Les pratiquants locaux connaissaient déjà la société Beyer distribution présente rue du Galtz  auTrois-Epis dans le Haut-Rhin depuis le milieu des années 2000. L'entreprise assurait jusqu'il y a peu  exclusivement relation clientèle francophone et des journées test de la marque Canyon en France. La société se diversifie en ouvrant un atelier, un café et un point de  location de cycles à assistance électrique.
D'autres marques dont Specialized  on ouvert la voie des Pro-Shops il y a une dizaine d'année pour être plus au contact des pratiquants.qui contribuent à la notoriété via les réseaux et qui sont de pus en plus largement intégré dans le process d'évaluation des produits  L'arrivée d'une gamme VTTAE  à sans doute précipité l'ouverture du Canyon Expérience  Center qui surf sur la vague des VTTAE un marché que la marque doit négocier avec prudence mais qui a contribué largement à la relance du marché du cycles qui stagnait depuis 4 ans .

canyon-trois-epis-alsace-cafe-
Canyon basé en Allemagne compte parmi les leaders Européen de la vente direct de cycles qui génèrent un chiffre d'affaire  de plus en plus conséquent. 
L'atout  Massif Vosgien semble une fois de plus in-détricottable de la réussite de la société Beyer qui est présente dans un secteur d'activité  économique où l'Alsace est officiellement absente. Faut-il rappelé que le vélo et le VTT avec ou sans assistance  assure tous de même le revenu de centaines de personnes en Alsace et que ce secteur économique pourraient en généré bien plus si on cessait une fois pour toutes de mettre des bâtons dans les roues des jeunes entrepreneurs et associations.

#canyonbikes #canyon #boschebike #masevaux #saintamarin #thanncernay #visithautesvosgesalsace.#bike #mtb #sram #shimano #cycle #bicycle   #specialized #scott #rockshox

Renseignements :

Publié dans News

E-MOUNTAINBIKE Think Tank # 04
4 semaines agoby Moritz Dittmar
Le marché eMTB a connu une croissance rapide en très peu de temps - non seulement le marché a changé, mais de nouveaux usages et défis sont apparus. Lors du quatrième Think Tank d'E-MOUNTAINBIKE, nous avons invité des experts de l'industrie à un atelier de gestion de l'innovation pour discuter des développements dynamiques sur le marché de l'eTBT.


Après l'organisation du dernier Think Tank dans la rédaction d'E-MOUNTAINBIKE à Leonberg, la quatrième réunion s'est déroulée dans les locaux du fournisseur de services électroniques et du constructeur automobile TQ-Systems au lac Wörthsee, dans le sud de la Bavière.
Le dernier Think Tank d'E-MOUNTAINBIKE s'est concentré sur un atelier avec des représentants de l'industrie et des initiés de l'industrie sur la gestion de l'innovation, sous la direction du Dr Georg Stampfl. En tant que conférencier et ancien PDG, il cumule de nombreuses années d'expérience dans ce domaine avec sa passion, eMTBing. Dans sa conférence d'ouverture, Dr Stampfl a présenté les participants au sujet et a expliqué les tendances et les résultats les plus importants de la recherche et de la pratique en utilisant des exemples vivants. Il était intéressant de noter que les «innovations» des cas d'exemples réussis allaient bien au-delà du développement de produits et que les modèles d'entreprise jouaient un rôle décisif. La plupart des participants ont également convenu que beaucoup d'innovations et de développements de produits dans l'industrie du vélo sont pilotés par des ingénieurs au lieu d'être orientés vers les besoins réels du marché; La question posée est: «Pouvons-nous faire cela?» au lieu de «Devrions-nous le faire?» Le Dr Georg Stampfl voit précisément ce manque de proximité aux besoins réels du marché comme la raison la plus urgente de l'échec des start-up et des nouveaux développements .

L'atelier: Vous avez eu un travail!


L'atelier qui a suivi ne portait donc pas sur le groupe cible eMTB, mais sur les différentes attentes des eMTBers, c'est-à-dire sur les tâches que le produit doit remplir. Au cours de l'Atelier sur le travail à réaliser, les participants ont évalué les emplois fonctionnels de base, les emplois connexes, les emplois émotionnels et les emplois de la chaîne de consommation que remplit eMTBing. Cela peut sembler quelque peu compliqué, mais au cours de l'atelier, le sujet est devenu beaucoup plus tangible. La définition de ces emplois a rempli l'après-midi du premier jour et a fourni un dialogue passionnant. Nouveaux défis, nouveaux développements - un changement de perspective s'impose. En fin de compte, les emplois ont été divisés en quatre catégories différentes et classés par ordre de priorité sur des cartes de tâches.

trajet eMTB

Lors d'une balade eTBT, les participants ont eu l'occasion de réfléchir sur les thèmes de l'atelier et de partager leurs expériences les uns avec les autres. Les plus courageux parmi eux sont allés se baigner dans le froid du Wörthsee. Le premier jour a été clôturé avec un barbecue, l'atmosphère détendue du feu de camp avec de la musique en direct a fourni le cadre idéal pour le réseautage.


