Texte et photos : Grégoire GAUCHET DNA - L'Alsace

La communauté de communes de la vallée de Saint-Amarin s’associe au parc Arbre aventure du lac de Kruth-Wildenstein pour développer l’activité VTT à assistance électrique. Une vingtaine de parcours balisés sont opérationnels ou en cours de fléchage.

 

Le vélo tout-terrain à assistance électrique (VTTAE) conquiert de plus en plus de pratiquants. La comcom de la vallée de Saint-Amarin ne voulait pas rater le coche. Elle vient d’en acquérir une flotte de 28. De robustes vélos semi-rigides de marque Moustache – fabriqués dans les Vosges – équipés d’une selle télescopique, de pneus à grosse section, d’un programme intelligent gérant l’effort selon le terrain et de batteries Bosch.

Il n’était pas question pour la collectivité de louer elle-même. Elle s’est tournée vers un professionnel du tourisme, en l’espèce Le Parc arbre aventure du lac de Kruth-Wildenstein, avec lequel une délégation de service public a été signée. David Paolin, propriétaire du site de loisirs sportifs, a, quant à lui, passé un partenariat avec deux guides moniteurs, Laurent Cahon et Maxime Guichardon (Alsace Bike Tour) qui assurent à la demande des initiations et des sorties qu’on peut aussi effectuer librement. « Une fois qu’on l’a essayé il est difficile de revenir à un vélo normal », assure Laurent Cahon. « C’est une erreur d’attendre d’être vieux. Dans les sorties de groupe on sait que tout le monde peut y arriver : le vélo va vous assister, mettre tout le monde à égalité. »

300 kilomètres d’itinéraires balisés d’ici fin 2019

Les deux moniteurs cyclistes français (MCF) sont là pour initier les néophytes et encadrer des sorties, avec des groupes jusqu’à douze personnes. À quoi aurait servi d’organiser une offre de location sans mettre en place des itinéraires ? C’est le travail auquel Alicia Josse s’est attelée à la communauté de communes : « Cet été, huit boucles sont déjà fléchées selon le balisage FFCT (Fédération française de cyclotourisme), une vingtaine le sera cet automne, soit quelque 300 km. Elles relient les différentes fermes-auberges et gîtes d’étapes du territoire. Les parcours se déroulent sur de larges pistes forestières et permettent de découvrir la vallée de Saint-Amarin sous toutes ses facettes. »

Les boucles ont été choisies en fonction de leur intérêt écotouristique (villages, sites naturels, panoramas, lieux culturels) et de leur accessibilité aux familles.

« Il s’agit de parcours peu techniques, d’une durée de deux heures à une demi-journée. On peut relier plusieurs d’entre elles par des liaisons. » Boucle de la Neumatt et Balcons de Mitzach sont deux des propositions de balades, toutes téléchargeables sur le site www.hautes-vosges-alsace.fr et disponibles dans les offices du tourisme ou auprès des hébergeurs. Pour David Paolin et Maxime Guichardon Moniteurs MCF, le VTTAE constitue un atout pour la base de loisirs du lac et un moyen de découverte des beautés du massif parfaitement adapté. « Le prix de la location démarre à 30 € la livraison possible à domicile ou sur le lieu de séjour »

Des chargeurs de batterie Bosch équipent les gîtes d’étapes et fermes-auberges en Alsace. Le chalet hôtel du Grand Ballon et du Markstein disposent de bornes fixes, installées par le fabricant.

Collectivité, moniteurs, et Parc arbre aventure espèrent que ce partenariat sera à même de booster l’économie touristique de la vallée.

SE RENSEIGNER Contacter le Parc arbre aventure du lac de Kruth-Wildensteinau 03.89.82.25.17 ; site internet : www.parcarbreaventure.com 

Publié dans News

Baptiste Perrier quitte l'Alsace et Les Poto'Cyclettes Mulhouse pour rejoindre le Bourgogne...c'est comme çà qu'il l'a formulé !
 

Baptiste a passé trois ans en Alsace, c'est son boulot qui l'a amené jusqu'à nous. Il bossait pour la CCM Thann - Cernay Pôle Développement Territorial Tourisme et Communication  et consacrait également du temps pour l'association Les Poto'Cyclettes dont il était membre du bureau et chargé de la com sur le web.
Les copains de l'atelier lui ont offert une superbe montre réalisée sur base de récupération d'une roue de vélo.

Bonne route  à notre ami bricoleur cycliste.

