pour partager un moment convivial et sensibiliser sur la place du vélo en ville. 

Vélorution ! Derrière ce mot valise, se cache un mouvement international qui vise à donner aux déplacements cyclistes une place centrale dans les déplacements urbains. A Mulhouse, les rassemblements mensuels Vélorution, impulsés par les membres du Cadres (Cyclistes associés pour le droit de rouler en sécurité) en sont déjà à leur cinquième édition.

Rendez-vous tous les derniers mercredi du mois à 19h, devant le salon de thé Tilvist, 23, rue de la Moselle, pour une ballade urbaine et conviviale à vélo. L’occasion de partager un moment entre cyclistes mais également de porter les revendications de l’association pour un meilleur partage de l’espace public.

La Vélorution du 26 septembre rejoindra les cyclistes Riedisheimois de la " Faite du vélo" pour une petite ballade dans les rues de Riedisheim suivit d'une projection et d'un apéro débat.

Un seul mot d’ordre : « Amenez votre vélo et votre bonne humeur ! »

 

 

Gratuit – Plus d’infos sur les évènements facebook.   

Publié dans News

Premier plan vélo financé de l'histoire,  l'état Francais s'engage à budgetiser à hauteur de  50 millions d'Euros par ans sur une une durée de 7 ans le plan vélo pour d'honorer l'engagement de la France pour limiter les émanation de CO2. Objectif faire passé les déplacements domicile travail - école effectué à vélo du chiffre  actuel de moins de  3% selon les études à  environ 9% en  2027 ...soit un triplement des déplacements à vélo.

 

Olivier Schneider Président de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) qui globalement admet que globalement c'est une mesure qui va dans le bon sens rappel cependant que les collectivités devront aussi apporter leur soutient en s'engageant au minima à hauteur équivalente. Car l'argent risque de ne pas suffir si on doit financer les infrastructures  urbaine et périurbaine  à finir ou manquante. 

Olivier Scneider au journal de 13.00 sur France Inter : "Il faudra veiller à ce que l'argent soit bien utilisé, je veut bien voir que le verre est à moitier plein mais parmis les mesure on parle également de la formation en milieu scolaire  de 900 000 jeunes ...  "....un est vrai défit !

Des mesures pour favoriser la pratique du vélo chez les Français, derniers de peloton comparés à nos voisins européens. C’est la philosophie du nouveau plan vélo, dévoilé ce vendredi par le Premier ministre Edouard Philippe, la ministre des Transports Elisabeth Borne et le ministre de la Transition écologique François de Rugy. En tout 25 mesures sont prévues, dont voici les cinq principales.

 

Aujourd’hui, moins de 3 % des trajets domicile-travail se font à vélo et 58 % des personnes vivant à moins d’un kilomètre de leur travail s’y rendent en voiture, selon l’Insee. Le gouvernement veut créer un système plus simple que l’indemnité kilométrique facultative créée en 2016. Il va créer une indemnité vélo prise en charge par l’entreprise, sur le modèle de l’indemnité transports en commun.

« On n’est pas dans une logique d’obligation », explique Edouard Philippe dans une interview au Courrier de l’Ouest ?. Ce forfait, facultatif, pourra aller jusqu’à 400 euros par an. L’État de son côté, « en tant qu’employeur, va mettre en place (un) forfait de 200 euros pour l’ensemble de ses agents et ce, à partir de 2020 ».

 

Pour favoriser l’essor de la petite reine, le gouvernement va créer un fond de 350 millions d’euros sur sept ans pour cofinancer des infrastructures avec des collectivités, soit 50 millions par an. Un budget toutefois bien en deçà des 200 millions annuels qu’espéraient les associations de cyclistes. Ce budget servira à financer des ponts ou des tunnels au niveau d’échangeurs autoroutiers ou de rocades pour assurer la continuité des pistes cyclables.

Le plan prévoit également la systématisation en ville des sas vélos, ces espaces réservés aux bicyclettes entre les feux tricolores et une ligne où doivent s’arrêter les voitures. Le double sens cyclable, déjà obligatoire dans les zones à 30 km/h, sera étendu à toutes les rues à 50 km/h en agglomération, sauf en cas de danger avéré. 

Pour lutter contre le vol, chaque vélo, neuf ou d’occasion, sera doté d’un numéro d’immatriculation. Les modalités et le calendrier pour mettre en place cette obligation n’ont pas encore été précisés par le gouvernement.

Pour inculquer la culture vélo aux enfants, chaque élève entrant en 6e devra savoir rouler à vélo en autonomie, prévoit le gouvernement. Des programmes dédiés seront prévus en primaire autour de sa pratique et du code de la route.


 

La France en est à son troisième plan vélo en six ans. Les précédents, en 2012 et 2014, « comprenaient de bonnes idées mais pas d’éléments concrets de mise en œuvre et surtout pas de financement », explique Pierre Serne, président du club des villes et territoires cyclables.