Livrables de l'atelier
Le matin du deuxième jour, les cartes de tâches des différents groupes ont été combinées en une carte de tâches commune. Ensuite, nous avons analysé les emplois qui ont déjà été remplis, qui ont été sur-livrés et qui restent non-satisfaits. Les tâches ont été organisées en fonction de deux dimensions - l'importance pour le client et la satisfaction du statu quo, ce qui nous permet de hiérarchiser les tâches et d'identifier les tâches importantes pour le client mais pas encore achevées de manière satisfaisante. Les résultats peuvent être résumés comme suit:

Emplois de base remplis
Les eMTB remplissent des rôles très différents pour différents utilisateurs. Peu importe qu'ils soient utilisés comme moyen de transport, comme jouet ou pour améliorer la santé - les eMTB ont grandi et remplissent déjà très bien les tâches centrales. Les problèmes initiaux tels que les composants inadéquats ou la géométrie moche ont été largement éliminés, et l'eMTB en tant que produit est beaucoup plus mature qu'il y a seulement quelques années.

Les eMTB rendent le cyclisme accessible à un groupe plus large et sont maintenant également acceptés par les coureurs compétitifs. eMTBing consiste à s'amuser. Avoir du bon temps avec les autres coureurs est la chose la plus importante, car les eTBT compensent les différences de forme physique. Ils servent également de substituts de portance et permettent aux coureurs de s'amuser à fond, même dans un laps de temps limité.


Les emplois émotionnels jouent un rôle important
Également sur le plan émotionnel, l'eMTB remplit une tâche importante. Pour certains, eMTBing est le nouveau golf, pour d'autres, c'est la fascination pour la technologie. L'eTB est déjà considéré comme un symbole de statut fort - pour beaucoup, c'est le produit le plus cher du ménage (si la voiture est louée) - et peut servir à des fins d'auto-marketing. Cependant, la large base d'utilisateurs peut également constituer un défi pour la communication des fabricants et des médias, car aucun produit ne couvre tous les besoins de manière égale.

Grand potentiel d'amélioration de la chaîne de consommation
Alors que les eTBB remplissent très bien les tâches essentielles, les défis se situent plutôt dans le domaine de la chaîne de consommation. Pour de nombreux clients, des inhibitions potentielles surviennent même avant l'achat. Le coût des eTBB modernes fait peur à beaucoup de primo-accédants, et bien que d'autres modèles de financement et d'affaires soient en hausse, il existe actuellement

Livrables de l'atelier
Le matin du deuxième jour, les cartes de tâches des différents groupes ont été combinées en une carte de tâches commune. Ensuite, nous avons analysé les emplois qui ont déjà été remplis, qui ont été sur-livrés et qui restent non-satisfaits. Les tâches ont été organisées en fonction de deux dimensions - l'importance pour le client et la satisfaction du statu quo, ce qui nous permet de hiérarchiser les tâches et d'identifier les tâches importantes pour le client mais pas encore achevées de manière satisfaisante. Les résultats peuvent être résumés comme suit:

Emplois de base remplis
Les eMTB remplissent des rôles très différents pour différents utilisateurs. Peu importe qu'ils soient utilisés comme moyen de transport, comme jouet ou pour améliorer la santé - les eMTB ont grandi et remplissent déjà très bien les tâches centrales. Les problèmes initiaux tels que les composants inadéquats ou la géométrie moche ont été largement éliminés, et l'eMTB en tant que produit est beaucoup plus mature qu'il y a seulement quelques années.

Les eMTB rendent le cyclisme accessible à un groupe plus large et sont maintenant également acceptés par les coureurs compétitifs. eMTBing consiste à s'amuser. Avoir du bon temps avec les autres coureurs est la chose la plus importante, car les eTBT compensent les différences de forme physique. Ils servent également de substituts de portance et permettent aux coureurs de s'amuser à fond, même dans un laps de temps limité.


Les emplois émotionnels jouent un rôle important
Également sur le plan émotionnel, l'eMTB remplit une tâche importante. Pour certains, eMTBing est le nouveau golf, pour d'autres, c'est la fascination pour la technologie. L'eTB est déjà considéré comme un symbole de statut fort - pour beaucoup, c'est le produit le plus cher du ménage (si la voiture est louée) - et peut servir à des fins d'auto-marketing. Cependant, la large base d'utilisateurs peut également constituer un défi pour la communication des fabricants et des médias, car aucun produit ne couvre tous les besoins de manière égale.

