lundi, 12 août 2019 15:27

Circuits VTTAE dans les Vosges

800x600circuits-balises-vtt-a-assistance-electrique-e-bike-la-bresse-hautes-vosges-861
Descriptif-itineraires-VTTAE-Labresse

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez 6 itinéraires VTTAE dans les Vosges document à télécharger ici

 

LES LACS DU CHAJOUX DÉPART : STATION LA BRESSE-HOHNECK La première moitié de ce circuit utilise le circuit VTT n°12 bleu. Après avoir rejoint le Col des Feignes, vous emprunterez la route goudronnée pour rejoindre le sommet de la vallée du Chajoux. De là, le parcours emprunte un chemin forestier qui vous emmènera jusqu’au Lac de Lispach en passant par le cirque glaciaire du Tour des Roches et sa fraîcheur. Vous contournerez le lac par la droite et le chemin du Collet de la Mine, puis le chemin vallonné de la Courbe. Après avoir atteint un abri pique-nique, vous redescendrez dans la vallée pour arriver au lac de la Ténine, puis au Pont du Metty. C’est à ce moment que vous quitterez le balisage du circuit n°12 bleu pour remonter la route du Chajoux qui vous ramènera jusqu’à La Bresse-Hohneck en longeant à nouveau les lacs de la Ténine puis de Lispach.

LE TOUR DU GRAND’JEAN DÉPART : OFFICE DE TOURISME  ou DOMAINE DU HAUT DES BLUCHES  ou STATION LA BRESSE-HOHNECK Ce circuit correspond au circuit VTT n°12 bleu. Il consiste à faire le tour de La Bresse par le fond des 2 vallées : Vologne et Chajoux, ce que tous les bressauds appellent « le Tour du Grand’Jean » LE LAC DES CORBEAUX DÉPART : OFFICE DE TOURISME  ou DOMAINE DU HAUT DES BLUCHES Ce circuit correspond en grande partie au circuit VTT n°14 bleu. Au départ du centre-ville, il vous fera tout d’abord remonter la vallée de Vologne par la rive gauche de la Moselotte en passant par la zone industrielle des Ecorces, la Vertbruche (passage à proximité et en dessous  (!) des activités de Bol d’Air Aventures  : Parcours des Aventuriers, Fantasticable, Bol d’Air Line), le Domaine du Haut des Bluches. Après avoir tourné à droite au bout de la Route des Planches, le bitume laisse la place à un large chemin de terre, qui vous mènera jusqu’au petit étang sauvage de Séchemer, puis au Lac des Corbeaux. De là, poursuivez votre balade par la route goudronnée qui part à plat à la sortie du parking, direction le Col du Brabant que vous atteindrez par une route en balcon qui vous offrira de nombreux points de vue. Peu avant le col, le circuit n°14 bifurque pour redescendre à La Bresse par un petit sentier très technique à travers les enclos de chèvres, moutons et vaches (uniquement pour les bons vététistes). Les moins audacieux pourront choisir d’emprunter la route du Brabant qui arrive directement au centre-ville. Si vous voulez prolonger la balade, depuis le col du Brabant, vous pouvez emprunter le circuit balisé n° 34 (11 km et 355 m de dénivelé positif). Sans difficulté technique, il vous mènera sur de larges chemins forestiers jusqu’au Col de la Vierge et son abri-refuge pour le pique-nique.


LE COL DE LA VIERGE DÉPART : COL DU BRABANT Depuis le col du Brabant suivre le circuit
 VTT n°34 (11 km 355 m de dénivelé positif). Sans difficulté technique, le circuit en boucle vous mènera sur de larges chemins forestiers jusqu’au lac  de la Vierge et retour au Brabant.. LE PRE JACQUOT DÉPART : OFFICE DE TOURISME  ou DOMAINE DU HAUT DES BLUCHES
 ou STATION DE LA BRESSE-HOHNECK Ce circuit correspond en grande partie au circuit VTT n°13 rouge. Au départ du centre-ville, vous remonterez tout d’abord toute la vallée de Vologne jusqu’au col des Feignes en alternant chemins et route. Après avoir suivi sur 500 m la route goudronnée en direction de la Vallée du Chajoux, le parcours bifurque vers la gauche en empruntant un chemin forestier qui va s’élever en lacets jusqu’à la Rouge-Feigne puis la Chaume des Champis où un abri forestier vous accueillera. Vous pourrez rejoindre  la partie haute de la Chaume pour admirer un panorama à 360° sur une grande partie du Massif. Un large sentier vallonné et un peu technique vous mènera par la crête jusqu’au Pré Jacquot, via le chalet forestier du Collet de l’Etang. Après la descente du Pré Jacquot, vous vous retrouverez littéralement à cheval entre Vallée de Vologne, à gauche et Vallée du Chajoux, à droite. C’est vers cette dernière que nous vous conseillons de redescendre en quittant le circuit n°13 pour poursuivre sur le chemin de terre, puis de bitume qui arrive à l’Auberge des Skieurs. De là, il ne vous reste plus qu’à redescendre la vallée pour rejoindre le centre-ville.  

