Article parut dans 20mn

Certains cyclistes mettent la pédale douce à Strasbourg. La peur de l’accident les saisit en arrivant dans certaines rues ou intersections. Aujourd’hui, si l’Eurométropole dispose d’enquêtes sur les déplacements journaliers à vélo (+23 % entre 1997 et 2009), elle n’a pas encore cartographié les zones accidentogènes. Mais les cyclistes strasbourgeois connaissent les lieux à risques.

Itinéraire bis plutôt que d’emprunter la route des Romains

Ils citent notamment l’avenue des Vosges, la route de Brumath, la rue Boecklin, les boulevards de Lyon, Nancy ou Metz, où il n’y a pas de pistes cyclables. Certains axes disposent d’un espace réservé aux vélos mais n’en demeurent pas moins dangereux pour les Strasbourgeois.

Julien Tomasi préfère prendre un itinéraire bis plutôt que de passer par la route des Romains. L’homme joue la prudence plutôt que de se risquer sur cet axe où « la piste cyclable alterne entre la chaussée et le trottoir, voit des voitures tourner ou quitter une place de stationnement ». Le point le plus dangereux de la route des Romains : la Poste, au n°104. « On ramasse souvent des cyclistes là-bas », souligne ce pompier qui a gagné 10 courses cyclistes en 2014.

>> Strasbourg, quatrième ville la plus cyclable au monde.

Dans le même ordre d’idée, le Cadr 67 qualifie de dangereux « les deux axes principaux de Schiltigheim vers Strasbourg [route de Bischwiller et rue du Général-de-Gaulle], drainant les cyclistes qui arrivent de Hoenheim, de Bischheim et du nord ». Autre lieu sur lequel l’association pour la promotion du vélo alerte : la piste cyclable devant le Baggersee. Un accident dramatique à cet endroit s’est produit en septembre où une jeune fille de 17 ans a été écrasée par un camion.

© Photo Jean Chuberre

Problèmes d’aménagement et de comportement

Le tunnel de la rue Georges-Wodli où cyclistes et automobiles se côtoient ne rassure pas Nicolas. Julien Tomasi cite également la rue du 22-novembre : « La piste cyclable se trouve coincée entre les voitures en stationnement et le trottoir. Il faut anticiper et être vigilant à l’ouverture des portières et aux piétons qui traversent ». On pourrait ajouter les vélos en contresens.

>> Carte des lieux redoutés par les cyclistes à Strasbourg.

Car des cyclistes mettent d’autres cyclistes en porte-à-faux en roulant en contresens sur certaines pistes. Sur celle de la rue du Vieux-Marché-aux-Poissons, c’est quotidien. Cycliste casqué, Jérémie a terminé deux fois à l’hôpital avec une fracture à cause d’un vélo roulant en sens inverse.

Lors des onze premiers mois de 2013, sur les 64 accidents impliquant un piéton, cinq l’étaient avec un vélo (9 en 2012)*. « Il y a des problèmes d’aménagement, reconnaît Jeff, animateur mécanicien à Bretz’Selle, mais il y a aussi le comportement de chacun. Cycliste, piéton et automobiliste. »

Du bon usage du « cédez-le-passage »

Face à la boutique de l’association où l’on peut venir réparer son vélo, il constate les incivilités et incompréhensions qui existent entre les trois modes de déplacement au moment d’aborder l’intersection entre la rue des Bouchers et la rue des Bœufs. A proximité, les « cédez-le-passage » aux croisements de la rue de la Porte de l’Hôpital et de la rue Spielmann ou de la rue des Bœufs et de la place d’Austerlitz font craindre aux cyclistes un vol plané devant l’attitude des voitures.

Audrey, elle, se méfie des priorités à droite dans les quartiers de l’Orangerie ou de la Robertsau. Car la prudence à vélo est aussi une question de code de la route.

*Donnés Police nationale. Précautions : accidents corporels de la circulation = impliquant au moins un véhicule et un blessé, faisant l’objet d’une procédure accident par les services de police.

