Lucky

Lucky

vendredi, 31 août 2012 10:11

TFJV faut-il changer la formule?

La formule du Trophée de France Jeunes Vététistes (TFJV) fait date. Certain voudraient voir une évolution alors que peu de comités se plaignent de la formule actuel qui  gravitent autour des disciplines phare que son le X-Country, le Trial et la Descente auquel s'ajoute l'Orientation VTT. En effet, La question de savoir s’il faut innover dans la formule s’est posée. Pour Philippe Chanteau (Conseiller Technique National de la fédération et chargé de valider les circuits proposés chaque année sur le TFJV). Selon lui 3 épreuves sont inévitables : le XCO, le trial et la descente. « Ce sont des épreuves formatrices.

   

L’orientation VTT à aussi des  atout. Les jeunes pilotes apprennent à rouler mais aussi à raisonner, ce qui n’est pas un luxe si leur carrière aboutit à du cross-country par exemple . La semaine de Trophée de France  est déjà très chargée pour les plus jeunes, il est donc hors de question de rajouter une épreuve : « Nous ne sommes pas contre de l’innovation. Si la proposition vient de l’organisateur et est en cohérence avec notre projet pédagogique, on peut alors en discuter ». L’enduro revient de plus en plus dans les bouches. Epreuve à la fois technique et physique, elle semble appréciée par les différents comités. Eric Gargallo, sélectionneur du Rhône-Alpes nous confie : « L’enduro est une très bonne chose, d’abord parce que c’est à la mode, et surtout parce que c’est formateur. Pour ne pas se priver des épreuves traditionnelles qui me paraissent incontournables, on pourrait étudier l’idée d’un enduro avec des zones de trial en bas des spéciales…ou même encore des spéciales à trouver grâce à une carte pour mélanger avec l’orientation, enfin ce ne sont que des pistes à explorer ! L'objectif a terme étant que les jeunes puissent rouler ce qui n'était pas le cas sur l’épreuve de trial de mercredi, certains ont attendu 6h pour rouler 8 minutes... Les idées ne manquent pas, mais elles sont très vite confrontées à des problèmes de logistiques. « Un enduro réclame autant de fois plus de matériel de chronométrages et de commissaires que de spéciales, confie Philippe Chanteau, et cela a forcément un coût ». Un brin optimiste, Eric Gargallo remarque que le matériel peut se trouver : « Quand on sait que Mende (ville hôte en 2013) accueille chaque année l’un des plus grands évènements français d’enduro moto, on peut penser qu’il y ait une entente entre les organisations pour permettre d’avoir le matériel en prêt ». La discussion est ouverte et laisse croire que le TFJV pourrait faire peau neuve dans les prochaines années. A condition que les organisations amènent des projets cohérents avec celui de la FFC, qui est de fournir un capital technique et physique suffisant aux jeunes pilotes afin de percer et de s’épanouir à Haut-Niveau.

vendredi, 31 août 2012 09:35

Invention le vélo pour cheval


  Dans la série invention, un cycle pour animaux quadrupèdes, par exemple pour cheval, breveté en 1907 (FR 378 215)

u

 

« C’est une très belle septième place, c’est mieux que prévu"

Christian Zinglé encadrant de la sélection régionale des jeunes  vététistes au Trophée de France des jeunes vététistes est  enthousiaste. La performance des jeunes Alsaciens a permis de monter dans la hiérarchie française, une escalade due au travail avec notamment une familiarisation avec le terrain jurassien, ce qui a servi pour l’orientation.

Partis en Franche Comté avec pour ambition de rentré dans le top 10 pour effacer la déception de 2011 , 13ème place à Serre-Chevalier. Les Benjamins, Minimes et Cadets Alsaciens ont revu leurs ambitions à la hausse au fil des 5 jours d'épreuves pour laisser éclater leur joie à l'annonce de leur classement final : 7ème sur les 23 équipes présentes !