LE HOHNECK DÉPART : STATION DE LA BRESSE-HOHNECK Depuis la station, redescendre la route principale sur environ 1 km et prendre à gauche la route goudronnée vers le Lac de Blanchemer. Monter jusqu’au bord du lac et le longer par la gauche. Une fois arrivé à l’abri forestier, suivre le balisage du circuit VTT n°15 noir qui vous fera traverser les pistes de ski de la Station de La Bresse-Hohneck jusqu’au barrage de la Lande (petit passage technique sur 200 à 300 m avant d’arriver au barrage, prudence  !). Continuez à suivre le circuit n°15 jusqu’au pied du Hohneck. De là, vous emprunterez la route en lacets qui vous mènera jusqu’au sommet pour y admirer la vue à 360° (par temps clair, on voit les Alpes !) Vous retournerez ensuite sur vos pas en direction de l’Auberge de la Chaume de Schmargult pour rejoindre le circuit balisé E3 vert qui vous fera redescendre par de larges chemins forestiers jusqu’à la station.
 

Publié dans News

KRUTH-WILDENSTEINDécouvrir la montagne à vélo… et sans fatigue

Un nouveau produit touristique, ouvert à tous, vient d’être créé dans la vallée de Saint-Amarin : la location de VTT à assistance électrique. Vingt balades sont proposées.

Aujourd'hui 05:00 par Isabelle BOLLÈNE , actualisé Hier à 20:27 Vu 1069 fois
François Tacquard, président de la communauté de communes de Saint-Amarin, a présenté les nouveaux VTT électriques  en présence des élus, des représentants du Pays Thur Doller et du Club vosgien.  Photo L’Alsace/I.B.
François Tacquard, président de la communauté de communes de Saint-Amarin, a présenté les nouveaux VTT électriques en présence des élus, des représentants du Pays Thur Doller et du Club vosgien. Photo L’Alsace/I.B.
 

Entre 23 et 25 millions de Français pratiquent régulièrement le vélo, notamment grâce à la démocratisation des vélos électriques (255 000 vendus en 2017). En parallèle, la demande de produits de loisirs vélo/VTT (vélo tout-terrain) est en hausse constante.

La communauté de communes de la vallée de Saint-Amarin vient donc d’acheter une trentaine de VTT à assistance électrique, dans le but de créer un nouveau service pour les touristes, mais aussi et peut-être surtout pour les habitants, afin de promouvoir ce mode de déplacement agréable et écologique, tout en rendant le territoire plus attractif. L’achat des vélos a été subventionné par le fonds TEPCV (Territoire à énergie positive pour la croissance verte) dont le Pays Thur Doller a été lauréat.

C’est la société Moustache, basée à Golbey (Vosges), qui a été retenue pour l’acquisition de ces vélos, et la gestion de ces derniers a été confiée au parc Arbre Aventure, au lac de Kruth-Wildenstein, qui louait déjà des VTT classiques.

Un service de livraison à domicile

C’est donc au Parc Arbre Aventure que le public pourra louer des VTT électriques adultes mais aussi enfants, à des prix conformes à ceux pratiqués dans le massif des Vosges (tarifs spéciaux pour les enfants). Pour un adulte, compter 30 € la demi-journée, 40 € la journée, 80 € les deux jours, 120 € les trois jours… jusqu’à 210 € les six jours. Pour un VTT enfant, le tarif est de 25 € la demi-journée, 35 € la journée, 70 € les deux jours, 100 € les trois jours… jusqu’à 190 € les six jours.

Et pour celles et ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas se rendre jusqu’au lac de Kruth-Wildenstein, un autre service innovant est proposé : la livraison en « livrer-chercher » des vélos directement à domicile ou, pour les touristes, à leur hébergement, à condition que ce soit dans la vallée de Saint-Amarin. Livraison à partir de 7,50 € par trajet et par VTT (livraison gratuite pour les 3e  et 4e  vélos).