Grand potentiel d'amélioration de la chaîne de consommation
Alors que les eTBB remplissent très bien les tâches essentielles, les défis se situent plutôt dans le domaine de la chaîne de consommation. Pour de nombreux clients, des inhibitions potentielles surviennent même avant l'achat. Le coût des eTBB modernes effraie beaucoup de primo-accédants, et bien que les financements alternatifs et les modèles d'affaires soient en hausse, il n'y a actuellement pas assez de possibilités. Le marché de l'ebike est très jeune, dynamique et en constante évolution. Beaucoup de clients sont submergés par le choix. Cette incertitude peut seulement être enlevée en partie avec des revues et des conseils d'achat; des cycles de modèles plus longs et une politique de modèle plus simple de la part des fabricants seraient bien accueillis par beaucoup. Un regard sur d'autres industries montre que les modèles d'affaires peuvent être beaucoup plus radicaux et que l'industrie du vélo utilise toujours des modèles très similaires. En collaboration avec les participants, nous avons développé différentes idées sur le site.


Le manque de disponibilité est un autre problème. Le non-respect des dates de livraison promises contrarie de nombreux acheteurs qui contactent régulièrement notre équipe éditoriale. Et il y a place à amélioration pour le service après-vente. Beaucoup de clients ne sont pas au courant des intervalles de maintenance et des coûts de suivi, les bonnes offres pour les services correspondants sont encore insuffisantes. La maintenance joue également un rôle important dans la revente et la conservation de la valeur car les vélos usagés ne peuvent être vendus que s'ils sont encore en bon état.

Visions pour le futur

L'atelier a également discuté des solutions possibles aux problèmes actuels. Les offres forfaitaires de service et de location semblent particulièrement prometteuses. Au lieu d'acheter un eMTB, les concessionnaires pourraient offrir des forfaits de location comprenant l'entretien, la location de vélos et une garantie de mobilité. Les participants Think Tank voient également un grand potentiel dans le domaine de la numérisation, la connectivité de l'ebikes n'en est qu'à ses balbutiements.

Discussion ouverte
A la fin de l'événement, des sujets ouverts ont été discutés, que les participants ont pu exprimer eux-mêmes. Le réglage est toujours un danger pour le sport, mais changer la norme Pedelec en conséquence avec des mesures anti-accord appropriées est un pas dans la bonne direction. Les règles pour les courses eMTB et l'étiquette des sentiers sont étroitement liées au sujet de réglage; les participants ont eu l'occasion de discuter ouvertement de ces sujets. L'intérêt pour les courses eMTB est encore faible parmi les utilisateurs finaux, également à la dernière course à Riva, de nombreux participants étaient des représentants de l'industrie ou des coureurs sponsorisés. De plus, l'exclusion de certaines marques de moteurs et de motos dans les règlements de course a fourni beaucoup de discussions animées, ce qui montre clairement que le sujet de la course eMTB a encore beaucoup de chemin à faire.

Publié dans News

Combien coûte le plaisir le plaisir et faut-il obligatoirement avoir le Top Model pour éprouver du plaisir à Rider. 11 VTT à assistance électrique (VTT AE)  d'une valeur inférieur à 5 000 € ont été testé par le web magazine E MTB. Les testeurs ont mis au jour des différence significative au niveau de l'équipement de la performance et des capacités. Certaine machine ont enthousiasmer d'autres ont décus par leur comportements.

Est ce qu'en déboursant 5 000 € je peu espérer accéder au dernière technologie et avoir une machine performante. En général on raisonne assez basiquement comme client ou comme vendeur dans le cycle plus c'est chère mieux c'est ...mais la vérité peu être tout autre le prix n'est jamais un argument de vente. On entend aussi dire que ce qui fait un bon Bike c'est avant les bons composants et une bonne ergonomie ....  a contrario vendre une machine équipé de composants  peu connu semble plus délicat. Dans le domaine du VTTAE (E-MTB) la "référence" en terme de motorisation  c'est le Bosch Performance CX qui est un moteur qui engrange tous les superlatifs puissant, coupleux. La question est de savoir si le fait de disposer de ce moteur ou non suffit a départager les bons VTT AE des moins bons. est ce que c'est le vraiment le seul crtitère ànprendre en compte ou y a t-il d'autres paramètres qui rentrent en ligne de compte? Retrouver la suite sur le site http://ebike-mtb.com/ article en Anglais ou Allemand.

 

 

 

 

Publié dans News

La 3eme manche du Cannondale Enduro Tour retour sur les terres de l'Enduro Elsass à Sainte Marie aux Mines

.

Cannondale Enduro Tour powered by SRAM - Sainte Marie aux Mines - Round #3 2016 from Loizo rider productions on Vimeo.


La première course d'enduro dans le grand est dont une des manches c'était déroulée
à Sainte Marie aux Mines en 2009 avec le soutien du club il avait réuni 150 riders. Sept ans plus tard la série a bien grandie, et les 350 riders sont retournés rouler sur les origines du
circuit.

Une organisation bien rodée avec des bénévoles motivés, un parcours préparé aux petits oignons, il en faut pas moins pour réussir une manche du
Cannondale Enduro Tour dont le départ se déroulait au col des Bagenelles. Au programme 6 spéciales, dont 2 fraîchement tracées pour l’événement, et 4 autres classiques avec la
spécialité du coin: les épingles le tout saupoudrer d'un terrain fuyant à souhait.