- Lundi 30 juillet : le Relais se court dans les rues de Lons sur un parcours de moins de 4mn tortueux et semé d'embûches : trottoirs, pavés, escaliers, bac à sable et autres dos d'âne : ça va très vite, la moindre hésitation ou erreur de braquet se paie cash, une 12ème place  un peu décevante en entame, on était 10ème l'an dernier  !  déception vite oubliée lors du défilé où notre gâteau d'anniversaire animé et nos "girls" font sensation dans les rues de la Préfecture du Jura !

- Mardi 31 juillet : l'épreuve d'Orientation tant redoutée se passe à merveille pour les Benjamins (4ème) et les Minimes (3ème), un peu moins pour les Cadets très rapides mais seulement 16ème à cause d'une balise erronée ; notre 6ème place par Comité, à l'issue de la journée, est cependant la meilleure qu'on aie occupée depuis bien longtemps !

- Mercredi 1er août : la journée de tous les dangers car le Trial, malgré  le travail réalisé dans les clubs, n'est pas encore notre point fort : craintes justifiées car bien que chacun ait fait son maximum les petites fautes et les échecs sur les segments les plus ardus nous coûtent cher : retour à la 10ème place mais nos meilleurs atouts restent à venir : la Descente et surtout le CROSS !

- Jeudi 2 août : ça vibre, frétille, joue des coudes sur la ligne de départ ! partir à plus de 90 sur un pré en côte avec une entrée en single track après 3mn de course à peine n'est pas chose aisée ! nos coureurs s'en tirent à merveille, se faufilent, s'arrachent, se battent à l'image des Benjamins  (Alex Spenlé 8ème, Théo Ruhlmann 23ème et Titouan Hagenstein 26ème), des Minimes à 3 dans le top 16 (Axel Zinglé 3ème, Eddy Steiblé 8ème et Alexandre Koerber 16ème) remarquablement complétés par Hélène Clauzel 5ème et des Cadets (Anais Minéry 6ème, Simon Gourc 8ème, Hugo Buchy 28ème et Lucas Bruder 36ème) On goûte à nouveau à l'ivresse de la 6ème place mais à égalité parfaite avec la Provence et juste devant nos hôtes Franc-Comtois, autant dire 2 sacrés clients !

- vendredi 3 août : il faut prendre des risques sur une Descente longue (plus de 3mn pour les plus rapides) au terrain très varié et glissant  : herbe, pierriers, terre dure ou au contraire très poussiéreuse dans un sous bois en clair-obscur : ce que font très bien nos Benjamines Servane Meyer et Chloé Scherrer 20ème et 24ème, Théo Ruhlmann et Eliott Thomas  22ème et 40ème, nos filles Lénaig Ottg la Minime 10ème et Marion Pozzi la Cadette 11ème et nos "freeriders de choc" le Minime Florian Stibling 16ème et le Cadet Sébastien Andrès 15ème. Mais le suspens demeurera entier jusque vers 20h30 lorsque à la lecture inversée du classement final c'est la Franche-Comté qui est appelée 8ème : on est 7ème, quelle fierté , à nous la nuit du TFJV !

Trophée de France des jeunes vététistes à Lons-le-Saunier (Jura)

Relais : 12. Alsace

Orientation. Cadets : 16. Alsace. Minimes : 3. Alsace. Benjamins : 4. Alsace

Trial. Benjamins : 19. Théo Ruhlmann. Filles : 21. Chloé Scherrer. Minimes : 27. Florian Stibling. Filles : 19. Lenaig Ott. Cadets : 29. Sébastien Andres. Filles : 8. Marion Pozzi.

Cross-country. Benjamins : 8. Alex Spenle. Filles : 24. Servane Mayer. Minimes : 3. Alex Zingle ; 8. Eddy Steible. Filles : 5. Hélène Clauzel ; 10. Lenaig Ott. Cadets : 8. Simon Gourc. Filles : 6. Anais Minery.

