Le 5e Forum social du Florival était cette année en grande partie consacré à la question de la mobilité. Dimanche une « Vélorution » a réunit un peu plus de 80 cyclistes pour faire un état des lieux des aménagement cyclable réalisé au sein de l’intercommunalité entre Soultz et Lautenbach. Certain aménagements ont été réalisé sans véritable expertise et connaissance pratique pour facilité la vie des cyclistes. L’aménagement du rondpoint sur la D430 au niveau de Buhl est un exemple d'absurdité tant le cheminement proposé nécessite un brevet de pilotage pour abordé les changement de direction quand on est un usager du deux roues. D'autres points noir ont été évoqué notamment l'accès du collège à vélo toujours inexistant depuis Guebwiller. La veille une conférence suivit de tables rondes en présence de plusieurs élus a permis de débattre autour de la mobilité active, ou coopérative transport en commun auto partage et covoiturage. François Herrb et Patrice Knorr deux membres du collectif citoyen semblaient satisfait d’avoir enfin réussit à convaincre les élus à venir discuter avec les participants du forum . Les habitants du Florival ont besoins d’être entendus et associés aux décisions prises par les politiques. Les organisateurs ont émis le souhait que les propositions qui ont émergé des débats soient pris en compte dans le futur PLUI (Plan local d’urbanisme intercommunal) qui sera un document dans lequel la futur politique de la mobilité sera également définit. 

6003597223336864202030442753788191013076992n6034227323340465935003605627508541993517056o

Publié dans News

3114417820571920909631434586028850168725504n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo: Aurélie Tscheiller 

Emile Canal duTeam Rémy Méder a remporté le 55e cyclo-cross de Soultz organisé par le VC Soultzia. Il a devancé Frédéric Frech (VC Sainte-Croix-en-Plaine) et Sönke Wegner (VCS Altkirch).


Classements :
Séniors et Espoirs
1 CANAL Emile TEAM REMY MEDER HAGUENAU ESP en 49'14''
2 FRECH Frédéric VC STE CROIX EN PLAINE 2e Catégorie 49'26
3 WEGNER Sönke VCS Altkirch 50'30
4 BRAGAGIA Fabien VELO CLUB ORNANS 2e Catégorie 50'34
5 EIERMANN Daniel RIG FREIBURG 3èmé 51'17
6 GRAFMUELLER Florian CLUBS ETRANGERS ALSACE 2e Catégorie 52'30
7 JUNG Pierre-Henri VC ECKWERSHEIM 2e Catégorie 53'25
8 JACQUOT Mickaël VC WITTENHEIM 3e Catégorie 53'26
9 SCHULER Pierre TEAM REMY MEDER HAGUENAU 1ère Catégorie 53'41
10 WEBER Marcel RADSPORT TEAM LUTZ 1ère Catégorie 54'19
11 SINGER Marc ENTENTE CYCLISTE COLMAR 3e Catégorie 55'25
12 DÖRING Felix MOUTAINBIKE FREIBURG 3e Catégorie 56'12
13 RASETTI Maxime VC STE CROIX EN PLAINE 3e Catégorie 1 tour
14 MURA Bastien AC THANN ESP
15 DEN HARTOG Sven EC COLMAR
16 MUMBACH Jordan VELO SPRINT EGUISHEIM 3e Catégorie
17 ARRIGAULT Vincent VC STE CROIX EN PLAINE 3e Catégorie
18 KEMPF Arnaud VC WITTENHEIM 3e Catégorie
19 DI GIOIA Dominique VELO SPRINT EGUISHEIM PASS
20 Kirchmann Brice TEAM REMY MEDER HAGUENAU 1ère Catégorie
21 KERN Sébastien ASPTT MULHOUSE 3e Catégorie
22 PIERRE Thibaud ASPTT MULHOUSE 3e Catégorie
23 FUCHS Hervé VC UNITE SCHWENHEIM 3e Catégorie
24 LEWIS William AMICALE CYCLISTE BISONTINE ESP
25 PIERI Francesco VC ST LOUIS 3F 2e Catégorie
26 KREIDER Julien VC SOULTZIA PASS 2 tours
27 OLAIO José AC BISONTINE
28 BELLI Anthony C.CYCLISTE AUDINCOURTOIS PASS
29 BARADEL Julien VELO CLUB STE MARIE AUX MINES 3e Catégorie