Rémy Absalon (Scott), monte sur la plus haute marche du podium il récolte les fruits d'une course régulières tout au long de la journée:Elliot Trabac (Scott) a donné
du fil à retordre à son mentor en gagnant 2 spéciales et en finissant 2ème à 9 secondes. Théo Gally (Devinci) remporte
2 spéciales mais « quelques tonneaux » lui on fait perdre des précieuses secondes, il finit 3ème au scratch.
Belle progression pour le petit frère, Théotim Trabac (Commencal) 1er junior et 4ème au scratch à moins d’une minute de la
gagne. Les juniors poussent fort Eliott Baud, rentre dans le top 6 au scratch !
Chez les filles une belle surprise Déborah Motsch (Transition), gagne devant le leader et vainqueur de la
coupe de France d’enduro Morgane Jonnier (Rocky Mountain).
Chez les masters Camille Lepley (Geko bikes) remporte la manche ce qui lui donne un avantage sur Pierre Fluckiger (Giromagny) au classement général.

 

Publié dans News

Pierre Charles Georges dit "Pich" ( Lac Blanc - Scott) a remporté la descente marathon Mega  de l'Alpes d'Huez. L'expérience du terrain boueux et un bon choix technique on sourit au très discret Champion de France de Descente VTT 2012.

Cette course est en général plus propice aux spécialistes de l'Enduro mais avec un tracé complètement labourer dans le final  par les runs de placements  l'avance des spécialistes de l'Enduro n'a pas été assez conséquent. Le bon pilotage dans le gras associé à un montage maison, roue de 26" retaillé sur un bike de 27.5, on redonné du souffle au Vosgien passablement cramé dans la première partie qui a rattraper tous les échappés et c'est imposé avec brio.

Publié dans News

 


results
Podium Sratch : Elliot Trabac, François Bailly -Maitre, Rémy Absalon, Pierre-Charles  Georges, Florian Goley

L’épreuve du Bluegrass Enduro tour, intercalée au calendrier entre Dabo et Guebwiller (21 septembre), a fait le plein : 410 riders ont parcouru les spéciales tracées autour de Rombach-le-Franc .


 
Rémy Absalon: "Les cinq spéciales  étaient très exigeantes et j'ai  fais pas mal d’erreurs ,j’ai l’impression d’avoir mal roulé. Mais en écoutant les autres, j’entends la même remarque ! "

En l’absence de Nicolas Lau, et alors que Jérémy Arnould, vainqueur l’an passé à Rombach-le-Franc, semblait hors de forme (8e ), le deuxième de Dabo a devancé une nouvelle fois le Jurassien François Bailly-Maître.

La troisième place revenait à un autre Vosgien, Pierre-Charles Georges, qui laisse Elliot Trabac (premier junior toutefois) et Florian Golay au pied du podium.

Après une première spéciale déjà gratinée où le sélectionné olympique de snowboard Sylvain Dufour, citoyen de la vallée, s’est pris quatre’’boîtes’’ – «mais plus aucune dans les suivantes ! » – la situation s’est vite décantée. Absalon était 9 secondes plus vite que Georges et 10 que Bailly-Maître qui relançait le suspense dans l’acte II avec 4 secondes de mieux qu’Absalon.

Celui-ci reprenait la main dans la nouvelle spéciale 3 avant de perdre à nouveau 9 secondes sur son principal rival dans la suivante. Une forte averse venait perturber le final, la piste se creusant, mais Absalon s’offrait encore le meilleur scratch devant son protégé Trabac.

Claire Hassenfratz, de Wintzfelden, avait une Américaine hors de sa portée, Tracy Moseley, devant elle en 2013. Cette fois, la voie était dégagée malgré la présence de deux autres étrangères, Manuela Christen et Hannah Roether. La gagnante de Dabo, qui reste sur trois week-ends de courses, remportait quatre des cinq spéciales : « En 2013, j’avais fait plein d’erreurs. Je ne les ai pas reproduites cette année. J’ai bien roulé dans ces spéciales sympas, et on a eu de la chance de ne pas passer dans la 3 et sa terre fraîche sous la pluie. »

Enfin, Mathias Holveck dominait la catégorie Master.

Bluegrass Enduro Tour 2014 round #03 Rombach-le-Franc from Bluegrass on Vimeo.

 

 

Scratch 10

PosNameTeamCategoryTime
1st ABSALON Remy Scott SR Suntour Team Enduro Senio 24:57.84
2nd BAILLY MAITRE Francois BMC Senio 25:00.89
3rd GEORGES Pierre Charles   Senio 25:21.47
4th TRABAC Elliot Scott SR Suntour Team Enduro Junio 25:46.44
5th GOLAY Florian BMC Senio 25:48.12
6th NOIROT Alexis edh des vals Senio 25:55.58
7th EIERMANN Daniel World of MTB Senio 26:05.14
8th HEINRICH Guillaume Meywihr team Senio 26:05.78
9th ARNOULD Jeremy Team Irwego Commen‡al Senio 26:06.80
10th BRUDER Lucas Team Reason Junio 26:44.38