Les VTT adultes, « samedi 27 off 4 », proposent plusieurs tailles afin de répondre à tous les besoins. Le VTT « Samedi 26 off Kid-2018 » est destiné aux enfants dont la taille est comprise entre 1,33 et 1,60 m. Le réglage de la selle est automatique et l’autonomie d’environ 100 km (selon usage de l’assistance électrique). Moyennant un petit supplément, le casque est fourni.

Avoir un VTT électrique, c’est bien, mais encore faut-il savoir où aller ! Les itinéraires de VTT grand public, mis en place dans les années 2000, n’étaient parfois plus entièrement balisés, voire obsolètes. Un groupe de travail, composé notamment d’élus et de membres du Club vosgien, a choisi 20 beaux itinéraires, soit environ 200 km, sélectionnés en fonction de leur intérêt paysager, de la finalité de la balade -comme l’accès aux fermes-auberges ou à des panoramas -, la facilité technique des chemins choisis, les balades s’adressant au grand public, et la cohabitation avec les autres usagers de la montagne : randonneurs, chasseurs, agents forestiers, agriculteurs…

Du VTT « tranquille »

«  Des communes traversées ont posé trois conditions à leur accord, explique François Tacquard, président de la communauté de communes, «  q u’il n’y ait pas de pratique du VTT en nocturne, qu’une régulation soit mise en place durant la période du brame du cerf et qu’un bilan soit effectué à la fin de l’année. » Et François Tacquard de préciser : «  N ous avons voulu définir un schéma de VTT tranquille » , en opposition au VTT enduro qui fait l’objet dans la vallée de pratiques parfois sauvages. Pour l’enduro aussi, des pistes seront mises en place dans un deuxième temps.

Les 20 balades proposées ne sont pas encore toutes balisées, il faudra attendre deux ans pour cela, mais des plans sont disponibles chez les hébergeurs et à l’office de tourisme de Saint-Amarin. En attendant la mise en place d’une application pour smartphone. À noter que l’une des balades passe par la route de contournement du lac, désormais fermée à la circulation automobile.

Pour François Tacquard, ces VTT électriques sont «  l ’ outil parfait pour découvrir les “hinterland” méconnus de nos villages et les partager ensuite avec les touristes venus vivre la nature sauvage de notre vallée ». Tout un chacun pourra ainsi accéder, sans trop se fatiguer, aux sommets des montagnes et aux fermes-auberges chez lesquelles, cerise sur le gâteau, on pourra même recharger le vélo…

LOUER ET S’INFORMER Parc Arbre Aventure, tél. 03.89.82.25.17 ou 06.75.50.75.43.

 
 
Publié dans Reportage

E-MOUNTAINBIKE Think Tank # 04
4 semaines agoby Moritz Dittmar
Le marché eMTB a connu une croissance rapide en très peu de temps - non seulement le marché a changé, mais de nouveaux usages et défis sont apparus. Lors du quatrième Think Tank d'E-MOUNTAINBIKE, nous avons invité des experts de l'industrie à un atelier de gestion de l'innovation pour discuter des développements dynamiques sur le marché de l'eTBT.


Après l'organisation du dernier Think Tank dans la rédaction d'E-MOUNTAINBIKE à Leonberg, la quatrième réunion s'est déroulée dans les locaux du fournisseur de services électroniques et du constructeur automobile TQ-Systems au lac Wörthsee, dans le sud de la Bavière.
Le dernier Think Tank d'E-MOUNTAINBIKE s'est concentré sur un atelier avec des représentants de l'industrie et des initiés de l'industrie sur la gestion de l'innovation, sous la direction du Dr Georg Stampfl. En tant que conférencier et ancien PDG, il cumule de nombreuses années d'expérience dans ce domaine avec sa passion, eMTBing. Dans sa conférence d'ouverture, Dr Stampfl a présenté les participants au sujet et a expliqué les tendances et les résultats les plus importants de la recherche et de la pratique en utilisant des exemples vivants. Il était intéressant de noter que les «innovations» des cas d'exemples réussis allaient bien au-delà du développement de produits et que les modèles d'entreprise jouaient un rôle décisif. La plupart des participants ont également convenu que beaucoup d'innovations et de développements de produits dans l'industrie du vélo sont pilotés par des ingénieurs au lieu d'être orientés vers les besoins réels du marché; La question posée est: «Pouvons-nous faire cela?» au lieu de «Devrions-nous le faire?» Le Dr Georg Stampfl voit précisément ce manque de proximité aux besoins réels du marché comme la raison la plus urgente de l'échec des start-up et des nouveaux développements .