Juniors
1 BRENDER Florian P.E. HAGUENAU - TRM en 35'34''
2 HAGER Célestin VC UNITE SCHWENHEIM 35'44
3 BALDINGER Lukas 37'08
4 HOESCH Lucien AMICALE CYCLISTE BISONTINE 37'52
5 BOLOT Simon AC THANN 39'14
6 HETZLEN Nathan ASPTT MULHOUSE 39'33
7 SCHMIDT MORGENROTH Romain VC UNITE SCHWENHEIM 39'37
8 BEZZA Quentin ASPTT MULHOUSE 42'02

Masters
1 REVERDY Pascal VC SUNDGOVIA ALTKIRCH en 36'08''
2 MURA Christophe AC THANN 37'23
3 PHARISIEN Pascal US Giromagny 37'49
4 GAERING Stéphane VC SOULTZIA 38'03
5 PUZZUOLI Pietro VC SUNDGOVIA ALTKIRCH 38'50
6 BRENDER Franck VC WITTENHEIM 39'40
7 LUTZ Jochen RADSPORT TEAM LUTZ 40'45
8 MEYER René VC SUNDGOVIA ALTKIRCH 41'05
9 WALLIANG Frédéric 110 CYCLISME ILLZACH 41'25
10 KELLER Christophe VC STE CROIX EN PLAINE 42"05
11 HORN Patrick ENTENTE CYCLISTE COLMAR 42'09
12 SCHINDLER Christophe AC THANN 42'32
13 THEILMANN Michael RADSPORT TEAM LUTZ 42'47
14 BALDINGER Lukas AUTRES FEDERATIONS 43'27
15 BRESCH Christian AC SAVERNOISE 43'29
16 KONRAD Matthias RADSPORT TEAM LUTZ 43'29
17 MARTIN Patrick VC SOULTZIA 1 tour
18 CUSSINET Philippe VC ECKWERSHEIM
19 IFFRIG Jean Bernard AC LAUTERBOURG
20 SCHNEIDER Christophe AC THANN
21 MULLER Thierry VC WITTENHEIM
22 GRATHWOHL Philippe VC ECKWERSHEIM
23 BOULOGNE Pascal 110 CYCLISME ILLZACH
24 BUDET Pascal VC ECKWERSHEIM
25 LANDAUER Patrick VC ST LOUIS -R3F-
26 MULLER Nicolas VC ECKWERSHEIM
27 BOGENSCHUTZ Thierry AC THANN
28 GARBELLOTTO Maurane CHOUET BIKE

Cadets 
1 SCHNEIDER Lilian AC THANN en 30'22''
2 HEINIS Jérôme VC SUNDGOVIA ALTKIRCH 30'31
3 GUEZENNEC Hugo 110 CYCLISME ILLZACH 33'28
4 BAUER Alexandre CHOUET`BIKE CL.V-NEUF 33'56
5 REHM Coralie ROAD TEAM VAL DE MODER 35'50
6 MULLER Vincent VC ECKWERSHEIM 36'40
7 BOGENSCHUTZ Victor AC THANN 37'15
8 KAUNY Adrien AC THANN 1 tour
9 GRATHWOHL Rémi VC ECKWERSHEIM 1 tour

Minimes
1 BUTTICKER Nicolas S.S.O.L. HABSHEIM en 18'17''
2 HEINIS Quentin VC SUNDGOVIA ALTKIRCH 20'19
3 KRAEMER Léo ROAD TEAM VAL DE MODER 20'29
4 SENGER Edouard ROAD TEAM VAL DE MODER 23'12
5 FOISSOTTE Paul VC ECKWERSHEIM 25'35
6 LELONG Thomas 110 CYCLISME ILLZACH 26'43
7 FREY Samantha P.E. HAGUENAU - TRM 28'09

 

