La Navette des crêtes 2019 nouvelle formule  avec une circulation quotidienne pendant trente jours du 17 juillet jusqu’au 15 août  connait enfin un début de succès malgré quelques ratés concernant la promotion de la nouvelle formule.

C'est en discutant avec le gérant de Alsace Bike Tour fin juillet que j'ai appris que pour l'été 2019 le service navette des crêtes était également proposé en semaine. Les professionnels qui accueillent les touristes n'ont malheureusement pas toujours été informé du changement de formule et des tarifs appliqués.

Plan-navette-des-cretes-2019

D'après les clients réguliers qui empruntent la navette les cyclistes sont de plus en plus nombreux. Si ce service est reconduit en 2020 par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges (PNRBV), coordinateur du projet, il faudra adapter l’offre de transport à la demande touristique du VAE en plein boum pour permettre l’acheminement depuis le réseau TER vers les points d'intérêts du massif des Vosges Renforcer l'offre de transport est la seule alternative à la circulation des véhicules individuel. Le Parc Régional des Ballons des Vosges  devra tenir compte de cette afflux  pour adapter le transport des vélos de toutes tailles avec des standards de roues pas toujours compatible avec les supports actuellement en place à l'arrière des bus. 
 

Il y a sept ligne de bus au départ des gares de Colmar, Munster, Bollwiller, Thann Cernay, Remiremont, Épinal et Saint-Dié-des-Vosges qui montent en direction de  stations et lieux d'intérêts  sur la routes des crêtes et une navette régulière qui fait des allés retours à fréquence régulière entre le Markstein situé au sud  et le Lac blanc au Nord de la route des Crêtes

 

Tarifs

  • Pass journée groupe/famille (3-5 personnes) : 15 €
  • Pass journée individuel : 6 €
  • Ticket route des crêtes : 2 €
  • Gratuité : pour les -12 ans
  • 50% de réduction sur le « Pass individuel » sur présentation d’un billet de train valide.
     
  •  

Les voyages effectués le même jour sur les lignes Navettes des Crêtes sont gratuit à condition de présenter votre reçus remis lors de votre premier trajet.A l’exception du Pass journée individuel à 6 € valable sur l’ensemble du réseau, la tarification Fluo Grand Est 88 en vigueur s’applique sur l’ensemble du réseau Fluo Vosges.

Conditions de réservation

Conditions d’utilisation des Vélos/VTT

• Sur les liaisons (vallées-crêtes) : réservation obligatoire auprès des autocaristes.
• Sur la route des crêtes dans la limite des places disponibles (pas de réservation) 

Conditions de réservation pour les groupes

• Pour les groupes de plus de 10 personnes la réservation est obligatoire auprès du transporteur

Contacts-réservations

• LK KUNEGEL : 03 89 24 65 59
• Launoy tourisme : 03 29 65 22 32
• Tchizz voyages : 03 29 50 65 16

Tarifs, infos pratiques, réservations sur le site officiel de la Navette des crêtes.

Téléchargez le passeport de la Navette des crêtes

 

 

 
 
19/07/2019 à 05:05
Vu 3506 fois
  • Noter cet article
     
     
  • Commenter
  • Partager
  •  
Publié dans News

La ville de Mulhouse à consentit un effort pour les aménagement cycliste mais celà reste compliqué de circuler par manque de cohérence du réseau . L'article parut le 20 juillet dans les DNA pointe du doigt les tracés qui font quelque fois pensé qu'il faut s'accrocher pour circuler dans le labyrinthe Mulhousien.
Manque de consertation, manque de moyens, on a l'impression que nos élus découvrent que la ville devrait être avant tous être le territoire des piétons , des cycliste et des transport en commun.Pour l'heure à Mulhouse  la "cité automobile"  c'est encore la voiture qui monopolyse l'espace public avec tous les désagréments et les incivilités qui pourrissent la vie des habitants !

#DNA #Mulhouse #cyclable

 #ville #aménagements #espace #public #piétons #vélo #cohérence #réseau #circulation #ville #transport #mobilité

Labyrinth

 


labyrinthe

Publié dans Reportage

 

Les travaux d'aménagement de la seconde section de la voie verte tri-nationale Bâle-Huningue sont entrés jeudi dans une phase spectaculaire, avec la pose des deux premiers éléments d'une passerelle en aluminium de 182 mètres de long et 3,45 m de large.

A terme, la voie verte s’étendra de la frontière suisse à la Passerelle des Trois Pays, permettant de relier la France, la Suisse et l’Allemagne en moins de 2 km. Elle améliorera aussi les liaisons domicile-travail entre le centre de Bâle et le campus Novartis.

Porté par le Conseil départemental du Haut-Rhin, le projet de voie verte est co-financé par l'Union Européenne, les collectivités locales, la CCI Ports de Mulhouse-Rhin, VNF et l'entreprise Novartis.