Race - Women

PosNameTeamTime
1st HASSENFRATZ Claire Tannenbike 31:37.27
2nd CHRISTEN Manuela   32:24.38
3rd ROETHER Hannah   34:52.16
4th AMANN Fanny   35:35.32
5th HOBSON Julia Mavic Trans-Provence/ Juliana Bicycles 36:27.29
6th ELLIOTT Cait Velo Elsener 36:59.24
7th MORITZ Susanne VOTEC 37:01.99
8th POZZI Marion LES DAHUS V‚lo club Mollau 37:42.93
9th COSTA Mylene Magmabike 38:34.64
10th TRICOT Stephanie Magmabike 38:45.98
11th BRAEUER Alke   40:49.29
12th FšNFGELD Eva CRAFT Rocky Mountain Team 42:35.53
13th COUNILH Anne Laure Band of Riders 47:36.42
14th TROESCH Daniele   47:53.60

 

Race - Junior

PosNameTeamTime
1st TRABAC Elliot Scott SR Suntour Team Enduro 25:46.44
2nd BRUDER Lucas Team Reason 26:44.38
3rd THIEBAUT Louis LOUIS 27:33.98
4th SCHERER Florian   27:52.25
5th MACINOT Corentin Loizo rider 27:56.23
6th COTTET Antoine Meywihr Team 28:10.17
7th TRABAC Theotim la voge vtt 28:12.09
8th PRENEZ Thomas Giromagny Enduro Team 28:21.26
9th THOMAS Jean Team bisous 29:02.40
10th DARMIGNY Antoine Yodabikes 29:21.17
11th MULLER Jer“ome frere 29:51.64
12th CORDIER Robin we'll bike enduro team 30:23.40
13th ANDRE Teddy edh des vals 30:31.25
14th SCHALLER Stephane   30:58.63
15th WALLISER Arnaud VCAG 33:10.61
16th HEBERLE Pierre VCAG 33:54.20
17th BEAUFILS Alexandre   34:06.57
18th SZEWC Noe VTT Michelbach 35:37.53
19th SABATTIER Erwan   36:55.12
20th KIEFFER Gerald   37:11.11
21st PETIT Matheo VTT WOUSTVILLER 37:50.88
22nd KILLIN Thibaub VTT WOUSTVILLER 41:29.86
23rd PIQUEMAL-TABOU Theophile   49:50.49

 

Race - Master

PosNameTeamTime
1st HOLVECK Mathias Tannenbike 28:07.81
2nd IMBS Raphael TANNENBIKE 28:28.06
3rd FLUCKIGER Pierre Giromagny Enduro Team 29:31.70
4th MILLET Marcellin Besac Collectif Bike 29:31.85
5th LEPLEY Camille Team GEKOBIKE 29:50.11
6th VINCENT Chauvin Sabma France 30:21.45
7th KARMANN Philippe Shapercrew 30:25.31
8th VENDRAMINI Jean Francois   30:40.87
9th KIEFFER Philippe Molsheim Fun Bike 30:42.01
10th WENTZINGER Laurent meywhir 30:50.87
11th OURY Nicolas Meywhir Team 31:02.30
12th DOLL Nicolas VTT WOUSTVILLER 31:17.84
13th GULLY Jean Marc   31:26.75
14th MARTINS Didier   31:30.81
15th HIRTZ Franck   32:04.62
16th BALTZINGER Gilles   32:08.73
17th SEHER Raynal   32:43.77
18th MEYER Sebastien Les Dahus VCM 33:02.53
19th HUCK Gilles Meywhir Team 33:12.24
20th FREY Jean Luc JLF Protectiion 33:48.41
21st HAAS Olivier TECHNOCYCLES / GHOST 34:08.18
22nd PILLA Pascal TANNENBIKE 34:36.39
23rd EINHART Christophe   34:44.61
24th MARCHAL Franck hardtbikecompany 34:50.70
25th KLINGELE Matthias Nora Fingado 35:32.50
26th FUENTES Nicolas WELDA WAGGES 35:36.07
27th BULLMANN Emmanuel No Brems Team 35:46.52
28th JEANNY Stephane team faceplant 35:58.36
29th LATTEUX Geoffray   36:17.61
30th DE GROOT Michel Grover Racing 36:24.90
31st KIRMANN Philippe No Brems Team 36:27.92
32nd WEBER Olivier   36:47.08
33rd CORNIL Pierre Yves St Di‚ 37:49.95
34th KINDER Denis No Brems Team 38:19.52
35th AACH Alex Enduro Deelux 38:29.85
36th ARENDT Lars   38:31.36
37th ROZIER Sylvain Meywhir Team 38:47.62
38th MULLER Christophe SLOW AND FURIOUS 39:17.61
39th CHRISTOPHE Olivier FOLLOW ME 39:36.80
40th HERTRICH Christian No Brems Team 40:11.69
41st QUACK Stephane shapercrew 40:15.73
42nd CLAUDE Laurent vitrimont passion 40:39.89
43rd ZINCK Jean Luc Barrac'uda 41:59.56
44th HANTKE Alexander   42:08.41
45th NAGELS Eric TANNENBIKE 43:34.80
46th GIRARD Bernard Hericourt 2 roues 44:01.83
47th GRUNERT Christophe EGM 23/7 MTB TEAM 47:17.84
48th BILGER Nicolas   54:52.47