Publié dans News
dimanche, 02 novembre 2014 16:32

54e Cyclo-Cross de Soultz - Classements

 

 

L'Alsace du 2 novembre 2014
 
 
54e Cyclo-cross de Soultz, Course d'ouverture

54e Cyclo-cross de Soultz, Course d'ouverture

54e Cyclo-cross de Soultz, Course des As

54e Cyclo-cross de Soultz, Course des As

 

Cyclo-cross Grand prix de Soultz et de trois pour Kleinklaus

Sacha Kleinklaus : « Soultz, le circuit le plus dur d’Alsace. »  Photo DNA – Aurélie Tscheiller

Sacha Kleinklaus : « Soultz, le circuit le plus dur d’Alsace. » Photo DNA – Aurélie Tscheiller

Samedi, à Soultz dans le Haut-Rhin, Sacha Kleinklaus (VC Eckwersheim) a remporté son troisième succès de la saison, après Bischwiller et Wittenheim. S’il est légitimement satisfait, il n’en relativise pas moins les choses.

 

Favori au départ, le jeune Bas-Rhinois n’a pas déçu ses supporteurs, mais il a dû forcer son talent pour se débarrasser de son plus coriace adversaire, le junior franc-comtois Émile Canal (VC Ornans), le jeune frère de Fabien.

Une victoire bonne à prendre, mais…

« Toute victoire fait évidemment plaisir, surtout elle met en confiance pour la suite, confiait le lauréat. Je ne remets pas en cause la valeur d’Émile Canal.

« Mais il est plus jeune que moi et il est surclassé. Je préfère quand même m’imposer quand les plus costauds sont là.

Ceci dit, Émile m’a donné bien du fil à retordre et j’ai dû m’y reprendre à deux fois pour le lâcher quand on s’est retrouvé à deux aux commandes de la course.

« J’ai accéléré une première fois dans la bosse au bout du circuit, mais il est revenu. J’ai remis cela et là je l’ai distancé. »

En tête dès les premiers des dix tours de course, les deux garçons se sont rapidement mis hors de portée de leurs concurrents, et en particulier de leurs suivants immédiats, Fabien Bragagia (US Giromagny) et Harold Flandre (SSOL Habsheim), des vététistes à l’aise sur un vélo de cyclo-cross.

Puis Kleinklaus s’est légèrement détaché sans que son avance sur Canal n’excède jamais une quinzaine de secondes.

C’est dans les deux dernières boucles qu’il a creusé l’écart qui est d’abord passé à vingt secondes à un tour de la fin, pour atteindre la demi-minute à l’arrivée.

« Soultz, c’est le circuit le plus dur d’Alsace. On fait sa course, on court contre soi-même plus que contre les autres, analysait Sacha Kleinklaus après sa victoire. J’ai tenu à faire le départ pour me détacher.

« Il était important d’aborder en tête la première bosse, afin de gérer ma trajectoire pour passer où je voulais, et éviter de rester collé dans la mêlée. »

Hugo Hofstetter, victime d’un déjantage, puis d’un incident mécanique, n’a pu rivaliser avec les deux leaders qu’il a pourtant accompagnés quelque temps, mais avec un tour de retard !

Dans les points lors de la première manche de la Coupe de France, le 12 octobre dernier à Besançon, Sacha Kleinklaus se prépare pour le deuxième épisode, le 16 novembre à Sisteron. Entre-temps, il courra dimanche prochain à Nancy et le 11 à Neuves-Maisons.

Son coéquipier Antoine Raugel l’a emporté chez les cadets, comme Florian Brender (VC Wittenheim) chez les juniors, Vincent Guth (ACT Belfort) chez les masters et Fanny Stumpf (Argenteuil) chez les féminines.

Publié dans News




La coupe d'Alsace de Cyclocross du Comité d'Alsace de Cyclisme FFC se déroulera en 11 manches réparties entre le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Toutes les infos pratique communiquées par les clubs seront répertoriées dans la rubrique Calendrier Cyclo-Cross du site Alsace -Vélo.fr

A noter que cette année c'est le Chouette Bike Club de Village Neuf qui organisera le Championnat d'Alsace de Cyclocross.

