"Le vélo à la conquête des villes européennes Comment changer de braquet ?"Programme du Colloque
© Ville et Communauté urbaine de Strasbourg  
 
 

Pré-colloque le 15 octobre de 17h00 à 19h00

Visite en vélo de points remarquables pour les cyclistes à Strasbourg.

Rendez-vous sur le parvis du centre administratif de la Communauté urbaine 1 parc de l'Étoile.

Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles. Des Vélhop seront mis à disposition.

Le 16 octobre

8h30 : Accueil et petit déjeuner

9h00 : Matinée en plénière dans l'auditorium

  • Roland RIES Maire de Strasbourg, Vice-président de la Communauté urbaine M. le Président du Club des villes et territoires cyclables.
  • Le Président du Club des villes et territoires cyclables

Olivier Razemon, journaliste-chroniqueur au journal Le Monde, sera le témoin de la matinée. En tant qu'observateur politique et cycliste, il posera les questions pertinentes et innovantes et animera la matinée.

9h 15 : « La ville cyclable : une solution gagnante dans une politique de mobilité active »

  • Frédéric Héran, maitre de conférences en économie. CLERSE - CNRS Université́ de Lille 1, auteur du livre Le retour de la bicyclette. Une histoire des déplacements urbains en Europe de 1817 à 2050.

           « Le plan modes actifs en France : une incitation à changer de braquet »

  • Dominique Lebrun, Inspecteur général de l'administration du développement durable, Coordonnateur interministériel pour le développement de l'usage du vélo.
  • Benoît Hiron, Chef du groupe sécurité des usagers et des déplacements, Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema)

> En savoir plus

Echanges avec la salle

10h15 Pause

10h30 Des exemples de politiques vélos en Europe

Chaque intervenant présente la politique de mobilité et la place des vélos dans sa ville, avec pour question centrale : quel fut l'élément déterminant, le déclic du développement du vélo dans chacune des villes témoins ?

Bâle

Par Alain Groff, Directeur de la Mobilité Ville de Bâle

Berne

Par Roland Pfeiffer chargé de la politique vélo/piétons ville de Berne

Karlsruhe

Par Mme Prof. Dr. Anke Karmann-Woessner, directrice de l'urbanisme, ville de Karlsruhe

Offenbourg

Par Oliver Martini, Burgermeister chargé de la mobilité

Groningue

Par Cor Van der Klaauw, responsable vélo ville de Groningue (Pays-Bas)

> En savoir plus

Echanges avec la salle

12h45 Appel à contribution pour Velo City France 2015 Cycling: Futur Maker

Hadrien Bedok, Direction des Déplacements Nantes Métropole

> En savoir plus

13h00 : Déjeuner- buffet

14h00 : 3 ateliers en parallèle dans l'auditorium et en salles

Atelier 1 : Le vélo: un remède à la crise de société ?

  • La vision d'un blogueur cycliste.
    Olivier Razemon
    , journaliste/chroniqueur au journal Le Monde, auteur du livre « Le pouvoir de la pédale ou comment le vélo transforme nos sociétés cabossées » ?
  • Le point de vue des cyclistes suisses.
    Roland Fischer
    ,
    Conseiller fédéral membre du conseil d'administration de Pro Vélo fédération suisse des associations de cyclistes

> En savoir plus

Echanges avec la salle

Atelier 2 : Dépasser les freins, les réticences à l'usage du vélo ?

  • Thomas Jouannot, Chargé d'études Sécurité routière et développement de l'usage du vélo Cerema
  • Benoit Vimbert, Directeur d'études ADEUS.

