mardi, 14 août 2018 15:28

m2A Mobilité - Vélos à assistance électrique : « Un super succès »

Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

Plus des trois quarts des 565 vélos à assistance électrique acquis au printemps par Mulhouse Alsace agglomération sont déjà loués, par des habitants de 37 des 39 communes membres.

Aujourd'hui 05:00 par François FUCHS , actualisé à 07:52 Vu 4432 fois
L’association Médiacycles, à la gare de Mulhouse, assure la gestion des locations et l’entretien des vélos à assistance électrique de M2A. On voit ici à l’œuvre Didier Ernst, technicien cycles.  Il reste des vélos à louer, au tarif de 37 € par mois. À l’achat, en individuel, ce modèle vaut entre 1700 et 1800 €.  Photo  L’Alsace/Vincent Voegtlin
L’association Médiacycles, à la gare de Mulhouse, assure la gestion des locations et l’entretien des vélos à assistance électrique de M2A. On voit ici à l’œuvre Didier Ernst, technicien cycles. Il reste des vélos à louer, au tarif de 37 € par mois. À l’achat, en individuel, ce modèle vaut entre 1700 et 1800 €. Photo L’Alsace/Vincent Voegtlin
 

Les tout premiers des 565 vélos à assistance électrique (VAE) acquis par Mulhouse Alsace agglomération (M2A) ont été livrés à leurs utilisateurs fin mai dernier. Un mois plus tard, fin juin, 523 de ces deux-roues étaient déjà loués, soit 92,5 % du parc. « Ça dépasse largement la vitesse de location que nous avions planifiée, c’est un super succès ! » , se réjouit Denis Rambaud, vice-président de M2A en charge des transports et mobilités. Qui souligne : « En matière de déplacements, c’est des parts de marché qu’on prend à la bagnole. »

Après le premier mois, 84 personnes ont rendu leur vélo. L’une ou l’autre a trouvé le modèle trop lourd, avec ses 27 kilos. Ou réalisé qu’un VAE, ce n’est pas un cyclomoteur : le moteur permet de limiter très amplement l’effort, mais même actionné au niveau le plus élevé (il y en a cinq), il faut quand même pédaler ! «  L’assistance électrique, c’est comme le Viagra, ça reste une assistance, ça ne fait pas tout !  » , compare avec humour Daniel Kelai, le président de l’association Médiacycles, à qui ont été délégués la gestion et l’entretien des VAE (lire ci-dessous).

Les 40-60 ans surtout

D’autres des 84 personnes qui ont rendu leur VAE au terme du premier mois de location l’ont fait juste le temps des grandes vacances et vont en relouer un en septembre. D’autres encore ont été tellement convaincus par l’expérience qu’ils ont décidé d’acheter leur propre VAE. Mais surtout, près de 440 des VAE de M2A - 439 précisément en milieu de semaine dernière, soit 77,7 % du parc - restent loués, preuve s’il en faut que ce deux-roues à assistance électrique est largement apprécié par ses utilisateurs. « Pour des salariés qui travaillent à 5 ou 10 km de leur domicile, par exemple, c’est formidable. Je connais aussi des retraités qui en louent et il faut les voir, ils s’éclatent ! » , raconte Daniel Kelai (lire aussi les témoignages ci-contre).

Les VAE de M2A ont déjà trouvé des adeptes dans 37 des 39 communes de M2A, précise Denis Rambaud. Mulhouse arrive en tête (logiquement compte tenu de sa taille), mais avec 28 % des locations alors que ses habitants pèsent pour près de 40 % de la population totale de l’agglo. Riedisheim (dont beaucoup de rues sont en pente !) arrive en 2e  position avec 9 % des vélos loués. Brunstatt-Didenheim, Pfastatt (5 % chacune) et Rixheim suivent. Les utilisateurs des VAE sont très majoritairement dans la tranche d’âge 40-60 ans. « Il n’y a quasiment pas de moins de 30 ans et il y a seulement 15 % de plus de 62 ans, l’âge légal de la retraite » , observe le vice-président de M2A. Qui signale par ailleurs, avec satisfaction : « Jusqu’ici, on n’a eu aucun cas de dégradations. »

126 vélos disponibles

À ce jour, il reste donc 126 VAE de M2A disponibles à la location, qui coûte 37 € par mois, entretien du vélo compris (une caution de 800 € est aussi demandée au départ, mais elle n’est pas encaissée). Et après le rush de juin, où il a fallu livrer en peu de temps un grand nombre de gens, il est actuellement possible d’obtenir un vélo très rapidement : « Quelqu’un qui vient actuellement chez Médiacycles peut repartir quasi instantanément avec son vélo » , fait valoir Denis Rambaud.

Deux développements sont déjà envisagés pour le parc de VAE de M2A. L’un est acté : intégrer la possibilité de louer ces vélos pour les futurs usagers du Compte mobilité que se prépare à lancer M2A. L’autre est encore à un stade moins avancé, mais va être étudié : « Pour le moment, la location de ces vélos est individuelle et au mois. L’idée serait de pouvoir proposer aussi de la location de moyenne ou longue durée pour des collectifs » , explique Denis Rambaud. Autrement dit, de louer des VAE à des entreprises, des collectivités, des hôpitaux, etc. pour qu’ils les mettent à disposition de leurs salariés. « Ça nous conduirait peut-être à acheter des vélos en plus. »

SE RENSEIGNER Médiacyles, 16 bis avenue du Général-Leclerc à Mulhouse (à la gare), tél. 03.89.45.25.98.

Lu 233 fois Dernière modification le mardi, 14 août 2018 15:35