Publié dans News
Le Suisse Dario Stauble n’a pas attendu bien longtemps pour s’emparer des commandes…  Photo Denis Sollier

Le Suisse Dario Stauble n’a pas attendu bien longtemps pour s’emparer des commandes… Photo Denis Sollier

La 52 e édition du cyclo-cross de Soultz a été remportée par un Suisse, Dario Stauble, qui a dominé les débats hier dans les vignes du village haut-rhinois. Suite de l'article ici

Publié dans News
Le Suisse Dario Stauble n’a pas attendu bien longtemps pour s’emparer des commandes…  Photo Denis Sollier

Le Suisse Dario Stauble n’a pas attendu bien longtemps pour s’emparer des commandes… Photo Denis Sollier

La 52 e édition du cyclo-cross de Soultz a été remportée par un Suisse, Dario Stauble, qui a dominé les débats hier dans les vignes du village haut-rhinois. Il devance les locaux Hugo Hofstetter et Harold Flandre.

Hier après-midi, sur les hauteurs de Soultz, le cyclo-cross organisé par le VC Soultzia a vu la domination d’un Suisse, Dario Stauble (VMC Gansingen), qui n’a pas fait de cadeau à ses concurrents. Parti sur les chapeaux de roue, le spécialiste de cyclo-cross a fait parler son expérience, décrochant rapidement les coureurs qui tentaient de s’accrocher à lui. Et pourtant, à l’arrivée, Dario Stauble disait ne pas avoir eu de bonnes sensations pendant la course. Il a quand même mis fin à tout suspense après deux tours, s’envolant vers la victoire et accroissant toujours plus l’écart sur son poursuivant, pour compter 1’46’’ d’avance à l’arrivée.

Derrière lui, Hugo Hofstetter (Amicale Bisontine) a bien essayé de coller à sa roue, mais deux petites erreurs, l’une de parcours et une chute, lui ont été fatales. Il a donc fait sa course en solitaire en deuxième position, n’étant inquiété par personne. « Je voulais gagner, mais c’est de ma faute si je ne termine que 2e, commente-t-il. C’est un circuit technique, avec beaucoup de relances et très physique, donc il fallait être en forme, et je le suis. J’avais de bonnes jambes. Mais c’est comme ça, je n’ai rien pu faire. Ça fait du bien de venir un peu en Alsace, car les cyclo-cross en Franche-Comté sont très relevés avec Colombatto, Mougel… Il faut s’accrocher ! »

Harold Flandre : « C’était marrant pendant 20 minutes »

Les deux premières places étant attribuées assez rapidement, il ne restait plus que la lutte pour la 3 e place, qui était beaucoup plus serrée et indécise. Longtemps placé, Mickaël Jacquot (VC Wittenheim) n’a pas réussi à conserver sa position sur le podium (6 e au final), au profit d’Harold Flandre (SSOL Habsheim) qui a lui aussi dû batailler ferme pour garder sa troisième place. Menacé par Julien Ehlinger (VCU Schwenheim, finalement 9 e) en fin de course, le spécialiste du VTT qui courrait son premier cyclo-cross de la saison a trouvé les ressources nécessaires pour redonner un petit coup d’accélérateur. « À trois tours de l’arrivée j’étais un peu moins bien, raconte Flandre. Je n’ai pas paniqué, même quand Julien Ehlinger est passé devant pendant un demi-tour. Ensuite j’ai repris les devants et réussi à le lâcher. C’était marrant pendant 20 minutes, mais après c’était dur. Mais c’est un bon entraînement. »

Chez les juniors, Sacha Kleinklaus (VC Eckwersheim), très en forme cet automne, a écrasé la concurrence, devançant Gérard Steible (CB Village-Neuf) de plus de quatre minutes. En master, c’est Pascal Pharisien (VS Giromagny) qui s’est imposé de peu devant Vincent Guth (ASPTT Mulhouse).