> En savoir plus

Echanges avec la salle

Atelier 3 Le vélo : ça bouge dans les quartiers

  • L'exemple des femmes issues de l'immigration et les vélos écoles
    •   Geneviève Laferrere, Présidente de la FUB (Fédération des usagers de la bicyclette)
    •   Fabien Masson, Directeur du Cadr 67
  • Des ateliers de réparation vélo participatifs
    •   Amélie Dumoulin co porte-parole d'Heureux Cyclage

> En savoir plus

15h30 : En plénière dans l'auditorium

Sans communication, pas de ville cyclable ? Créer une culture vélo

 

Mikael Coville-Andersen, directeur du cabinet spécialisé Copenhagenize qui étudie et conseille les villes et publie le palmarès mondial des villes cyclables

> En savoir plus

Echanges avec la salle

16h30 : Conclusions : une vision européenne

Le réseau European Biking Cities (EU Clean Air campaign)

  • Wasilis Von Rauch chef du projet et blogueur de l'association de défense de l'environnement Verkehrsclub Deutschland

La politique européenne pour une mobilité urbaine durable : Quel est l'avenir pour le vélo ? Quels sont les programmes européens ?

  • Daniela Rosca – DG MOVE – Cheffe  d'unité – Transport propre et mobilité urbaine durable à la Commission Européenne

> S'incrire au colloque

> Retour

 
Publié dans News
dimanche, 21 septembre 2014 02:53

Lecture: Le retour de la bicyclette !

 

 

 

Le retour de la bicyclette est le dernier livre de Frédéric Héran*, maître de conférences au centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques. Paru aux éditions "La découverte" et sous titré « une histoire des déplacements urbains en Europe, de 1817 à 2050 », l’ouvrage nous dresse en 250 pages un historique complet de la mobilité et de l’usage du vélo depuis l’invention de la draisienne. L'auteur nous expose également clairement les différentes raisons de la diminution de l’usage du vélo au milieu du XX ème siècle. Il conclut son ouvrage par un essai de prospective où le vélo redevient le mode de déplacement massif qu’il était autrefois.

Ce livre qui aborde tous les aspects du vélo profite d’une très riche documentation glanée dans de nombreux pays européens. Elle vient appuyer et illustrer le propos précis du chercheur sans jamais le rendre ennuyeux ou complexe. Vous pourrez ainsi savoir par exemple pourquoi est ce que l’on surnomme le vélo la petite reine, quel rôle ont joué les deux roues motorisés dans le déclin du vélo, avoir des statistiques fines sur les vols, le coût annuel d’un Vélib pour la Ville de Paris, découvrir l’énorme différence de personnel entre la FUB et son équivalent allemand l’ADFC ou encore apprendre que certains pays proposent des écrans publicitaires télévisés présentant des modèles de vélos.
 

Grâce à son travail de recherche minutieux, l’auteur nous présente les différentes réponses apportées par les pays européens au renouveau du vélo au cours des années 1970 en les classant en plusieurs groupes. Ainsi la Hollande, le Danemark et l’Allemagne apparaissent comme pragmatiques, la Grande Bretagne ultralibérale et la France… inconstante. Il pointe notamment du doigt les villes qui n’abordent que la question du vélo par un système partagé négligeant ainsi ce que Frédéric Héran appelle le système vélo. Ce dernier repose sur trois composantes ; un réseau cyclable sécurisé, dense et maillé, des services divers et l’apaisement de la circulation automobile.
 

Le retour de la bicyclette est certainement l’un des livres français sur le vélo les plus abouti. Il démontre que le vélo n’est pas juste un mode de déplacement mais qu’il est avant tout un choix de société. L'auteur interviendra le jeudi 16 Octobre lors du colloque organisé par la Communauté urbaine de Strasbourg intitulé « Le vélo à la conquête des villes européennes » il y présentera sa vision de la ville cyclable ; une vision gagnante dans une politique de mobilité active. En attendant, vous pouvez lire une riche interview de Frédéric Héran ici ou commander le livre ici.