 

Race -Senior

PosNameTeamTime
1st ABSALON Remy Scott SR Suntour Team Enduro 24:57.84
2nd BAILLY MAITRE Francois BMC 25:00.89
3rd GEORGES Pierre Charles   25:21.47
4th GOLAY Florian BMC 25:48.12
5th NOIROT Alexis edh des vals 25:55.58
6th EIERMANN Daniel World of MTB 26:05.14
7th HEINRICH Guillaume Meywihr team 26:05.78
8th ARNOULD Jeremy Team Irwego Commen‡al 26:06.80
9th MOYNIHAN Liam   26:58.54
10th REISSER Markus   27:00.01
11th CONREAUX Jerome   27:01.89
12th ZURETTI Dorian   27:04.98
13th VAXELAIRE Pierre Luc Giromagny Enduro Team 27:14.93
14th THIEBAUT Paul LOUIS 27:15.47
15th MANTEZ Adrien Les Fourgs Singletrack 27:21.26
16th ESSLINGER Arthur geko bikes/devinci 27:31.12
17th GROSDIDIDER Remy   27:31.32
18th FREUDENMACHER Paul Vertical Ride 27:49.55
19th MULLER Isma‰l frere 27:52.69
20th CLEMENTZ Pierre LOIZO RIDER 27:53.22
21st BŽHLER Jonas ONE 80 Team 27:58.34
22nd MARTIN Clement Band of Riders 28:06.72
23rd CHOULET Yoann Besac Collectif Bike 28:09.16
24th BARAN Loic Yodabikes 28:14.71
25th GILLMANN Jean Nicolas Team bisous 28:15.54
26th RAPUZZI Norbert ACTB 28:22.84
27th D™RING Fabian world of MTB 28:25.43
28th= WEGNER S”nke WORLD OF MTB 28:49.30
28th= DIETRICH Matthieu Tannenbike/Specialized 28:49.30
30th GUIGNARD Lilian MEYWIHR TEAM 28:53.21
31st ALTHUSSER Corentin Giromagny Enduro Team 28:56.84
32nd BOES Robin ASPTT Mulhouse VTT 28:59.66
33rd KNUCHEL Julien Magmabike 29:04.96
34th MOTZ Sebastien L'Atelier du Cycle 29:07.12
35th ISENMANN Sebastien team bisous 29:10.43
36th GILL Mathieu Team bisous 29:12.37
37th ARZBERGER Fabian Propain-Ridingstyle 29:17.60
38th ROSAYE Jean Charles   29:21.30
39th HEROLD Clement MEYWIHR TEAM 29:23.87
40th MARK Gregory   29:24.00
41st LEHRY Pierre   29:25.57
42nd GOEPFERT Cedric ASPTT VTT MULHOUSE 29:30.86
43rd RODRIGUES Vincent   29:33.28
44th COLLIGNON Jerome Funbike Algrange 29:34.50
45th SCHWAB Sebastian   29:36.82
46th SCHNEIDERS Gilles Tannenbike 29:38.20
47th MACINOT Flavien Loizo rider 29:56.43
48th KREBS Benjamin   29:57.11
49th DELAMARLIÔRE Gaylord Magmabike 29:58.53
50th DIEFFENTHALER Bastien   29:59.19
51st VOGEL Mickael   30:00.66
52nd DUMOULIN Nicolas   30:02.92
53rd MULLER Nicolas   30:03.70
54th WEIS Pascal Vertical Ride 30:09.47
55th DOERING Felix world of MTB 30:13.69
56th BARBIER Vincent   30:18.16
57th MULLER Benjamin TEAM Mondov‚lo 30:24.96
58th HOEFFGEN Bastian   30:29.30
59th GASPARD Gregory   30:30.71
60th TSCHANZ Andreas ONE 80 Team 30:33.54
61st MERCIER VCSM Nicolas   30:46.95
62nd ROMMERSKIRCHEN Dominique   30:50.39
63rd ESCALIER Thibault Besac Collectif Bike 30:56.13
64th MARCHAL Simon Meywihr Team 31:00.40
65th MANN Valentin   31:02.87
66th KOUVER Philippe Shapercrew 31:03.29
67th WUCHER Sylvain Les Dahus VCM 31:04.30
68th PERRIN Baptiste La bressaude roue verte 31:05.53
69th ROMMELSHEIM Markus MTB Freiburg 31:07.94
70th GAUTIER Joris   31:09.26
71st HUMMEL Thomas les dahus VCM 31:11.07
72nd MARCHAND David Les Dahus VCM 31:12.60
73rd DUJARDIN Vincent   31:13.05
74th SCHAEFFER Jean MTBF Vitrimont passion 31:13.22
75th JACQUEL Jerome team faceplant 31:15.86
76th BEAUFILS Thomas   31:17.78
77th GAUGU Aurelien Giromagny Enduro Team 31:19.78
78th BERNARD Simon MTBF Vitrimont Passion 31:23.79
79th HINSCHBERGER Pierre   31:25.77
80th JEDRZEJAS Thomas   31:30.20
81st GROSTINS Edmunds   31:30.87
82nd KELLER Christophe Meywhir Team 31:33.47
83rd BILGER Quentin   31:36.21
84th HEGO Paul Sabma 31:36.63
85th WINTERMANTEL Laurent Lazy Riders 31:40.13
86th SPENLE Pierre VCAG 31:42.57
87th JACQUIN Benoit   31:44.39
88th WILHELM Olivier atelier du cycle 31:50.19
89th MEYER Vincent   31:51.12
90th DUFOUR Sylvain   31:51.13