Publié dans Reportage

Une nouvelle passerelle piétonne et cycliste de 18 mètres de long a été installée au-dessus du canal au Rhône au Rhin le 2 juillet . Les cyclistes qui empruntent l’Euro-véloroute n°6 pourront à nouveau franchir le canal à la fin du mois.

                                              Pour voir la vidéo du Journal L'Alsace cliquez sur la photo ci-dessus !

Publié dans News

La sécurité routière a transmit un bilan alarmant le nombre de cyclistes tués à augmenté de 6% en 1 an!

Ce bilan a amené les autorités française à encourager les forces de l'ordre à effectuer plus de contrôles auprès des cyclistes et de pas hésiter à verbaliser les contrevenants.

Il est vrai que 6% d'augmentation c'est toujours des morts en trop, la hausse subite du nombres de morts dans les rangs des cyclistes était pourtant largement prévisible. Le nombre de pratiquants a augmenté en quelques années, les aménagements pour accueillir les nouveaux pratiquants sont eux resté à l'état post automobile autrement dit pensé en grande partie pour réguler le flot automobile. Les cyclistes ont du reconquérir l'espace public en s'intercalant parfois entre les aménagement réservés aux piétons et ceux destinés aux voitures, tram, bus et autres cyclomoteurs. Ces ingrédients cumulés au manque de formation des utilisateurs de deux roues ne pouvait qu'engendrer des accidents.


Une politique de développement et de soutient aux  réseaux de promotion du vélo qui oeuvrent pour la sécurité des usagés de l'espace public serait à mon sens plus efficace pour contribuer à la baisse du nombres de victimes cyclistes.

 


Le code de la route, c'est AUSSI pour les vélos ! par VilledeStrasbourg
Publié dans News

 

 

Strasbourg se présente comme la première agglomération cyclable de France. La ville développe aussi un plan piétons. Comment éviter les couacs dans leur cohabitation? et que deviennent les automobilistes? Réagissez...sur France Bleue Alsace

La cohabitation entre piétons, cyclistes et transports en commun à Strasbourg.  © Maxppp

Quand on parle du vélo en ville, on pense souvent à Strasbourg. Avec ses 560 km d'itinéraires cyclables et 4400 Vélhop, elle se présente comme la première agglomération cyclable de France. 15% des déplacements se font à vélo, l'objectif est de doubler ce chiffre d'ici 2025.

La ville veut aussi favoriser les piétons: un plan en dix points a été mis en place. Un tiers des déplacements se font à pieds. La cohabitation entre les cyclistes qui se plaignent de ne pouvoir rouler assez vite, et les piétons, qui trouvent les deux roues dangereux n'est pas toujours harmonieuse.

Des amendes minorées pour les cyclistes

Pour tenter de remédier à la situation, Strasbourg expérimente les contraventions adaptées aux cyclistes. Les amendes sont minorées (45,60 euros) pour les cyclistes qui grillent un feu rouge, ou qui refusent la priorité à un piéton par exemple. La grosse majorité des contraventions données depuis la mise en place de ce dispositif concernent d'ailleurs les feus rouges.

Et les voitures dans tout ça? Les automobilistes se plaignent régulièrement de ne pas avoir assez de place en ville, en particulier pour le stationnement. A Strasbourg, un quart des déplacements de moins d'un kilomètre se font toujours en voiture.

Réagissez à partir de 6 heures en direct  mardi 22/04 sur France Bleu Alsace au 03 88 25 15 15 et votez dès maintenant:

Vélos, piétons, voitures: la cohabitation est-elle possible?
 
 
 
 
 
 
Publié dans News

 

Le TA avait été saisi par l'association Piétons 67 qui demandait la suppression des zones mixtes dans la CUS, autorisant la circulation à la fois des cycles et des piétons sur les trottoirs.

Une zone mixte piétons/cycliste, avenue de l'Europe à Strasbourg
Une zone mixte piétons/cycliste, avenue de l'Europe à Strasbourg
 
La Communauté urbaine soutenait qu’elle disposait d’une autorisation d’expérimentation de signalisation, concernant les espaces mixtes piétons/cyclistes, qui aurait été délivrée par le ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, le 15 octobre 2010.

Dans son jugement rendu ce 23 janvier 2013, le Tribunal a considéré "qu’aux termes de l’article L. 411-1 du code de la route peuvent être créées, sur les trottoirs, des zones spécialement réservées aux cycles, à condition qu’elles soient délimitées et séparées de l’espace réservé aux piétons, qui doit rester
normalement praticable par eux et que la décision ministérielle du 15 octobre 2010 n’ayant aucune valeur juridique, ne pouvait donc pas permettre de déroger au code de la route."

La CUS a trois mois pour se mettre en conformité avec le Code de la Route.



Publié dans News