Catégorie 0 à pass’open : 1. Dario Stauble (Vmc Gansingen) 49’03 ; 2. Hugo Hofstetter (Amicale Bisontine) à 1’46 ; 3. Harold Flandre (Sscl Habsheim) 2’38 ; 4. Alban Guillon (Vc Sainte Marie Aux Mines) 3’07 ; 5. Herve Ridart (Vcu Schwenheim) 3’16 ; 6. Mickael Jacquot (Vc Wittenheim) 4’18 ; 7. Sascha Schneider (Radsport Team Lutz) 4’23 ; 8. Fabien Bragagia (Us Giromagny) 4’32 ; 9. Julien Ehlinger (Vcu Schwenheim) 4’41 ; 10. Jean Noel Wolf (Vc Eckwerheim) 5’09 ; 11. Xavier Jordao (Ac Thann) 5’32 ; 12. Cyrille Fretz (Vc Soultzia) 6’16 ; 13. Alexis Brodbeck (Vcu Schwenheim) à 1 tour ; 14. Thomas Welter (Chamnery Cyclisme) à 1 tour ; 15. Stephane Gaering (Vc Sultzia) à 1 tour ; 16. Arnaud Pierrel (Asptt Mulhouse) à 1 tour ; 17. Marcel Weber (Cr Alsace) à 1 tour ; 18. Arnaud Kempf (Vc Wittenheim) à 1 tour ; 19. Thibaut Fischer (Mjc Buhl) à 1 tour ; 20. Paul Iacono (Vc Schwenheim) à 1 tour ; 21. Anthony Belli (Cc Audincour) à 1 tour ; 22. Christophe Deis (Vc Pays De St Flour) à 1 tour ; 23. Alexandre Brandt (Vc Ste Croix En Plaine) à 1 tour ; 24. Guillaume Delorme (Vc Eckwerheim) à 1 tour ; 25. Dominique Crupel (Ac Thann) à 2 tours ; 26. Christophe Keller (Vc Ste Croix En Plaine) à 2 tours ; 27. Patrick Martin (Vc Soultzia) à 2 tours ; 28. Olivier Weber (Vc Ste Croix En Plaine) à 3 tours.

Junior-master-féminine : 1. Sacha Kleinklaus (Eckwerheim) 38’50 ; 2. Pascal Pharisien (Giromagny) à 3’43 ; 3. Vincent Guth (Actb) 3’48 ; 4. Gerard Steible (Chouet Bike) 4’13 ; 5. Lucas Brondani (Vcs Altkirch) 4’24 ; 6. Julien Lamour (Chouet Bike) 4’35 ; 7. Valentin Schultz (Vc Wittenheim) 4’55 ; 8. Cedric Brand (Ornans) 5’05 ; 9. Bastien Mura (Ac Thann) ; 10. Paulin Andre (Vmc Zeiningen) 5’27 ; 11. Thomas Prenez (Us Giromagny) 5’42 ; 12. Alain Mouquand (Audincourt) 6’18 ; 13. Thomas Krebs (Vc Soultzia) 6’30 ; 14. Alain Morganti (Sc Munster) 7’19 ; 15. Valentin Richard (Ac Thann) 7’50 ; 16. Florian Vantrepol (Vcs Altkirch) 8’48 ; 17. Francis Schneider (Pedale Alsace) à 1 tour ; 18. Christophe Schneider (Ac Thann) à 1 Tour ; 19. Laurent Lottmann (Vcu Schwenheim) à 1 tour ; 20. Theo Ehlinger (Ac Thann) à 1 tour ; 21. Patrick Horn (Ec Colmar) à 1 tour ; 22. Olivier Seyller (Vc Mollau) à 1 tour ; 23. Emile Canal (Vc Ornans) 29’14 ; 24. Florian Brender (Vc Wittenheim) A 44’’; 25. Benjamin Hosatte (Giromagny) 2’04 ; 26. Florian Ernst (Vc Eckwerheim) 2’40 ; 27. Luca Ricci (Ac Bisontin) 3’40 ; 28. Eddy Steible (Chouet Bike) 4’08 ; 29. Axel Zingle (Ssol Habsheim) 6’05 ; 30. Victor Lhoest (Chouet Bike) ; 31. Corentin Lottmann (Vcu Schwenheim) 6’15 ; 32. Helene Clauzel (Vc Ste Croix En Plaine) 6’28 ; 33. Francis Heitz (Vcu Schwenheim) 8’25 ; 34. Romain Schmidt Morgenroth (Vcu Schwenheim) 9’15 ; 35. Mireille Bernhardt (Vc Eckwerheim) à 1 tour.

le 02/11/2012 à 05:04 par A.K.