L'atelier: Vous avez eu un travail!


L'atelier qui a suivi ne portait donc pas sur le groupe cible eMTB, mais sur les différentes attentes des eMTBers, c'est-à-dire sur les tâches que le produit doit remplir. Au cours de l'Atelier sur le travail à réaliser, les participants ont évalué les emplois fonctionnels de base, les emplois connexes, les emplois émotionnels et les emplois de la chaîne de consommation que remplit eMTBing. Cela peut sembler quelque peu compliqué, mais au cours de l'atelier, le sujet est devenu beaucoup plus tangible. La définition de ces emplois a rempli l'après-midi du premier jour et a fourni un dialogue passionnant. Nouveaux défis, nouveaux développements - un changement de perspective s'impose. En fin de compte, les emplois ont été divisés en quatre catégories différentes et classés par ordre de priorité sur des cartes de tâches.

trajet eMTB

Lors d'une balade eTBT, les participants ont eu l'occasion de réfléchir sur les thèmes de l'atelier et de partager leurs expériences les uns avec les autres. Les plus courageux parmi eux sont allés se baigner dans le froid du Wörthsee. Le premier jour a été clôturé avec un barbecue, l'atmosphère détendue du feu de camp avec de la musique en direct a fourni le cadre idéal pour le réseautage.


Livrables de l'atelier
Le matin du deuxième jour, les cartes de tâches des différents groupes ont été combinées en une carte de tâches commune. Ensuite, nous avons analysé les emplois qui ont déjà été remplis, qui ont été sur-livrés et qui restent non-satisfaits. Les tâches ont été organisées en fonction de deux dimensions - l'importance pour le client et la satisfaction du statu quo, ce qui nous permet de hiérarchiser les tâches et d'identifier les tâches importantes pour le client mais pas encore achevées de manière satisfaisante. Les résultats peuvent être résumés comme suit:

Emplois de base remplis
Les eMTB remplissent des rôles très différents pour différents utilisateurs. Peu importe qu'ils soient utilisés comme moyen de transport, comme jouet ou pour améliorer la santé - les eMTB ont grandi et remplissent déjà très bien les tâches centrales. Les problèmes initiaux tels que les composants inadéquats ou la géométrie moche ont été largement éliminés, et l'eMTB en tant que produit est beaucoup plus mature qu'il y a seulement quelques années.

Les eMTB rendent le cyclisme accessible à un groupe plus large et sont maintenant également acceptés par les coureurs compétitifs. eMTBing consiste à s'amuser. Avoir du bon temps avec les autres coureurs est la chose la plus importante, car les eTBT compensent les différences de forme physique. Ils servent également de substituts de portance et permettent aux coureurs de s'amuser à fond, même dans un laps de temps limité.


Les emplois émotionnels jouent un rôle important
Également sur le plan émotionnel, l'eMTB remplit une tâche importante. Pour certains, eMTBing est le nouveau golf, pour d'autres, c'est la fascination pour la technologie. L'eTB est déjà considéré comme un symbole de statut fort - pour beaucoup, c'est le produit le plus cher du ménage (si la voiture est louée) - et peut servir à des fins d'auto-marketing. Cependant, la large base d'utilisateurs peut également constituer un défi pour la communication des fabricants et des médias, car aucun produit ne couvre tous les besoins de manière égale.

Grand potentiel d'amélioration de la chaîne de consommation
Alors que les eTBB remplissent très bien les tâches essentielles, les défis se situent plutôt dans le domaine de la chaîne de consommation. Pour de nombreux clients, des inhibitions potentielles surviennent même avant l'achat. Le coût des eTBB modernes fait peur à beaucoup de primo-accédants, et bien que d'autres modèles de financement et d'affaires soient en hausse, il existe actuellement

Livrables de l'atelier
Le matin du deuxième jour, les cartes de tâches des différents groupes ont été combinées en une carte de tâches commune. Ensuite, nous avons analysé les emplois qui ont déjà été remplis, qui ont été sur-livrés et qui restent non-satisfaits. Les tâches ont été organisées en fonction de deux dimensions - l'importance pour le client et la satisfaction du statu quo, ce qui nous permet de hiérarchiser les tâches et d'identifier les tâches importantes pour le client mais pas encore achevées de manière satisfaisante. Les résultats peuvent être résumés comme suit:

Emplois de base remplis
Les eMTB remplissent des rôles très différents pour différents utilisateurs. Peu importe qu'ils soient utilisés comme moyen de transport, comme jouet ou pour améliorer la santé - les eMTB ont grandi et remplissent déjà très bien les tâches centrales. Les problèmes initiaux tels que les composants inadéquats ou la géométrie moche ont été largement éliminés, et l'eMTB en tant que produit est beaucoup plus mature qu'il y a seulement quelques années.

Les eMTB rendent le cyclisme accessible à un groupe plus large et sont maintenant également acceptés par les coureurs compétitifs. eMTBing consiste à s'amuser. Avoir du bon temps avec les autres coureurs est la chose la plus importante, car les eTBT compensent les différences de forme physique. Ils servent également de substituts de portance et permettent aux coureurs de s'amuser à fond, même dans un laps de temps limité.


Les emplois émotionnels jouent un rôle important
Également sur le plan émotionnel, l'eMTB remplit une tâche importante. Pour certains, eMTBing est le nouveau golf, pour d'autres, c'est la fascination pour la technologie. L'eTB est déjà considéré comme un symbole de statut fort - pour beaucoup, c'est le produit le plus cher du ménage (si la voiture est louée) - et peut servir à des fins d'auto-marketing. Cependant, la large base d'utilisateurs peut également constituer un défi pour la communication des fabricants et des médias, car aucun produit ne couvre tous les besoins de manière égale.

Grand potentiel d'amélioration de la chaîne de consommation
Alors que les eTBB remplissent très bien les tâches essentielles, les défis se situent plutôt dans le domaine de la chaîne de consommation. Pour de nombreux clients, des inhibitions potentielles surviennent même avant l'achat. Le coût des eTBB modernes effraie beaucoup de primo-accédants, et bien que les financements alternatifs et les modèles d'affaires soient en hausse, il n'y a actuellement pas assez de possibilités. Le marché de l'ebike est très jeune, dynamique et en constante évolution. Beaucoup de clients sont submergés par le choix. Cette incertitude peut seulement être enlevée en partie avec des revues et des conseils d'achat; des cycles de modèles plus longs et une politique de modèle plus simple de la part des fabricants seraient bien accueillis par beaucoup. Un regard sur d'autres industries montre que les modèles d'affaires peuvent être beaucoup plus radicaux et que l'industrie du vélo utilise toujours des modèles très similaires. En collaboration avec les participants, nous avons développé différentes idées sur le site.


Le manque de disponibilité est un autre problème. Le non-respect des dates de livraison promises contrarie de nombreux acheteurs qui contactent régulièrement notre équipe éditoriale. Et il y a place à amélioration pour le service après-vente. Beaucoup de clients ne sont pas au courant des intervalles de maintenance et des coûts de suivi, les bonnes offres pour les services correspondants sont encore insuffisantes. La maintenance joue également un rôle important dans la revente et la conservation de la valeur car les vélos usagés ne peuvent être vendus que s'ils sont encore en bon état.

Visions pour le futur

L'atelier a également discuté des solutions possibles aux problèmes actuels. Les offres forfaitaires de service et de location semblent particulièrement prometteuses. Au lieu d'acheter un eMTB, les concessionnaires pourraient offrir des forfaits de location comprenant l'entretien, la location de vélos et une garantie de mobilité. Les participants Think Tank voient également un grand potentiel dans le domaine de la numérisation, la connectivité de l'ebikes n'en est qu'à ses balbutiements.

Discussion ouverte
A la fin de l'événement, des sujets ouverts ont été discutés, que les participants ont pu exprimer eux-mêmes. Le réglage est toujours un danger pour le sport, mais changer la norme Pedelec en conséquence avec des mesures anti-accord appropriées est un pas dans la bonne direction. Les règles pour les courses eMTB et l'étiquette des sentiers sont étroitement liées au sujet de réglage; les participants ont eu l'occasion de discuter ouvertement de ces sujets. L'intérêt pour les courses eMTB est encore faible parmi les utilisateurs finaux, également à la dernière course à Riva, de nombreux participants étaient des représentants de l'industrie ou des coureurs sponsorisés. De plus, l'exclusion de certaines marques de moteurs et de motos dans les règlements de course a fourni beaucoup de discussions animées, ce qui montre clairement que le sujet de la course eMTB a encore beaucoup de chemin à faire.