* Frédéric Héran a vécu 25 ans dans l’agglomération strasbourgeoise, jusqu’à la fin des années 1980, à une époque où le vélo y était encore très mal considéré. Il a participé à l’interminable débat entre le projet de VAL (métro automatique léger) et le tramway. Comme l’on sait, le projet de tramway a gagné in extrémis à l’occasion de l’élection de Catherine Trautmann à la mairie en 1989, permettant trois ans plus tard de libérer d’un coup le centre-ville d’un énorme flot de véhicules en favorisant le retour du vélo. Il est aujourd'hui enseignant-chercheur à l’Université de Lille et spécialiste d’économie des transports. Vous trouverez quelques-uns de ses écrits sur son site : http://heran.univ-lille1.fr/, dont une étude historique de la politique cyclable de la Communauté urbaine de Strasbourg (http://heran.univ-lille1.fr/wp-content/uploads/Etude-cas-Stbg-11.pdf).

Publié dans News
Accident mortel d'une cycliste, avenue de Strasbourg à Illkirch. Photo DNA - Laurent Réa

Accident mortel d'une cycliste, avenue de Strasbourg à Illkirch. Photo DNA - Laurent Réa

 


 

Une jeune fille de 17 ans est décédée après avoir été heurtée par un poids lourd alors qu'elle circulait à vélo, à hauteur du parking-relais du Baggersee, au niveau de la bretelle d'accès à l'A35.

L'adolescente se trouvait sur la piste cyclable aménagée entre deux voies de circulation, en face de la galerie commerciale Auchan Illkirch, lorsqu'elle a été percutée par l'avant du semi-remorque. Elle a chuté au sol et a été écrasée par les roues du camion. La victime est décédée sur le coup. Elle était sur le chemin du lycée.

Le chauffeur du poids lourd a été soumis à des dépistages de l'imprégnation alcoolique et des stupéfiants qui se sont révélés négatifs. En état de choc, il a été ramené à l'hôtel de police de Strasbourg afin d'être entendu par les fonctionnaires de la brigade des accidents et des délits routiers.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de la collision.

Publié dans News
mardi, 29 avril 2014 12:57

Festival No Limit à Strasbourg

http://www.nlcontest.com/wp-content/uploads/2014/03/fond-NL.jpg

Le festival des cultures urbaines de Strasbourg se tiendra les 23, 24 et 25 mai au SkatePark de la Rotonde à Strasbourg. Au programme de la glisse BMX,Roller,Skate,Trot mais aussi, des concerts, de la danse, du streetball, du graffiti..

 

 

 

 

 

Publié dans News

Née vers 1975 l'association CADR 67 a réussit à rendre sa place aux cyclistes à Strasbourg. Le nouveau défit pour l'association est  de veiller à parfaire la formation des cyclistes de plus en plus nombreux.

  

Publié dans News
samedi, 12 avril 2014 16:17

Le premier vélo en bois strasbourgeois

 


 
Thierry Boltz, l’un des deux concepteurs du vélo en bois Wood b. Photo Dominique Gutekunst

Thierry Boltz, l’un des deux concepteurs du vélo en bois Wood b. Photo Dominique Gutekunst

La marque BSG Bikes, qui propose déjà des modèles en acier produits en séries limitées, va lancer ce mois-ci la commercialisation du Wood.b, un deux-roues conçu en frêne.

 

Pas besoin d’aller chez un ébéniste pour assurer l’entretien du Wood.b, promet Thierry Boltz, l’un de ses deux concepteurs. N’importe quel vélociste est capable de s’en occuper. Pourtant, la bicyclette de ce Strasbourgeois sort des cadres standards : son ossature, son garde-boue et son guidon sont… en bois. Plus exactement « en multiplis de frêne contrecollés » , précise le designer et gérant de la marque BSG Bikes. Décliné en quatre modèles mais personnalisable à volonté en termes d’accessoires, le deux-roues aux lignes brutes et épurées sera commercialisé d’ici à la fin du mois.

 

« Nous l’avons conçu comme si nous étions des architectes en réalisant d’abord sa charpente, c’est-à-dire son cadre, puis en y superposant divers éléments » , raconte Claude Saos, le second designer alsacien à l’origine du projet débuté à la fin de l’année 2012.