 

Publié dans News

Histoire d'un mode de déplacement collectif  le VELO qui s'impose aujourd'hui comme la solution évidente à des problèmes de société : santé, pollution, transport, économie d'énergie ...on revient de loin!

Publié dans News

L'association le Cadres Mulhouse agglomération participe activement à la campagne de sensibilisation "Cyclistes,Brillez !" destinée à sensibiliser les cyclistes sur le danger lié au défaut d'éclairage.
Le manque de visibilité des cyclistes est une des principales cause d'accident imputable aux usagés du vélo.

A l'occasion de cette campagne de sensibilisation l'association Cadres Mulhouse agglomération, donne rendez-vous aux personnes intéressé samedi 8 novembre de 10h à 17h rue des Maréchaux à Mulhouse devant la boutique Vélo Station. Sur place vous pourrez vous informer sur les dispositifs d'éclairage et la règlementation en vigeur.

Cette opération de sécurité routière est relayée sur le plan national par la Fédération française des usagers de la bicyclette  la FUB.

Publié dans News
mardi, 07 octobre 2014 08:44

Campagne "Cyclistes, Brillez ! "

La FUB invite ses associations, ses partenaires et tous les défenseurs des modes actifs à se mobiliser et à sensibiliser les cyclistes à l’importance d’un bon éclairage à l’occasion de sa campagne « Cyclistes, brillez ! » du 3 au 9 novembre prochain.

Télécharger le dossier de la FUB

 

Publié dans News

La FUB réédite sont dépliant vélo et santé à l'occasion de la Semaine Européen de la Mobilitée Européen qui aura lieu du 16 au 22 septembre. La Semaine Européenne de la Mobilité encourage collectivités, entreprises, associations et établissements scolaires à repenser leur façon de se déplacer en privilégiant des transports plus écologiques et économiques.

 

Alors que les trajets entre le domicile et le lieu de travail ne cessent de s’allonger, la 12e édition de la Semaine Européenne de la Mobilité met l’accent sur les moyens de transports pouvant améliorer la mobilité des usagers au quotidien. Marche à pieds, vélo, covoiturage, transports en commun… aller au travail autrement, c’est à la portée de chacun !

Pour l’édition 2013, le ministère chargé des transports donne rendez-vous aux internautes pour un grand jeu-concours sur les réseaux sociaux ; il leur sera proposé de tester de manière ludique et pédagogique leurs connaissances sur les meilleures pratiques de déplacements domicile – travail. De nombreux cadeaux seront à gagner sur www.bougezautrement.gouv.fr.


Les temps forts de la Semaine Européenne de la Mobilité 2013


Samedi 14 & dimanche 15 septembre : 1er week-end des Journées Nationales des Voies Vertes organisées par l’Association française de Développement des Véloroutes et Voies Vertes.

Mardi 17 septembre : Journée des vélo-écoles organisée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette et le Club des villes et territoires cyclables.

Mercredi 18 septembre : Journée du transport public organisée par le GIE Objectif transport public.

Jeudi 19 septembre : Journée du covoiturage organisée par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie avec le soutien des structures de covoiturage.

Samedi 21 et dimanche 22 septembre : 2e week-end des Journées Nationales des Voies Vertes.


A propos de la Semaine Européenne de la Mobilité
Créée en 2002 à l’initiative de la Commission européenne, la Semaine Européenne de la Mobilité a lieu chaque année du 16 au 22 septembre.

Au niveau européen, la SEM (Mobility week) repose sur un appel à projets lancé par la commission européenne à destination des collectivités locales et territoriales afin de les inciter à mettre en place et promouvoir auprès du grand public des solutions de transport alternatives à la voiture individuelle.

Au niveau national, cette semaine est soutenue par le ministère délégué aux transports en partenariat avec l’Ademe, le GIE Objectif transport public, la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), le Club des villes et territoires cyclables et l’Association Française pour le développement des Véloroutes et Voies Vertes.

Publié dans News

A l’occasion de la sortie au courant de l’été 2013 d'une malette pédagogique, une formation nationale FUB sera organisée afin de présenter cet outil au réseau. Les dates des prochaines formations Initiateur mobilité à vélo organisées sur le territoire au sein de réseau de la FUB et hors réseau :

- du 13 au 16 mars 2013, par l’AICV à Paris. Plus d’infos : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- du 2 au 5 avril 2013, par le CADR 67 à Strasbourg. Plus d’infos : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La FUB en collaboration avec l’ensemble des vélo-écoles travaille à la construction d’un outil pédagogique de fédération.  Cette mallette donnera des bases communes FUB pour les futures formations initiateur mobilité à vélo. Gage de qualité des contenus dispensés, cet outil sera testé par les experts du réseau des vélo-écoles FUB. Cette boîte à outil tiendra compte des méthodes d’apprentissages des contenus. Cela pourra se concrétiser par un guide pour les enseignants sur la manière d’utiliser les supports pédagogiques des apprenants.

Publié dans News