Descente. Benjamins : 22. Théo Ruhlmann. Filles : 20. Servane Mayer. Minimes : 16. Florian Stibling. Filles : 10. Lenaig Ott. Cadets : 15. Sébastien Andres. Filles : 11. Marion Pozzi.

GÉNÉRAL

Comités : 1. Languedoc-Roussillon 7 137 points ; 2. Lorraine 6 964 ; 7. Alsace 5 859 ; 8. Franche-Comté 5 763

Cadets : 22. Sébastien Andres ; 40. Simon Gourc ; 56. Lucas Bruder ; 60. Hugo Buchy. Cadettes : 11. Marion Pozzi ; 14. Anais Minery. Général comités : 11. Alsace.

Benjamins : 8. Alsace. Minimes : 6. Alsace



Classement final par catégories :
Benjamins : 8ème
minimes : 6ème
cadets : 11ème


Classement final par comités :
1er Languedoc-Roussillon, 2ème Lorraine, 3ème Allemagne, 4ème Bretagne, 5ème Rhône Alpes, 6ème Provence, 7ème Alsace.

  


Eurobike le salon phare pour le Bike Business

L’EUROBIKE de Friedrishaffen (D) au bord du Lac de Constance  est le salon le plus important dans le domaine de la bicyclette en Europe. Les tendances, les affaires et les réseaux qui voient le jour stimulent au niveau international le marché du cycles . Le salon EUROBIKE attire tous les ans des centaines d'exposants, les marques, des milliers de visiteurs professionnels et de journalistes du monde entier.

 
 
40 000 visiteurs professionnels en provenance de 100 pays
1. 180 exposants originaires de 45 pays
1.824 représentants de la presse venus de 36 pays


Salon, Evénement, Tendance et bien plus encore

L’EUROBIKE est le salon phare et global de l’industrie de la bicyclette. Avec ses Side Events futuristes, le salon propose un concept complet regroupant tous les aspects de la bicyclette. Le DEMO DAY offre une possibilité appréciée de tester les bicyclettes dans des conditions réelles. Le prix EUROBIKE Award récompense les meilleures innovations. Le Fashion Show présente les dernières collections. Holiday on Bike est dédié au tourisme en bicyclette. À cela s'ajoutent encore les parcours, les exposés, les séminaires, les expositions spéciales, les congrès et bien sûr, la légendaire EUROBIKE Party, qui conclut en beauté le programme du salon.

 Le salon EUROBIKE est ouvert au public non professionnel exclusivement samedi  1 septembre 2012 de 9.00 à 18h00

 


Eurobike 2012 Vidéo Ouverture

jeudi, 30 août 2012 06:48

Ferrailleur recycleur

A Berstett, dans le Bas-Rhin, Daniel Picard a réalisé un rêve en rénovant d'anciens vélos. Depuis ce petit village du Kochersberg, Internet lui permet d'en vendre la majeure partie.

L'atelier de Daniel Picard baptisé "La grange aux vélos" est installé au 2 rue Nieffern à Berstett. Depuis deux ans il y rénove d'anciens "biclous". C'est un premier vélo vendu sur Internet en très peu de temps et avec de nombreuses demandes qui le décide à franchir le pas et à installer son activité. Aujourd'hui, celle-ci est rentable et lui permet d'en vivre.

Ferrailleur de métier, au fil des ans, il avait accumulé de nombreux cycles qu'il répare, c'est une règle d'or, avec des pièces de la même époque. Son magasin est visible sur Internet, et acquérir un vélo ancien n'est pas si ruineux. A titre d'exemple un vélo dame avec un cadre bas hollandais est affiché à 130 euros. Bien entendu, des enseignes tels que Decathlon vous en fourniront également, mais jamais avec une qualité équivalente.

Daniel Picard : 06 78 85 45 62

web:lagrangeauxvelos.com.

La Suisse avait prit un petit retard dans le domaine du vélo en libre service , le "Bikesharing" est maintenant en bonne voie avec une tendance à la standardisation des systèmes. lire la suite...