Où sont les Alsaciens ?

Hugo Hofstetter a essayé de décrocher la victoire, il termine deuxième. photo DNA – Cathy KOHLER

Hugo Hofstetter a essayé de décrocher la victoire, il termine deuxième. photo DNA – Cathy KOHLER

Un Suisse qui gagne, un Alsacien licencié à Besançon ensuite, un vététiste ensuite… Mais où étaient les cyclo-crossmen d’ici ?

Au bal des maladroits, entre deux chutes et autant de trajectoires hasardées sur un circuit qui n’a rien de plus casse-gueule que d’habitude, le Suisse Dario Stauble s’est offert une balade pépère.

Il a pourtant été titillé le temps d’un tour par Hugo Hofstetter, le champion d’Alsace junior en titre, qui inaugurait son nouveau maillot pile hier.

Avec le nouveau maillot

Désormais, il s’habille aux frais de l’Amicale Bisontine et cela le ravit. « J’aime bien les couleurs, les gens m’en parlent et trouvent le maillot beau. »

Bon, ce n’est pas pour cela qu’il n’est plus au VCS Altkirch, mais c’est toujours bon à prendre quand même. Parti en tête, le garçon, « mal aiguillé » (c’est lui qui le dit !), s’est ensuite trompé de parcours.

Le temps qu’il retourne sa monture dans le bon sens, il était dans les roues. Puis, sur le point de reprendre le Suisse chasseur de primes – il a pleuré après, il est finalement venu sans en avoir décroché –, l’Alsacien prend des risques mais se vautre à terre.

« Après ce n’était plus pareil. Quand on ne court plus pour la gagne, qu’on n’est pas dans le coup, c’est plus compliqué. De toute façon, il m’arrive toujours quelque chose. »

Fataliste, le jeune homme a pris l’habitude de l’être. Lui qu’on a vu au Challenge (celui de Saverne) avoir des soucis avec la potence sur une machine, avec la jante sur la suivante.

« Je croyais qu’en changeant de maillot, cela passerait », sourit-il. À l’AB, on en fait de jolis mais ils ne font pas de miracle non plus. Alors l’Alsacien qui vit, mange et roule franc-comtois n’a pu faire mieux “que” deuxième.

Ce qui reste une belle place, d’autant qu’il n’a pas eu à s’arracher les pattes pour la garder au chaud. Quand la paire Mougel-Spiesser va voir ailleurs, les souris ne sont pas si nombreuses pour courir chercher le fromage.

Cyrille Fretz, le gars du cru, aurait pu y prétendre, mais il s’est fâché tout rouge contre un commissaire, avant même de s’élancer, et y a laissé tout son jus dans cette bagarre verbale inutile.

À l’arrivée, on l’a revu au douzième rang, sans gloire. Pour boucler le podium, c’est un non-spécialiste qui pointe, en l’occurrence Harold Flandre.

Sur son fidèle VTT, le sociétaire de Habsheim s’est avéré très à son aise sur les parties techniques, fort en jambes quand il fallait pousser les watts.

Bref, il a donné la leçon à un Mickaël Jacquot (Wittenheim), longtemps quatrième, finalement sixième (et visiblement plus à son aise quand il roule en FSGT, comme l’autre jour à Savigny-sur-Orge) avant de se faire déborder par Alban Guillon (finalement meilleur licencié d’Alsace cycliste, et pas vététiste) et Hervé Ridart.

« J’avais envie de faire du rythme, se marre Harold Flandre. J’aime bien les cyclo-cross, l’ambiance est sympa et puis c’est intense.

« Ici je cours sans chercher la place, juste pour moi. » Il s’est fait mal aux jambes et aux poumons, son bonheur est complet.


Publié dans Reportage