91st HŽBERLE Daniel STUTTGARTER HŽRTE RACING 31:52.63
92nd L'HâTE Edouard ccvtt badonviller 31:55.50
93rd BIELIG Norman WORLD OF MTB 32:00.62
94th FRICH Arnaud edh des vals 32:01.21
95th L'HOTE Michael Les Dahus VCM 32:03.44
96th CAILLET Franck   32:10.49
97th BEERETZ Christian   32:13.19
98th LAURENT Olivier VCAG 32:22.53
99th BLANCHARD Erwan Erwan Blanchard 32:30.19
100th BAUER Franck Meywhir Team 32:37.68
101st FOURQUET Martin Besac Collectif Bike 32:37.79
102nd HINGRAY Pascal edh des vals 32:48.80
103rd JEANDEL Clovis Les Dahus VCM 32:51.64
104th KOCH Thibaut VCAG 33:10.55
105th WENDLING Benoit Meywhir Team 33:12.09
106th CUPILLARD Xavier VCAG 33:13.36
107th GAUTUN Eric Les Dahus VCM 33:19.19
108th SCHMITT Maximilian   33:22.55
109th MOSER Martin   33:30.22
110th FOURNEL Romaric Les Dahus VCM 33:35.23
111th DAME Yohann Sabma 33:35.79
112th PHILIPPE Xavier Funbike Algrange 33:44.82
113th ROST Rajko   33:48.53
114th LEOBOLD Jeremy trek 33:49.53
115th VALVIN Denis Remiremont vtt 33:51.61
116th MALET Nicolas TEAM LECLERC SPORT 33:57.42
117th NOÓL Alain VCAG 34:02.51
118th MASSONNEAU Jeremy vitrimont passion 34:09.49
119th SCHIER Yannick vitrimon passion 34:13.57
120th CHEVRIER Franck Daboý all mountain 34:15.47
121st DAGNEAUX Christophe Funbike Algrange 34:22.38
122nd ROETHINGER Gilles VTT Michelbach 34:22.60
123rd POITVIN Alexandre Remiremont vtt 34:25.61
124th PUDENZ Marcus Wemakeenduro by Conway 34:26.68
125th THIERY Ludo CC VTT badonviller. 34:26.90
126th RADEK Mathieu   34:27.32
127th LACHAT Thierry   34:42.78
128th RAISCH Dominic   34:43.64
129th BELLIN Daniel   34:45.52
130th WAGNER Vincent   35:09.38
131st MATHIS Florian coucou team 35:16.99
132nd CORREANI Anthony H2R 35:29.21
133rd H™FLER Philipp   35:32.83
134th BOINET Quentin   36:04.42
135th FOECHTERLE Nicolas hardtbikecompany 36:08.33
136th SCHULLER Edouard Athombike 36:16.44
137th GATINET Lionel   36:30.42
138th BOULOIS Cedric EGM 23/7 MTB TEAM 36:39.92
139th FEHR Frederic atelier du cycle 36:45.18
140th DELAIR Ivan TEAM WE'LL BIKE 36:57.09
141st WAGNER Bruno   36:59.14
142nd FISCHER Thibaut   37:00.82
143rd VAUTHIER Mathieu   37:24.37
144th MONDOT Julien   37:25.48
145th NIENHUIS Erik Velozine 37:38.84
146th THOMAS Nicolas   37:41.64
147th GULLY Etienne VTT Michelbach 37:42.06
148th SCHWEIZER Phillip   37:42.78
149th MASSIN Yannick   37:50.74
150th EBER Bertrand   37:54.80
151st WESSANG Jeoffrey Athombike 38:04.74
152nd TORIELLO Fabien team cuervo 38:09.80
153rd MORIN Bertrand   38:24.62
154th ABT Damien Meywhir Team 38:35.10
155th CORDIER Remi we'll bike enduro team 38:41.02
156th MEESTER Manuel deelux 38:41.22
157th PAGNOT Sebastien H2R 38:52.57
158th MUNIER Jean Michel   38:54.60
159th GROSJEAN Aurelien Team faceplant 39:32.28
160th TISSERAND Gildas team faceplant 39:32.83
161st KOULMANN Richard No Brems Team 39:33.14
162nd COLLET Alexandre Les Dahus VCM 39:46.72
163rd CASTELLS Gregory   40:16.35
164th ANTHONI Maxime Kn„ckes de l'Outre Forˆt 40:35.35
165th MILLOT Eric   40:53.58
166th LE VAN BAY Jeremy TEAM LECLERC SPORT 40:59.58
167th SCHLOTTER Ga‰tan   41:29.17
168th SCHNEIDER Sebastien   41:36.78
169th GROSS Alix   41:45.98
170th SCHUTTRUMPF Julien TANNENBIKE 42:10.72
171st FREUND Jerome VTT Michelbach 42:17.38
172nd SCHWEITZER Florian atelier du cycle 42:49.60
173rd HAHN Philipp Meywhir Team 44:11.56
174th ROUAULT Erwan   44:26.76
175th BARBE David team faceplant 44:28.00
176th WICTOR Eric Peerke's Bikes & Coffee 45:48.26
177th BALASTEGUI Frederic EGM 23/7 MTB TEAM 46:34.06
178th KOCHERT Andreas   46:48.55
179th FAUVILLE Arnaud   47:21.16
180th CARTIER Mederic   49:38.64
181st MERCIER Nicolas   51:28.48
Publié dans News