Publié dans Reportage
lundi, 15 juin 2015 12:40

Au boulot à vélo en Alsace

Cette année, près d'une centaine d'entreprises ou de collectivités relèvent le défi. 
L’Eurométropole de Strasbourg s’est fixée comme objectif à l’horizon 2025 que 16% de tous les déplacements quotidiens soient effectués à vélo (ils sont de 8% en 2009).
Dans ce contexte, le CADR67 et l’Eurométropole de Strasbourg souhaitent promouvoir les déplacements à vélo dans le cadre des déplacements domicile/travail qui représentent plus de 50% des déplacements quotidiens.

Publié dans News
mercredi, 10 juin 2015 11:19

Strasbourg aussi fête le vélo !

Strasbourg aussi fête le vélo !

Strasbourg, ville cyclable par excellence ne peut se passer d’une fête du vélo digne de ce nom. Elle aura lieu les 13 (pour la soirée d’ouverture) et 14 juin toute la journée dans des points stratégiques de la ville.

De nombreuses animations, ludiques et accessibles à tous seront organisées pour l’occasion :

  • Projections de films dont l’histoire tourne autour du vélo (Le gamin au vélo, Wadja, etc.) pour la soirée d’ouverture au cinéma l’Odyssée. Entrée gratuite!
  • Mise en place d’un circuit découverte de la ville de 4km
  • 2 villages dédiés au vélo :
    • Le village des pros (Place du Corbeau) avec Gagao, Plombier à vélo, Hot dog Citiy, etc.
    • Le village d’informations avec CADR67, Vélhop, Strasbourg Eurométropole, etc.
  • Animation Bretzselle sur le quai  des pêcheurs : atelier de création / récup à partir d’éléments trouvés sur les vélos et présentation de vélos insolites

Strasbourg aussi fête le vélo !

L’équipe Vialsace sera présente pour la fête du vélo à Strasbourg ! Venez à la rencontre de notre tripoteur place Broglie !

Pour les participants au défi "Au boulot à vélo" , un warm up est organisé spécialement pour vous préparer au début du défi le 15 juin : des équipes de 4 personnes en tenues de travail et aux vélos bariolés de leur logo d’entreprise devront parcourir le plus de kilomètres possibles sur la boucle crée spécialement dans la ville.

En savoir plus : www.facebook.com/events/412308945640601/

 


La fête du vélo 2014 - Strasbourg par VilledeStrasbourg

Publié dans News
dimanche, 07 juin 2015 20:11

Le vélo tient la vedette en Alsace

 

Différentes manifestations autour du vélo vont se dérouler ces prochaines semaines en Alsace. Le slowUp de ce dimanche, la fête du vélo ce week-end et le prochain, et le passage en juillet en Alsace des vélos à trois ou quatre places du grand tour de France Alternatiba, un mouvement pour un mode de vie plus écologique, plus juste et solidaire.

Textes : Geneviève Daune-Anglard

 

Infographie matiere-grise
Infographie matiere-grise

 


 

 

Fermer un tronçon de la route des Vins aux véhicules motorisés et laisser la place aux piétons, cyclistes et rollers le temps d’une journée, ce sera chose faite ce dimanche de 10 h à 18 h, entre Sélestat, Bergheim et Châtenois. Le slowUp Alsace a été créé en 2013 pour accompagner les 60 ans de la route des Vins, à cheval sur le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Un concept né chez nos voisins suisses, et qui signifie slow down/pleasure up : ralentir l’allure et augmenter le plaisir, tout un programme !

Trains spéciaux slowUp

Un programme qui se décline autour des modes de déplacements doux et plus ou moins lents, mais aussi de la gastronomie et du vin, histoire de recharger les batteries des participants…

Plusieurs circuits en boucle et à sens unique sont proposés (voir l’infographie ci-contre) allant de 8 à 31 km. Et ceux qui veulent venir à vélo sur place pourront emprunter les itinéraires cyclables d’Alsace, véloroutes, voies vertes, pistes cyclables, etc. (carte et itinéraires disponibles sur le site internet : www.alsaceavelo.fr/itineraires.html).