« À l’époque, j’avais envie de dessiner un vélo différent, avec des matériaux peu utilisés , pointe Thierry Boltz. Le frêne s’est avéré être un bon compromis. Il est à la fois solide, souple, absorbe bien les chocs et permet de produire un vélo d’un poids similaire à un modèle classique de ville ou de randonnée. En outre, le bois répond à une préoccupation environnementale que nous avons poussée à l’extrême en recourant également à des résines, des colles vertes, du cuir et de l’acier qui se recycle plus facilement que l’aluminium utilisé traditionnellement. »

Si ce deux-roues surfe sur la vague de l’écologie, il roule aussi pour le Made in France. « Le frêne est issu de forêts hexagonales et traité à Épinal, l’acier provient d’une entreprise située à Toulouse et le tout est assemblé à Strasbourg, se félicite Thierry Boltz. Le Wood.b est ainsi le premier vélo en bois 100 % français disponible dans le commerce. » Il est aussi l’une des seules productions à l’échelle du Vieux continent. « On trouve un autre fabricant de vélos en bois en Hollande, mais dans le monde, nous devons être une poignée, pas beaucoup plus. Et encore, certains parlent de bois mais utilisent en réalité du bambou qui est une plante », souligne le designer.

Seul frein du Wood.b : qui dit marché de niche et innovation, dit souvent prix élevés. Comptez ainsi entre 3 000 et 4 000 € selon le modèle choisi. « Même s’il peut circuler partout, notre vélo n’est pas vraiment fait pour une utilisation quotidienne , consent Thierry Boltz. C’est plus un objet coup de cœur, un plaisir destiné à un public amateur de beaux vélos ou d’objets design qui a une situation financière très confortable. »

Conséquence : BSG Bikes ne compte pas en produire plus de 20 cette année. Son promoteur n’en est pas moins confiant en l’avenir et envisage même déjà de proposer un « porteur » et un vélo électrique à assistance intégrée en bois.

Publié dans News

 

La communauté urbaine de Strasbourg a mis en service 100 nouvelles places de stationnement vélo dans le parking Austerlitz. Ce parking d'une capacité de 500 places voitures bénéficiait déjà depuis sa rénovation en 2010 de près de 80 places vélo ainsi que d'une station automatique de Vélhop qui restent bien accessibles aux cyclistes.
 


La nouvelle offre de stationnement constituée de supports à deux niveaux se situe à proximité dans un nouvel emplacement aux couleurs claires, à l’éclairage moderne et équipé d’un système de vidéo protection. Faciles d’utilisation grâce aux indications affichées, ce système (déjà testé dans la parking Sainte Aurélie) permet d’optimiser le stationnement des vélos et d'offrir deux fois plus de places que des arceaux classiques sur la même surface
.
 
 

 
 

 
Le parking est ouvert 7j/7 de 04h30 à 24h00. en dehors de cette page horaire et sur demande à l'agent d'accueil présent en continu dans sa loge, les cyclistes peuvent accéder au parking. Le stationnement est limité à deux mois consécutifs. Au delà de cette durée, le vélo sera retiré du parc et stocké durant un mois supplémentaire dans un local de l'exploitant. Pendant cette période, le propriétaire du vélo pourra le récupérer en se présentant muni de la clé de l'antivol à titre de justificatif. Passé ce délais supplémentaire, le vélo sera déclaré abandonné et recyclé.Situé à deux pas de la maison des cyclistes dans un secteur où l’offre de stationnement vélo sur l’espace public est importante mais néanmoins insuffisante, ce nouveau parking permettra d’offrir aux cyclistes de nouvelles possibilités de stationnement gratuit, abrité et sécurisé.
 
 
 
Publié dans News

Ce qui différencie le calendrier d'Alsace -Vélo c'est qu'en plus des courses, randonnées et salon nationaux et internationaux une multitude de petit événements locaux sont référencés.