Publié dans News
lundi, 10 février 2014 18:45

Vélo en bois des Vosges

Vélibois : le premier prototype de vélo en bois
 
 

Après le vélo en carton, découvrez le vélo fait de bois ! En phase d’être finalisé à Epinal, dans les Vosges, le Vélibois est le premier vélo urbain en bois à assistance électrique, dont la conception a demandé plus de quatre ans de travail. Cette innovation technique devrait devenir une bicyclette libre-service très prochainement.

Après plusieurs années de recherches exécutées par trois membres du CRITT Bois (le centre régional de l’innovation et des transferts technologiques), le prototype du Vélibois est né et a été testé. Sa commercialisation est prévue d’ici un à deux ans.

Comme le vélo en carton, le Vélibois est plus léger et absorbe mieux les chocs que l’aluminium utilisé jusqu’alors. Son cadre en bois creux, en l’occurrence du frêne, le rend particulièrement maniable et aérien. Les chanceux étudiants de l’école nationale supérieure des technologies et industries du bois sont les premiers à l’avoir testé. Les cobayes témoignent d’un confort étonnant dû aux pneus larges, et le décrivent comme aussi dynamique qu’un vélo classique.

L’objectif de ce vélo s’inscrit dans les critères du développement durable, permettant « une filière courte, locale, avec des ressources naturelles et renouvelables », explique Philippe Thiriet, l’un des porteurs du projet au CRITT. Cette région étant largement touchée par la crise, la filière bois est un des principaux moteurs économiques.

Le projet a tout de même rencontré quelques difficultés avant de pouvoir être mené à bien. La première innovation est d’avoir un cadre ouvert (comme sur les vélos pour femmes), ce qui posait un problème de collage entre le bois et les éléments en métal,  ainsi que sa capacité à supporter les phénomènes de torsion. Comme le bois a tendance à s’user, les spécialistes ont dû avoir recours à des logiciels complexes de modélisation en 3D et ont dû analyser comment les avions en bois étaient construits.

Résolument design, l’assistance électrique se fait discrète, placée sous le porte-bagage et la selle en caoutchouc est de couleur bois. Il pèse une vingtaine de kilos et coûtera environ 2500 euros prix public.

Vélibois sera-t-il notre Vélib du futur ? Si la priorité est de créer de l’emploi local, ce produit haute technologie compte bien conquérir les marchés de vélos en location libre-service dans d’autres villes.

Source : AFP

Publié dans News

Le Comité de Promotion du Vélo (CPV)rassemble les principaux acteurs du vélo en France : associations d’usagers, fédérations sportives, constructeurs de cycles, distributeurs, centres de formation, fondations d’entreprises…

Le CPV œuvre pour la valorisation de la bicyclette dans toutes ses composantes : déplacement quotidien, loisirs, tourisme ou pratique sportive…

Il organise annuellement le Grand Prix des Vélos de Ville et la fête du vélo.
La remise des prix 2014 aura lieu le 13 septembre sur le salon du cycle.

Lors de son Assemblée Générale, le comité de Promotion du Vélo a élu pour deux ans son nouveau Comité directeur :

• Président : Dominique Lamouller, FFCT
• Vice-Pésident : Jérome Valentin, CNPC-Tous à vélo
• Secrétaire Générale : Geneviève Laferrère, FUB
• Trésorier : Gérard Pouet, CNPC-Sport
• Membres : Julien Rebuffet, MCF et Jean-Marie Bonnin (FSGT)

La prochaine fête du vélo aura lieu le week-end du 31 mai et 1er juin 2014

Publié dans News

L'Electro Bike Festival un salon dédié aux VAE (vélos à assistance électrique) aura lieu à Auron dans le Mercantour les 4,5 et 6 juillet 2014. Ce salon qui sera une première en France souhaite promouvoir le développement des E-Bikes en milieu montagnard notamment dans les stations ne disposant pas de remontées mécaniques.  Georges Edwards figure emblématique du dévellopement du VTT en France et manager de UCC organisation (Avalanche Cup et les Mega) sera en charge de l'organisation pratique de cet événement.

AURON_ELECTRO_BIKE_FESTIVAL_2014_1_830588_821582

Publié dans News