Quand à ceux qui veulent faire les circuits à vélo sans arriver sur place en pédalant, ils pourront prendre le train pour Sélestat. Grâce à des trains spéciaux slowUp, sans limitation d’emplacements vélo. Quatre trains sont prévus au départ de Strasbourg pour Sélestat, à 9 h 20, 10 h 41, 12 h 06 et 13 h 25, avec arrêts à Erstein et Benfeld ; et trois retours, à 15 h, 16 h 40 et 18 h 07, avec arrêts à Benfeld et Erstein. Pour les participants qui viennent du sud de la région, un train partira de Bâle à 9 h 15, avec des arrêts à Saint-Louis, Mulhouse, Bollwiller, Rouffach et Colmar ; et pour le retour, un train à 17 h 25, avec des arrêts à Colmar, Rouffach, Bollwiller, Mulhouse et Saint-Louis.

Les lignes Strasbourg-Sélestat via Molsheim et Strasbourg-Mulhouse-Bâle verront la capacité des trains renforcée. Mais attention, les places pour les vélos dans ces trains-ci seront limitées…

Billet spécial groupe

Un billet spécial Alsa + groupes journée permet à des groupes de deux à cinq personnes d’avoir un accès illimité toute la journée aux bus, tram, car et train. Trois tarifications sont proposées en fonction de la zone concernée : zones Sélestat : 5,10 € ; zone Bâle : 22,70 € ; zone Région Bâle compris : 36,70 €.

Enfin, pour ceux qui prendront leurs voitures – le covoiturage est vivement conseillé ! –, des parkings fléchés sont situés à proximité du parcours. Le parking de Bergheim bénéficiera d’une navette permanente et gratuite en train touristique, depuis le parking de Sony-Cordon jusqu’au centre-ville.

Ceux qui n’ont pas de vélos pourront en louer à Bergheim, Châtenois, Scherwiller et Sélestat, mais la réservation à l’avance est conseillée.

Publié dans News
jeudi, 04 juin 2015 07:13

Challenge au boulot à vélo 2015

 Au boulot à vélo : 6ème édition du 15 au 28 juin 2015

Au boulot à vélo : 6ème édition du 15 au 28 juin 2015

Aller au travail en vélo, c’est bon pour la santé ! Et pour se motiver, il y a la 6ème édition de l’opération « Au boulot en vélo » dont nous vous avions déjà parlé l’année dernière. Il concerne cette fois le périmètre de l’Eurométropole Strasbourg (dont nous vous parlons ici), mais un autre défi existe pour le reste du territoire alsacien (on vous en parle très vite sur le blog).

Qu’est-ce que « Au Boulot à Vélo » ?

Créé et organisé par le CADR67 depuis 2009, le Challenge Au Boulot à Vélo a pour ambition de promouvoir les déplacements à vélo dans le cadre des déplacements domicile/travail qui représentent plus de 50% des déplacements quotidiens.

À l’horizon 2025, l’Eurométropole de Strasbourg souhaite que 16% des déplacements quotidiens soient réalisés à vélo (ils étaient de 8% en 2009).

Le challenge incite les employeurs à promouvoir la bicyclette auprès de leurs collaborateurs, en s’inscrivant dans la stratégie de promotion des plans de déplacements d’entreprises (PDE) promus par l’Eurométropole de Strasbourg à travers la démarche optimix dont nous vous parlerons prochainement sur ce blog.

Comment marche le Challenge Au Boulot à Vélo ?

Chaque entreprise, administration, association ou coopérative qui participe doit cumuler, entre le 15 au 28 juin 2015, le plus grand nombre de kilomètres effectué à vélo par ses collaborateurs sur des trajets quotidiens pour aller travailler.

Chaque organisation concourt dans une catégorie en fonction de sa taille et de son secteur d’activité (privé ou public) afin de tenter de remporter les lots en jeu.

Ça vous semble compliqué de vous y mettre ?

Toute une série d’actions sont mises en place pour qu’il y ait le moins de freins possibles pour participer au Challenge.

Le CADR67 propose de nombreuses prestations pour les employeurs de l’Eurométropole : contrôle technique des vélos, marquage antivol des vélos, information générale sur la pratique du vélo à Strasbourg, formation à la pratique du vélo en ville, accompagnement individualisé sur des trajets domicile-travail.

Vous n’avez pas de vélo ? Pensez Vélhop ! Des offres exclusives Vélhop sont mises en place durant la période du Challenge. C’est l’occasion de rappeler qu’une entreprise peut louer des vélos pour ses salariés. Et dans le cadre de Au Boulot à Vélo, une entreprise peut faire le test avec des tarifs préférentiels et une exonération du dépôt de garantie.