Exemple la création des rubriques E-bike (vélo-électrique) et bourse vélos qui permettent aux organisateurs de ce type d'événements de mettre leur événement en avant.

Alors n'hésitez pas à envoyer vos dates de manifestations ou rendez-vous vélos à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Vous pouvez également faire une demande de correction et/ou nous faire parvenir des détails d'organisation et des documents.

Publié dans News

La commission permanente de la Région a décidé de déployer un système d'inscription pour accéder aux parcs vélos des gares TER.

9% des voyageurs qui circulent quotidienement en TER-Alsace sont des voyageurs qui associent vélo et train. Conséquence, certains parc à vélos sont saturés malgré les 6000 places disponible dans les gares TER hors -Strasbourg. La Région en collaboration avec la SNCF va essayer de satifaire plus d'usagers à l'aide d'un système d'accès par badge électronique qui se substituera au systèmes d'accès des parcs vélo gratuit existants à l'heure actuel. L'idée est de combiné le titre de transport électronique ALSEO. L'inscription se fera par internet et les badges seront à retirer en mairie. Les voyageurs seront tenu de choisir un ou deux abris précis pour une durée d'un an, les voyageurs occasionnels pourront en principe accédé à l'aide d'un code temporaire envoyé par SMS. 

Le coût de l'opération a été budgétisé à 8 millions d'euros qui vont être engagé. La mise en place se déroulera en 3 phases et système devrait être opérationnel d'ici octobre 2014.

Publié dans News


 

Les bicrosseurs avaient de l’énergie hier. Photo Jean-Marc Loos

Les bicrosseurs avaient de l’énergie hier. Photo Jean-Marc Loos

Le club phare de la discipline en Alsace, le Bicross-Club de Cernay, à raflé neuf des treize titres régionaux à Hautepierre.

 

L’hégémonie cernéenne aux championnats d’Alsace de BMX hier à Hautepierre ne surprendra personne. Chef de file de la discipline dans la région, le Bicross-Club de Cernay a coiffé neuf des 13 couronnes distribuées sur l’anneau de Strasbourg, long de 300 m, où le club local, la section BMX du centre sportif de Hautepierre présidée par Franck Dupuy, a accueilli 130 pilotes issus des quatre clubs alsaciens (46 pour Strasbourg, 43 pour Cernay, 23 pour Colmar et 18 pour le VCU Schwenheim).

L’armada du BC Cernay, qui avait déjà vampirisé l’édition 2012 à domicile, n’a pas fait de détail, s’offrant non seulement neuf titres, mais aussi des doublés, triplés et même quadruplés dans certaines catégories. Les Cernéens n’ont laissé que des miettes à leurs rivaux chez les benjamins, tant chez les garçons où Paul Kuder l’a emporté devant Xavier Dekréon, Max Pelzer et Hugo Walter, 2e , 3e et 4e , que chez les filles où Alyssa Rougelet, Manon Hoffner et Camille Imbert ont annexé le podium dans cet ordre. Une catégorie où Imbert, 8e chez les 11 ans du Challenge mondial d’Auckland cet été, faisait pourtant figure de favorite.

Les poussins ont fait presque aussi bien, avec deux doublés : Maio Rondepierre, 1er, et Hugo Meyer, 2e , chez les garçons ; Inès Dekréon, championne d’Alsace, et Manon Imbert, vice-championne, chez les filles. Doublé du club haut-rhinois aussi chez les pré-licenciés où Evan Oliveira décroche la timbale devant Lucas Noël. Le minime Gautier Jung, bronzé du Challenge mondial néo-zélandais, le cadet Mattéo Wolff et la cadette Coline Lequitte en complètent le triomphe.

« Cernay mène la danse depuis des années, mais Colmar et Strasbourg grignotent petit à petit », observe Luc Koehler, forfait après une fracture de la clavicule. « Schwenheim découvre depuis quelques mois les paliers qui lui restent à franchir pour rivaliser avec les meilleurs. »

Le club colmarien s’est adjugé deux sacres avec le pupille Thibault Michel et Laure Ritzenthaler dans la catégorie Prestige.

