En réponse aux manifestations de certains membres du Club Vosgien, des membres du Forum VTT Alsace, se sont retrouvés mercredi sur la place des Alliés de Masevaux-Niederbruck. 

 

Venus de toute la région, une centaine de vététistes ont répondu à l’appel lancé par Pierre Hinschberger de Colmar, initiateur du rassemblement organisé mercredi sur la place des Alliés à Masevaux-Niederbruck. Adultes, jeunes, enfants, licenciés ou non, ont investi les lieux pour revendiquer un changement d’attitude à leur égard. Dans une joyeuse concentration, ils se sont retrouvés pour partager le plaisir de pratiquer leur sport favori et profiter de la montagne. Mais c'est justement leurs passages réguliers sur les sentiers, notamment ceux entretenus par le Club Vosgien, qui posent problème, et qui, jusqu'à présent, n'ont pas trouvé de solution acceptable par tous. « Nous ne sommes pas des voyous qui détruisons les sentiers, expliquait Pierre Hinschberger, nous souhaitons partager les sentiers avec tout le monde, en respectant l’environnement et les marcheurs de randonnée... ». Sylvain Ehret, administrateur du Forum VTT Alsace, a précisé la position des vététistes, qui veulent réagir à la manifestation de certains membres du Club Vosgien de Masevaux le 31 mars dernier, et qui demandaient aux élus de faire interdire les VTT sur les sentiers. « Nous voulons montrer une image positive de notre pratique et dénoncer l’attitude de certains membres de Club Vosgien à l’égard des vététistes. Plus globalement, nous dénonçons les interdictions décrétés arbitrairement, sans concertation, sans échange ni dialogue avec les autres usagers ». Afin que cette journée ne soit pas que revendicatrice, une randonnée préparée par certains membres, a été proposée pour profiter de ce beau soleil de mai. Et pour éviter d’être trop nombreux sur les chemins et sentiers parcourus, les vétéitstes se sont répartis en cinq groupes de niveaux différents : les enfants sur un circuit de 18 km, qui offrait un dénivelé positif d’environ 450 m. Les adultes, eux, étaient dirigés vers la ferme auberge du Bruckenwald, la Haute-Bers, le Sudel et le Sattelboden. La vallée et la montagne sont à tout le monde, il suffirait que chacun y mette du sien pour pouvoir en profiter ensemble...

JMR 11/05/18

Publié dans News

Le défilé des élégantes à vélo a connu un beau succès à Mulhouse.

Cette manifestation a eu lieu dans le cadre des animations de la semaine Européenne de la mobilité qui se déroule du 16 au 22 septembre 2014.

 

 

 

Publié dans News

Article R331-22

 

L'organisateur d'une concentration soumise à déclaration doit déposer un dossier de déclaration au plus tard deux mois avant la date de l'événement auprès du préfet territorialement compétent.

Un arrêté conjoint du ministre de l'intérieur et du ministre chargé des sports détermine la composition du dossier et les modalités de son dépôt

Le décret du 5 mars 2012 relatif aux manifestations sportives sur les voies publiques ou ouvertes à la circulation publique pose de nouveaux fondements juridiques, qui se déclinent en deux temps.

Par ailleurs, les manifestations assujetties à cette nouvelle législation seront celles qui se dérouleront à partir du 8 juin 2012.

  • Désormais, les manifestations constituées d’épreuves, courses ou compétitions nécessitant un chronométrage et se déroulant sur une voie publique en totalité ou en partie, sont soumises à autorisation préfectorale préalable.

Cette règle comporte une exception : les manifestations sportives qui ne contraignent pas leurs participants à un ou plusieurs points de rassemblement ou de contrôle, elles, ne le seront pas.

Ces dernières manifestations seront toutefois soumises à déclaration préalable un mois avant l’événement, si elles prévoient la circulation groupée, en un point déterminé de la voie publique ou de ses dépendances, de plus de 75 piétons, de plus de 50 cycles ou autres véhicules ou engins non motorisés et de plus de 25 chevaux ou autres animaux. La composition du dossier de déclaration sera, quant à elle, établie par un arrêté ministériel.

  • Des sanctions pénales sont fixées afin d’assurer le respect des règles applicables à ces manifestations sur la voie publique. Ainsi, toute personne qui donnerait lieu à une manifestation sans avoir déposé la déclaration nécessaire ou encore sans une obtention d’autorisation se verra infliger une amende de 1500 euros.
.
Publié dans News