Publié dans News

Un nouveau  Pumptrack est sortie de terre à Soppe-le-Haut à proximité du complexe sportif rue des Vergers (arrière de la mairie de Soppe-le-Haut). Le gros du travail a déjà été réalisé à la mini pelle par Mathieu TROQUIER l'initiateur du projet pour l'association  22 Tout Terrain.
Tous le monde sera  le bienvenu  samedi 22 juin de 10h00 à 12h00 pour les dernier  petits coups de pelles et le ratissage . M.T: Il faudrait surtout des gars qui ont un peu de savoir faire pour guider les jeunes du village et des environs pour finir le shappe  au petits oignons et déposer la fine couche de sable qui assurera un roulage parfait.

6p2

sable

 

7

 

Publié dans News

Acteurs publics, pri­vés, élus, techniciens, usagers, acteurs de l’aménagement, de la mobilité et du tourisme sont invités à ce grand rendez-vous de la planète vélo française. Les débats, ateliers, échanges et retours d'expériences du jeudi 11 octobre 2018 seront consacrés au thème « Le vélo, trait d’union - Populations, territoires et usages » au centre de congrès Le Manège à Chambéry. Vendredi 12 octobre 2018, la Savoie vous proposera trois visites techniques à vélo de 20 à 30 kilomètres entre Chambéry et Aix-les-Bains.

Découvrir le programme des 22es Rencontres Vélo & Territoires et s'inscrire : www.velo-territoires.org

#vélo #territoire #trait #union #congrès #cyclisme #acteurs #collectivités #mobilité #aménagement

Publié dans News

 

L’Office de tourisme de Guebwiller et des Pays du Florival vient d’éditer un nouveau topoguide vélo comprenant 27 circuits sur route, destinés aussi bien aux familles qu’aux touristes, ou aux cyclistes endurcis. Tous en selle !

Stéphane CARDIA 

L’équipe de l’Office de tourisme de Guebwiller et les élus présentent le nouveau topoguide, en compagnie d’Eric Orban, de l’hôtel Saint-Barnabé à Buhl. Photo L’Alsace/Stéphane Cardia
Le fascicule présente cinq circuits running autour de Guebwiller. Photo L’Alsace/S.C.
Le topoguide contient 27 fiches et autant de circuits à découvrir. Photo L’Alsace/S.C.

L’équipe de l’Office de tourisme de Guebwiller et les élus présentent le nouveau topoguide, en compagnie d’Eric Orban, de l’hôtel Saint-Barnabé à Buhl. Photo L’Alsace/Stéphane Cardia

1 / 3
L’équipe de l’Office de tourisme de Guebwiller et les élus présentent le nouveau topoguide, en compagnie d’Eric Orban, de l’hôtel Saint-Barnabé à Buhl. Photo L’Alsace/Stéphane Cardia Le fascicule présente cinq circuits running autour de Guebwiller. Photo L’Alsace/S.C. Le topoguide contient 27 fiches et autant de circuits à découvrir. Photo L’Alsace/S.C.
 

Les amoureux de la petite reine ont de quoi se réjouir. En cette période estivale propice aux sorties à vélo, l’Office de tourisme (OT) de Guebwiller et des Pays du Florival vient en effet d’éditer un nouveau topoguide vélo, destiné tout particulièrement au cyclisme sur route. « Ce document répond à une demande forte d’information de la part de nos visiteurs sur le vélo de route » , explique Stéphanie Chefdeville, directrice de l’OT.

« Nous avons donc voulu leur proposer ce nouvel outil, qui s’inscrit dans une démarche de développement du vélo, sachant que notre région est en plus labellisée territoire vélo depuis 2016. » Les circuits figurant sur le topoguide ont été proposés par Pascal Jung, de l’association des cyclotouristes du Florival. Le topoguide lui-même a été réalisé par Aurélien Lapalus, étudiant en tourisme et sport, et cycliste professionnel.

Financé en grande partie grâce à l’obtention de subventions du programme européen Leader, ce topoguide comprend en tout 27 fiches individuelles réparties en trois catégories, correspondant aux différents types de cyclistes route : sept fiches famille, cinq fiches « grimpées » et 15 fiches « cyclo ».

Comme leur nom l’indique, les fiches « familles » sont destinées à la pratique du vélo en famille, et proposent des circuits de 12 à 28 km avec très peu de dénivelé.

Au programme, des boucles agréables - et abordables - qui empruntent les routes du secteur de Guebwiller, Soultz et Issenheim, en s’autorisant çà et là des détours du côté de Linthal, Bollwiller ou Soultzmatt. Les circuits « grimpées », quant à eux, sont destinés plus particulièrement aux forçats du vélo, en proposant des circuits courts mais très intenses physiquement : « Ce sont des circuits taillés sur mesure pour les « chasseurs de cols » qui veulent réaliser la meilleure performance possible sur des itinéraires physiquement très exigeants » , explique ainsi Pascal Jung.