Vous avez besoin de remettre en état votre vélo ? 9 vélocistes partenaires (liste à retrouver sur cette page) offrent 10% de réduction sur les pièces. Pour en bénéficier, le vélo doit passer son contrôle technique auprès du CADR67 qui remet une check-list des réparations à effectuer.

2 parcs d’assistance seront installés à compter de juin pour permettre au participants de préparer au mieux le challenge :

  • Wacken – mardi 2 juin de 11h30 à 14h (place de la Foire Exposition)
  • Parc d’Innovation d’Illkirch – jeudi 4 juin de 11h30 à 14h (sur le site de l’International Space University)

Vous adhérez ? Participez au warm-up ABAV !

A l’occasion de la Fête du Vélo le dimanche 14 juin après-midi, le CADR67 organise un événement festif la veille du début du challenge : un bonus de 15 km sera attribué pour chaque salarié participant au warm-up, et faisant partie d’une équipe de 4 personnes minimum d’une même entreprise/administration/association. Ces kilomètres seront rajoutés au total de kilomètres effectués par l’ensemble du personnel lors du challenge Au Boulot à Vélo.

Trouvez vos itinéraires domicile-travail avec Vialsace

Avec Vialsace, vous avez l’outil idéal pour participer au challenge ! Le calculateur d’itinéraires et son option 100% vélo vous aideront à trouver la route idéale pour vous rendre sur votre lieu de travail.

Inscrivez-vous !

Pour cela, direction www.auboulotavelo.eu !

Publié dans News

 

 La pratique du vélo continue d'augmenter, notamment à Strasbourg où 65% des cyclistes seraient des femmes.

 

Absente du classement les années précédentes, Strasbourg signe une belle entrée dans le top 20 des villes les plus cyclables du monde en 2015 établi par le cabinet danois Copenhagenize et dévoilé mardi lors du congrès international Velocity qui se déroule à Nante du 2 au 5 juin 2015.

La capitale alsacienne entre directement en 4e position, derrière les villes de Copenhague, Amsterdam et Utrecht et réaffirme son statut de première ville cyclable de France.

Les autres villes françaises classées sont Nantes 7. et Bordeaux 8. et Paris 17.

Publié dans News

Les  vélos cargo électriques sont des  véhicules qui vont potentiellement révolutionner le transport de marchandises en ville, en libérant les routes des camions bruyants et encombrants.

Foodlogica, vélos électriques cargo

De nombreuses entreprises proposent déjà de tels services, même avec de simples vélos (non-électriques). L’assistance du moteur permet évidemment d’augmenter considérablement la capacité de charge, rendant ces moyens encore plus compétitifs. Les vélos cargo électriques, comme tous les vélos, peuvent bénéficier de la présence d’un écosystème urbain qui répond aux nécessités des cyclistes. Des villes comme Amsterdam sont ainsi à la pointe, permettant la création de nouvelles entreprises et donc d’emplois.

La municipalité d’Amsterdam, dans le but de rendre les rues de la ville encore plus habitables, voit un grand potentiel dans l’amélioration du système de la distribution alimentaire. Chaque année, les véhicules utilisés pour la distribution de nourriture à Amsterdam parcourent un total de 24 millions de kilomètres. Il y a quelques mois, un document sur ces questions a été présenté, dont le but est de promouvoir l’utilisation de moyens plus respectueux de l’environnement.

Il est vrai que l’on voit de plus en plus de camions électriques, qui résolvent le problème de la pollution de l’air dans les villes. Toutefois, il s’agit de véhicules grands et lourds, souvent inaptes à circuler dans les rues étroites d’une ville aux origines très anciennes, conçue à l’époque où les voitures et les camions n’étaient pas même concevables.

Dans ce domaine veut s’insérer Foodlogica, une nouvelle société qui utilise des tricycles électriques pour la distribution de la nourriture localement. Deux tricycles sont rangés dans un conteneur placé dans un point stratégique de la ville, à proximité des fournisseurs de produits alimentaires. Les conteneurs sont équipés de panneaux électriques pour recharger les batteries de vélos électriques avec lesquels les marchandises sont distribuées. Foodlogica ne possède actuellement qu’un seul conteneur, mais le projet est d’arriver à 4 en un an.

