Lucky

Lucky

Une petite ballade tranquille en ce dimanche après -midi de septembre nous a mené à la ferme auberge du Wissgrut - Ballon d'Alsace au dessus de Sewen en Alsace à l'heure du goûter . Le patron nous accueille et prend la commande  une jeune femme à l'allure sportive nous apporte les desserts. 

Ilona-Peltier

Ilona Peltier, que je ne connaissais pas, est une vététiste aguerrie et une habituée des podium  de la Coupe de France VTT X-Country où elle a finit trois fois seconde.  Elle a participé début septembre à une compétition de vitesse de vélos couché qui se déroule au Nevada (USA). Sur place elle a pulvérisé le record du monde de vitesse en roulant à 126,48 km/h ! Son  jeune oncle n'est autre que Fabien Canal qui a le même jour établi le record du monde Universitaire et d'Europe ce qui en fait le deuxième homme le plus rapide dans cette discipline. La jeune femme discrète et souriante  réside à Riervescemont (90) n'avait jamais roulé en vélo couché  deux semaines avant de s'élancer pour battre le record du monde. I.P " La grosse difficulté est la prise en main du vélo caréné, trouvé l'équilibre et resté en ligne avec un minuscule écran qui restitue l'image de la caméra. Le précédant record était de 121,8 km/h et on a du mal a imaginé comment on peut aller encore plus vite c'est pourtant ce que Ilona a réalisé grâce au travail d'ingénierie sur l’engin (Altair 6) fabriqué par les étudiants de l’IUT d’Annecy. Ce record du monde ce n'est que du bonheur à partager avec l'équipe et Fabien. Cette seconde aventure de record de vitesse en terre américaine signe la fin de carrière professionnel de Fabien Canal. I.P "Cette expérience m'a tiré vers le haut et m'a fait grandir" …quelque chose me dit qu'Ilona risque encore de nous surprendre dans les années à venir.

Canal-Peltier


Team-velo-carene-IUT-Annecy

 

vendredi, 20 septembre 2019 11:23

Fred Horny aventurier alsacien à VTT

Ancien pilote professionnel de VTT cross-country et descente, Fred Horny partage aujourd'hui ses passions entre l'enseignement du ski l'hiver et ses voyages à vélo le reste de l'année. Comme pas mal d'autres pilotes alsacien de la branche radicale  il a porté les couleurs du club  VTT Michelbach quand les frangins Lehmann coachaient encore la baraque ! 

 

 

Texte et photos : Grégoire GAUCHET DNA - L'Alsace

La communauté de communes de la vallée de Saint-Amarin s’associe au parc Arbre aventure du lac de Kruth-Wildenstein pour développer l’activité VTT à assistance électrique. Une vingtaine de parcours balisés sont opérationnels ou en cours de fléchage.

 

Le vélo tout-terrain à assistance électrique (VTTAE) conquiert de plus en plus de pratiquants. La comcom de la vallée de Saint-Amarin ne voulait pas rater le coche. Elle vient d’en acquérir une flotte de 28. De robustes vélos semi-rigides de marque Moustache – fabriqués dans les Vosges – équipés d’une selle télescopique, de pneus à grosse section, d’un programme intelligent gérant l’effort selon le terrain et de batteries Bosch.

Il n’était pas question pour la collectivité de louer elle-même. Elle s’est tournée vers un professionnel du tourisme, en l’espèce Le Parc arbre aventure du lac de Kruth-Wildenstein, avec lequel une délégation de service public a été signée. David Paolin, propriétaire du site de loisirs sportifs, a, quant à lui, passé un partenariat avec deux guides moniteurs, Laurent Cahon et Maxime Guichardon (Alsace Bike Tour) qui assurent à la demande des initiations et des sorties qu’on peut aussi effectuer librement. « Une fois qu’on l’a essayé il est difficile de revenir à un vélo normal », assure Laurent Cahon. « C’est une erreur d’attendre d’être vieux. Dans les sorties de groupe on sait que tout le monde peut y arriver : le vélo va vous assister, mettre tout le monde à égalité. »

300 kilomètres d’itinéraires balisés d’ici fin 2019

Les deux moniteurs cyclistes français (MCF) sont là pour initier les néophytes et encadrer des sorties, avec des groupes jusqu’à douze personnes. À quoi aurait servi d’organiser une offre de location sans mettre en place des itinéraires ? C’est le travail auquel Alicia Josse s’est attelée à la communauté de communes : « Cet été, huit boucles sont déjà fléchées selon le balisage FFCT (Fédération française de cyclotourisme), une vingtaine le sera cet automne, soit quelque 300 km. Elles relient les différentes fermes-auberges et gîtes d’étapes du territoire. Les parcours se déroulent sur de larges pistes forestières et permettent de découvrir la vallée de Saint-Amarin sous toutes ses facettes. »

Les boucles ont été choisies en fonction de leur intérêt écotouristique (villages, sites naturels, panoramas, lieux culturels) et de leur accessibilité aux familles.

« Il s’agit de parcours peu techniques, d’une durée de deux heures à une demi-journée. On peut relier plusieurs d’entre elles par des liaisons. » Boucle de la Neumatt et Balcons de Mitzach sont deux des propositions de balades, toutes téléchargeables sur le site www.hautes-vosges-alsace.fr et disponibles dans les offices du tourisme ou auprès des hébergeurs. Pour David Paolin et Maxime Guichardon Moniteurs MCF, le VTTAE constitue un atout pour la base de loisirs du lac et un moyen de découverte des beautés du massif parfaitement adapté. « Le prix de la location démarre à 30 € la livraison possible à domicile ou sur le lieu de séjour »

Des chargeurs de batterie Bosch équipent les gîtes d’étapes et fermes-auberges en Alsace. Le chalet hôtel du Grand Ballon et du Markstein disposent de bornes fixes, installées par le fabricant.

Collectivité, moniteurs, et Parc arbre aventure espèrent que ce partenariat sera à même de booster l’économie touristique de la vallée.

SE RENSEIGNER Contacter le Parc arbre aventure du lac de Kruth-Wildensteinau 03.89.82.25.17 ; site internet : www.parcarbreaventure.com 

mercredi, 04 septembre 2019 08:53

Pratique Freeride sauvage un problème épineux

La presse régionale a fait écho de la découverte d'un pieu acéré planté dans une réception d'une piste sauvage sur le ban communal de Wintzenheim sous le Hohlandsbourg. Deux VTTistes témoignent dans les DNA avoir évité de peu un accident qui aurait pu avoir des conséquence grave.
Dans ce genre d'affaire il serait sans doute plus efficient de ce rendre à la Gendarmerie la plus proche pour enregistrer un dépôt de plainte. Le fait de publier cette information dans la presse risque de compromettre l'enquête et même de donner des idées à des opposants radicalisés. On ne peut pas encourager la pratique Freeride due en partie au manque évident de connaissance des droit de circuler sur les chemins et sentiers. La pratique du VTT est sauf rare exception autorisé sur chemins et sentiers même si des administrations des communes et des associations ont la facheuse tendance à planter des panneaux pour semer le trouble. Ce manque d'information à pousser certain à faire leur propre traces pour éviter tous risque de confrontation avec les autres usagés sans prendre en compte que c'est souvent la flore et la faune qui pâtissent de cette pratique.

Page 1 sur 190