Quant au BMX strasbourgeois, il tient en Marvin Farah Abiam une pépite qui se polit au fil des compétitions. Lauréat en Prestige et Cruisers (la seule course avec des roues de 24 pouces, contre 20 dans toutes les autres) des deux épreuves du challenge d’Alsace à Schwenheim et Colmar, l’espoir de 17 ans a signé un troisième doublé en 15 jours. Il détrône le champion 2012, le Colmarien Maxime Eckentschwiller, 2e , en Prestige et démontre que son ascension fulgurante fait de lui le leader de la relève alsacienne. La preuve : il a dominé en finale des Cruisers les Cernéens Olivier Imbert, sacré champion de France vétérans début juillet et 5e au Challenge mondial d’Auckland dans la catégorie 40/44 ans, et Gautier Jung. Son avènement tombe à pic pour son club qui travaille déjà à un gros projet à l’horizon 2015 : la création d’une piste de 400 m homologuée pour des épreuves nationales et internationales.

Pré-licenciés : 1. Evan Oliviera (Cernay) 2. Noel (Cernay) 3. Faure Dimit (Strasbourg) 4. Quentric (Strasbourg, championne) 5. Denayer (VCU Schwenheim) 6. Oliviera (Cernay) 7. Milcent (VCU Schwenheim).

Poussins : 1. Malo Rondepierre (Cernay) 2. Meyer (Cernay) 3. Perina Haffen (Strasbourg) 4. Cattet (Cernay) 5. Leyendecker (VCU Schwenheim) 6. Niabia (Strasbourg) 7. Diop (Colmar) 8. Dekreon (Cernay, championne). Imbert (2e fille) Montierklein (3e fille)

Minimes : 1. Gautier Jung (BCC); 2.Schosseler (SH); 3. Koehler (SH); 4. Wolff (BCC); 5. Koehler (SH); 6. Wendling (SH); 7. Schermesser (BCC); 8. Amann (SH)

Cadets : 1. Mattéo Wolff (Cernay) 2. Schlennsted (Strasbourg) 3. Kauderer (Cernay) 4. Helfer (Cernay) 5. Wilmouth (colmar) 6. Zimmermann (Colmar) 7. Sichel (Strasbourg) 8. Crevoisier (Cernay).

Benjamins : 1. Paul Kuder (Cernay) 2. Dekreon (Cernay) 3. Pelzer (Cernay) 4. Walter (Cernay) 5. Metz (VCU Schwenheim) 6. Raeppel (Strasbourg) 7. Quentric (Strasbourg) 8. Willy (Colmar).

Benjamines : 1. Alyssa Rougelet (Cernay) 2. Hoffner (Cernay) 3. Imbert (Cernay) 4. Ollier (Strasbourg) 5. Petithory (Strasbourg) 6. Lorget (Strasbourg).

Pupilles : 1. Thibault Michel (Colmar) 2. Lollier (Strasbourg) 3. Willy (Colmar) 4. Touadi (Cernay) 5. Petithory (Strasbourg) 6. Coulaud (Strasbourg) 7. Michel (Colmar) 8. Miguet (Cernay).

Cruisers open : 1. Marvin Farah Abiam (Strasbourg) 2. Imbert (Cernay) 3. Jung (Cernay) 4. Eckentschwiller (Colmar) 5. Conrad (Cernay) 6. Helfer (Cernay) 7. Kauderer (Cernay) 8. Schlennstedt (Strasbourg).

Prestige : 1. Marvin Farah Abiam (Strasbourg) 2. Eckentschwiller (Colmar) 3. Conrad (Cernay) 4. Sax (Cernay) 5. Hoffert (Colmar) 6. Horrlander (Colmar) 7. Helfer (Cernay) 8. Schneider (Strasbourg).

le 30/09/2013 à 05:01 Stéphane Godin

Publié dans News
Page 5 sur 8