Ces cinq circuits offrent quelques belles montées du côté de Linthal, Rimbach et Murbach, au départ de Guebwiller.

À titre d’exemple, le circuit le plus court, celui de la Langmatt, affiche ainsi huit kilomètres de distance pour un dénivelé de 403 mètres. Le plus long, celui de Remspach (du côté de Linthal), présente un parcours de 32 kilomètres pour 700 mètres de dénivelé.

Quant aux fiches « cyclo », elles sont plutôt destinées aux cyclistes voulant mêler sport et découvertes, grâce à des circuits de 50 à 160 kilomètres présentant un intérêt paysager ou patrimonial.

Faire rester les cyclistes plus longtemps

Chacune de ces fiches est présentée sous forme d’un petit dépliant, où l’on trouve une description brève du circuit, ainsi que des données chiffrées (distance à parcourir, dénivelé, coordonnées GPS du point de départ), un profil en long et diverses informations pratiques. Pour les circuits famille, une carte détaille également le parcours, remplacée sur les fiches « cyclo » et « grimpée » par un descriptif par étapes sous forme de roadbook.

Toutes les fiches listent également les points d’intérêt à découvrir le long du tracé, en particulier les musées et monuments historiques.

« Ce topoguide est un outil idéal pour renforcer l’attractivité de notre territoire, qui est propice au tourisme vélo » , estiment Marc Jung, président de la Communauté de communes de la Région de Guebwiller et du Pays Rhin-vignoble-Grand Ballon, et Alain Grappe, président de l’OT, qui soulignent tous deux l’importance économique du tourisme à vélo.

Un fait confirmé par Eric Orban, gérant de l’hôtel Saint-Barnabé à Buhl, où était présenté ce topoguide : « Les touristes à vélo consomment, et leur proposer des circuits de ce genre permet de les faire rester chez nous plus longtemps » , explique-t-il.

Ces fiches, tirées à 12 000 exemplaires, seront fournies gratuitement à la demande à l’OT de Guebwiller.

RENSEIGNEMENTS  Les topoguides sont disponibles à l’Office de tourisme de Guebwiller (45, rue de la République). Tél. 03.89.76.10.63. Les traces GPS de toutes les fiches, ainsi que le roadbook des fiches famille, sont téléchargeables gratuitement sur le site www. rando-grandbalon.fr

 

Le fascicule est disponible gratuitement à l’OT de Guebwiller et dans les mairies, ainsi que dans les hôtels situés au départ des circuits (hôtel de l’Ange et Domaine du lac à Guebwiller, hôtel la Demi-lune à Issenheim). Il est également disponible sur le site www.rando-grandballon.fr

Publié dans News

 

Dans le cadre de leur activité de développement touristique, les Communautés de Communes de Thann-Cernay, de la Vallée de la Doller – Soultzbach, et de la Vallée de Saint Amarin, mènent depuis 2011 un programme de formation à destination des prestataires touristiques. Ce programme vise à aider les hébergeurs, restaurateurs, prestataires de services touristiques à élargir les compétences essentielles à la bonne gestion de leur activité et à suivre les évolutions rapides du domaine touristique. Une des conférences organisées s'intitule "Comment bien accueillir les cyclistes" . 

Formation--Conference-Tourisme-Cycliste-Cernay

Publié dans News

Le soutien au schéma national véloroutes et voies vertes et au tourisme à vélo brutalement interrompus

Le ministère de l’environnement a décidé brutalement le 16 décembre dernier de ne plus attribuer de subventions aux associations Départements & Régions Cyclables et  France Vélo Tourisme au motif qu’elle relèveraient du tourisme à vélo !
Une décision incompréhensible étant donné que le réseau des Véloroutes et Voies Vertes contribue à encourager les déplacements à vélo dans un cadre sécurisé.  Les conséquences pour les facilitateurs de mobilité sont désastreuses !

chrystelle-beurrierChrystelle Beurrier, présidente des Départements & Régions Cyclables :
« Cet arrêt brutal du soutien du ministère de l’environnement est incompréhensible. Que cela signifie-t-il ? Quel est le message envoyé aux collectivités territoriales mobilisées sur le développement des grands itinéraires cyclables dans toute la France ?

On ne peut pas imaginer que le ministère de l’environnement se désengage du schéma national des véloroutes et voies vertes que les DRC suivent et coordonnent en son nom. S’il arrête son soutien, qui va suivre ce dossier au niveau de l’Etat ? Quelles alternatives propose-t-il ? Au même titre qu’il y a un réseau routier, fluvial ou ferroviaire, le vélo est doté de son propre schéma national qui doit bénéficier du soutien de l’Etat. 90% des utilisateurs des itinéraires cyclables du schéma national sont des cyclistes du quotidien, des habitants. Pourquoi traiter leur mobilité à vélo comme une mobilité de seconde zone ?

