Lien vers l'article parut dans l'Alsace mercredi 19 juin 2019

C'est officiel et c'est passé au journal télévisé de France 3 Alsace le 8 juin. Le Bike Park du Markstein , le 3ème du massif des Vosges, sera officiellement ouvert  le weekend du 15-16 juin 2019 !
 

C'est la société Alsace Freeride Academy dirigée par Hugo De La Losa qui a relancé le dossier VTT descente versant alsacien et c'est attelé à la tâche il y a quelque temps déjà. 

 

 

Les plus anciens se rappelleront sans doute que la station du Markstein avait comme le Ventron misé sur l'ouverture d'une piste de descente au milieu des années 90 sans rencontré un grand succès. La descente VTT et le freeride n'en étaient qu'à leur balbutiements, l'unique tracé ne suffisait pas à satisfaire un public hétéroclite. Bike-Park-Plan-des-pistes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

marksteinehret

 


markstein-3-ehret
markstein-2-ehret

 

 

Publié dans News

Le quotidien L'Alsace lance un appel à témoignage pour relever les infrastructures vélos mal fichiues :

Appel à témoignages : les zones dangereuses à vélo

Il vous arrive de pester contre des pistes cyclables mal conçues ? Voire dangereuses ? Vous connaissez des rues où circuler à deux-roues est "mission impossible" ? Dites-le nous. Nous faisons appel à vos témoignages pour créer une carte collaborative des lieux dangereux à vélo en Alsace.

Lien vers le questionnaire en ligne 

Publié dans News

La Tribune titrait sa Une du 3 juillet dernier : "La folie du vélo en ville : le business qui pèse des milliards" !

En France, le vélo, c'est "4,5 milliards d'euros pour 35.000 emplois"

Les retombées économiques de ce mode de transport sont en effet "de l'ordre de 4,5 milliards d'euros pour 35.000 emplois", et "près de 3 millions de vélos ont été vendus l'année dernière", a rappelé le secrétaire d'Etat Alain Vidalies.

Publié dans News

Vélo Strasbourg va expérimenter un dispositif de verbalisation minorée

A compter du 2 novembre, les cyclistes n'auront qu'à bien se tenir. C'est à partir de cette date que sera expérimenté à Strasbourg un nouveau système de sanction des infractions au code de la route commises par les cyclistes. Cette verbalisation adaptée se traduira par des amendes ramenées à 45,60 €, contre 90 € actuellement. En contrepartie de cette relative mansuétude, les contrôles seront plus nombreux et la verbalisation systématique.

« Même les piétons ont peur ! »
« C'est une bonne chose, applaudit Eric, 47 ans, chauffeur de taxi. Il y a de plus en plus de cyclistes et leur comportement est très dangereux. Même les piétons ont peur ! » Même sentiment pour Nadine, 48 ans, « cycliste de toujours », qui constate « une dérive » : «J'en vois beaucoup qui mettent leur vie en danger. » Son fils, âgé de 8 ans, l'incite parfois à griller les feux. Alors elle lui « répète qu'une vie vaut plus que trois secondes gagnées ».
Jean Chaumien, président de l'association de promotion du deux-roues Cadr 67, salue aussi cette initiative locale et souhaite sa généralisation. Il estime cependant que « le montant des amendes reste trop élevé par rapport aux risques que les cyclistes font courir aux autres ». A contrario, l'Autombile Club se désole du « message ambigu qui consiste à dire que les infractions commises à vélo seraient moins graves ». «Or, plaide Christian Scholly, directeur général adjoint, un automobiliste qui fait un écart pour éviter un cycliste peut provoquer un accident grave. »

 thomas calinon - 20 Minutes Strasbourg - 16 Octobre 2012
Le téléphone banni

Le nouveau dispositif strasbourgeois vise 9 infractions au code de la route, dont les feux rouges, stops et priorités non respectés. Le fait de téléphoner alors que l'on est en selle sera lui aussi systématiquement sanctionné.

Publié dans News