Belle animation au Col du Calvaire à l'arrivée du télésiège du Lac Blanc samedi 10 mai pour le premier des 2 jours de test terrain offert par les marques Scott, GT et Cannondale à l'occasion de l'ouverture de saison du Bike Park Lac Blanc.

Une centaine de vélos attendaient les amateurs qui avaient pour la majorité réservé un crénaux horaire pour tester un ou plusieurs modèles de leur choix. 

 
Stand GT - Cannondale, ça se bouscule un peu le matin 

 
Stand Scott, on a privilégié les essais en groupes répartit par type de vélos,

Il y a un peu moins de monde chez Scott à cette heure là, je décide de me renseigner sur les modalités et les disponibilités pour effectuer un test.
L'accueil est cordial, les vélos sont stockés à l'arrière du paddock c'est pratique pour les mécanos et l'intendance. Pour les clients qui comme moi ne sont pas forcément au fait des dernières évolutions techniques de la marque c'est un peu déroutant. On me propose une machine encore dispo en taille S, un Genius Premium 700, le hasard fait que le VTT en question est une machine All-Mountain 140-140 équipée Fox et Reverb qui colle parfaitement à ma pratique.

 

Le test s'effectue en groupe accompagné par deux encadrants, c'est convivial et on échange nos impressions. Le parcours proposé alterne entre longues monté et descente sur chemin large plus ou moins rocailleux. Celà m'a permit de me faire un avis sur les qualités de roulage et de stabilité à vitesse élevé mais j'aurais également aimé attaquer un parcours en singels piégeux et trialisant mais ce n'était pas au programme. A la fin de la rando on a tous remplit le petit questionnaire en échange de quoi on nous a remis un T-Shirt et un autocollant Scott.

 

L'accalmie étant revenue au stand Cannondale- GT je me renseigne pour savoir si un VTT est dispo. Guillaume Koch, m'invite à essayer une machine vraiment adaptée au massif Vosgien.

  
Le Trigger a comme objectif de rassembler les caratéristiques d'une machine XC et Enduro

L'objectif de rassembler 2 vélos en 1 a t-il été atteind par Cannondale? C'est la question à la quelle je dois tenter de répondre. Plus d'infos et de photos du Trigger cliquez sur la photo.

 

Publié dans News

INSCRIPTION SCOTT TEST TOUR LAC BLANC UNIQUEMENT SUR PLACE

Le Scott Test Tour 2014 fait étape au Bike Park du Lac Blanc pour les inscriptions c'est par ici.

Publié dans News

 

Team Hase: Christian Gourc, Antoine Den Hartog ,Alain Bernhard,Simon Gourc, Jean-Claude Blaise, Harold Flandre, Sven Den Hartog, Nicolas Dumoulin

Jusqu’à présent limitée aux membres de l’EC Colmar, l’équipe Hase Logo, marque de poêles bien connue en Alsace est devenue « team de marque » auprès de la Fédération française de cyclisme cette saison avec des recrues de choix et un staff à la hauteur.

 

Publié dans News

L'Electro Bike Festival un salon dédié aux VAE (vélos à assistance électrique) aura lieu à Auron dans le Mercantour les 4,5 et 6 juillet 2014. Ce salon qui sera une première en France souhaite promouvoir le développement des E-Bikes en milieu montagnard notamment dans les stations ne disposant pas de remontées mécaniques.  Georges Edwards figure emblématique du dévellopement du VTT en France et manager de UCC organisation (Avalanche Cup et les Mega) sera en charge de l'organisation pratique de cet événement.

AURON_ELECTRO_BIKE_FESTIVAL_2014_1_830588_821582

Publié dans News
Page 1 sur 2