Une fois l’année écoulée et les actions convenues ensemble presque achevées, est-il normal de signifier à un partenaire de 10 ans, que la coopération est unilatéralement interrompue ? Cela va à l’encontre de toute relation partenariale équilibrée et de toute correction élémentaire. Les DRC endossent depuis plusieurs années des missions autrefois assurées par l’Etat. Aujourd’hui, le ministère de l’environnement met fin à son soutien aux DRC pour des missions qu’il lui a lui-même déléguées !

Les collectivités, nos adhérents, aménagent le schéma national des véloroutes et voies vertes. Depuis 1998, elles ont réalisé 12 700 km de ce schéma adopté par l’Etat. Aujourd’hui, pour le prix de 60 km d’autoroute (entre 400 et 800 millions d’euros), nous pourrions achever les 8 000 km manquants au schéma national des véloroutes et voies vertes ! »

Stephane-VillainStéphane Villain, président de France Vélo Tourisme :

« Le site de France Vélo Tourisme a enregistré 1 million d’entrées cette année. C’est la devanture numéro 1 des professionnels et des acteurs du tourisme à vélo au niveau national, au premier rang desquels les territoires et les collectivités. Le modèle économique de notre structure a été établi en fonction des subventions du ministère de l’environnement, un partenaire de la première heure de France Vélo Tourisme. En fin d’année, nous refuser cette subvention, c’est mettre en péril la pérennité de l’association et à la grande rénovation numérique entreprise pour le rayonnement des itinéraires et destinations valorisés par les collectivités qui les aménagent. La France est numéro 2 du tourisme à vélo en Europe. Ce n’est pas ainsi que nous passerons numéro 1 ! »

Publié dans News

La Communauté de communes de la Vallée de la Bruche a soutenu et porté le projet de réalisation d’un espace ludique de pratique du VTT et du BMX proposé par les communes de Lutzelhouse, Muhlbach sur Bruche, Urmatt et Wisches . Cet équipement est en cours de réalisation par l'entreprise Bike Solutions sur le ban communal de Muhlbach sur Bruche qui en assure la maitrise d’ouvrage sur le site de l’ancien terrain de football, à proximité de la salle des Fêtes. Les communes de Lutzelhouse, Urmatt et Wisches on apporté leur concours financier à ce projet. Le coût de l’investissement est évalué à 76 250.00 € HT. La Communauté de communes de la Vallée de la Bruche est a été sollicitée à hauteur de 15 000.00 €. Cet équipement destiné à un public jeune s’inscrit dans une démarche innovante de mutualisation entre quatre communes représentant plus de 6100 habitants.

                                                                                        vallee-de-la-Bruche

Publié dans News

Ceci n'est pas un spot de promotion du Parc des Ballons des Vosges mais une ode aux VTT libre rejoignez la MBF si vous ne voulez pas être privé de liberté.

#Alsace #VTT #MBF #Vosges #Parc_des_Ballons 

Publié dans News

Libérez votre esprit avec la navette des Crêtes

Oubliez la voiture et détendez-vous... depuis les vallées et laissez-vous vous acheminer jusqu’au pied des montagnes ou sur les Crêtes Vosgiennes pour une journée sereine en pleine nature et pour le même prix votre vélo en plus.

Les adeptes du vélo en douceur choisiront la formule TER + Car + Vélo ou la formule Car + Vélo*.

 

Conditions d’utilisation des Vélos/VTT :

Sur les liaisons (vallées-crêtes) : réservation obligatoire

auprès des autocaristes.

• Sur la route des crêtes dans la limite des places disponibles

(pas de réservation)

• 8 emplacements disponibles par autocar

Contacts-réservations

• LK KUNEGEL 03 89 24 65 59

• Transdev 03 29 38 63 70

 

Aux arrêts signalés dans les grilles horaires. Le conducteur vous transporte jusqu’à la route des crêtes et vous dépose à l’arrêt vélo signalé.

 

De là, vous pouvez redescendre tranquillement sans effort jusqu’à votre point de départ grâce aux itinéraires proposés. Vous pouvez aussi redescendre avec votre vélo accroché sur l’autocar.

 

Le transport des bicyclettes est gratuit dans les TER Alsace, dans la limite des places disponibles, sauf dans certains TER 200 entre Strasbourg, Colmar, Mulhouse et Bâle aux heures de pointe en semaine

 

Téléchargez le document Navette des Crêtes

 

Publié dans News
Page 1 sur 4