Foodlogica veut aussi être une plate-forme pour unir les distributeurs et les consommateurs d’aliments cultivés de manière durable. Ce sont souvent les premiers utilisateurs des services offerts par la compagnie fondée par Francesca Miazzo. Elle est aussi l’un des co-fondateurs de CITIES Foundation, une organisation dédiée à l’analyse et la recherche sur l’environnement urbain.

Les tricycles électriques peuvent être utilisés pour déplacer des charges d’environ 225 kg (le poids total, cycliste compris, est de 300 kg), avec des dimensions maximales de 120 x 80 x 140 cm. Foodlogica est à la recherche de personnes qui veulent travailler sur le projet, prêts à pédaler entre 3 et 10 heures par semaine. Les tricycles électriques Foodlogica peuvent également être sponsorisés par des entreprises qui souhaitent communiquer sur les questions environnementales.

Portail d'informations, actualités et guide de l'achat de vélos électriques

Publié dans News

Dans un monde en perpétuel mouvement, la société Timing Transport Express propose sa solutions économique et propre , les vélocargos, pour transporter vos colis et plis sur Strasbourg agglomération.

 

parlement-europeen

 

Timing – transport express
 Tél. 063514261
www.timingtransport.fr

Publié dans News
mardi, 19 août 2014 19:34

TER c'est Train + 2 vélos en Alsace

Les nouvelles rames TER Régiolis acquise par la Région Alsace ne disposent plus que de 3 ou 4 emplacements par rame dédiées aux vélos. Du côté des utilisateurs qui font  l'effort du transport intermodal cette décision prise par les élus et la SNCF n'est pas toujours très bien bien accueillie. En effet celà engendre une pénurie de places pour transporter les vélos et  provoquer des gênes. Le risque à terme de faire renoncer certain cyclistes qui ne rentrent pas dans le schéma de nos éminents spécialistes du transport intermodal. 

Dans la vidéo présenter ci-dessous le client lambda dipose d'un vélo pour faire le trajet entre le domicile et la gare la plus proche et un second vélo pour faire le trajet entre la gare la plus proche de son travail....quid des personnes qui ne font pas tous les jours le même trajet ou qui se rendent en clientèle on occulte coplètement les randonneurs et sportifs qui utilisent le TER comme une navette pour se rendre sur différents sites pour pratiquer leur activité.

 

 

 

Lien vers un article de presse sur Rue89 http://www.rue89strasbourg.com

Publié dans News

 

Plusieurs élus se sont réunis  sur le parvis Adrien Zeller, devant la gare TGV de Mulhouse, pour l’inauguration de l’abri à vélos (200 places sur deux niveaux). Une avancée de plus vers un « cœur d’agglomération » attractif. pour rendre "Mulhouse Grand Centre" attractif la ville de Mulhouse. La M2A et le mMaire de Mulhouse comptent beaucoup sur le déplacement doux dans le centre rénové qui va de paire avec le dévellopement des infrastructures adapté à l'utilisation du vélo dans le grand centre. Le nouvel abri situé sur le parvis Adrien Zeller devant la gare fait partie intégrante du projet. Pour la M2A et Jean-Marie Bockel son Président "l'ambition est de développer la pratique vélo loisir et du vélo en ville pour les déplacements utilitaires". L'objectif de la Région diffère quelque peu mais se rejoint sur le fond "l'objectif est de faire de la gare de Mulhouse une plate forme multimodal une politique qui va vers une incorporation des transports doux. Nous avons une formule qui vient renforcer le rôle plurimodal autour du vélo. Une politique qui se traduite par exemple par des offres tarifaires qui englobent les prix des trains, du tram et de l'emplacement vélo" Pour répondre aux utilisateurs de plus en plus nombreux 9% des utilisateurs combinent le déplacement train+vélo 160 gares de régions proposent des parking ou emplacements réservé et les places commencent à manquer. Le nouvel abri devrait rapidement voir de nouveaux voyageurs transiter par cette plateforme réservée aux parkage des vélos.

Dossier Presse Abri-Vélos Gare Mulhouse

 Racks vélos double niveau Optima - MULHOUSE Stationnements double étage Optima - MULHOUSE  

Publié dans News