lundi, 16 décembre 2019 06:28

Un petit sentier avec de grand enjeux - la MBF fait recours contre Bitschwiller les Thann

Bitschwiller a interdit par arrêté municipal le sentier Zimmermann au VTT pour des raisons de sécurité et de fragilité. La décision est contestée devant le juge administratif par la Mountain Bikers Foundation (MBF).

C’est l’histoire de pratiquants VTT proposant bénévolement leur aide pour entretenir un sentier délaissé à Bitschwiller -les-Thann.  Alors qu'ils attendent une réponse à leur proposition ces derniers découvrent  qu'un arrêté municipal interdisant la pratique sur ce sentier à été pris par la commune, quelques jours après leur demande… L'initiateur de la journée d'entretient et le référent de secteur de la MBF obtiennent un RDV avec le maire de la commune et un adjoint mais les élus campent sur leur positions. Un courrier émanant du bureau national de la MBF qui demande à la commune de retirer l'arrêté illégal (entrave à la libre circulation) est adressé à la commune qui ne répond pas dans les délais impartit. La MBF fait un recours au Tribunal Administratif.

Ci-dessous des extraits du papier parût récemment dans les DNA . Anoter qu'aucun membre de la MBF ou sympathisant n'a eu droit au chapitre avant la mise sous presse…

« Un petit sentier avec de grands enjeux »
Par Grégoire GAUCHET - 05:01 | mis à jour à 19:11 - Temps de lecture : 3 min
 
Bitschwiller a interdit par arrêté municipal le sentier Zimmermann au VTT pour des raisons de sécurité …. décision est contestée devant le juge administratif par la Mountain Bikers Foundation (MBF).
Pour la commune, l’existence d’un chemin forestier près du sentier constitue une alternative logique à la pratique du VTT sur le sentier voisin, interdit à deux roues. Le maire Jean-Marie Michel a invité le 4 décembre les élus à débattre de la question et à marquer la position de la « C’est un petit sentier, avec de grands enjeux à l’échelle du massif », a-t-il constaté.370 mètres de long, une pente avec des  virages serrés… Défriché et rouvert lors de la Journée citoyenne 2018, le sentier Marcel Zimmermann déploie ses lacets flancs de l’Erzenbach …l'arrêté du 29 mars 20 interdit la circulation des deux-roues sur la portion allant du point de vue du Ewel jusqu’à l’arrivée du sentier de la Châtaigneraie.
… la MBF a engagé un recours devant le tribunal Administratif de Strasbourg, recours dont Bitschwiller les Thann a été informée en octobre, a rappelé en début de séance le maire Jean-Marie Michel
« En cas d’accident la commune pourrait être attaquée »
Celle-ci a donc été l’occasion « d’un échange autour de la sécurité et de la liberté », ponctué par un vote à l’unanimité faveur du maintien de l’arrêté. « Il s’agit d’un sentier fragile, les VTT coupent les épingles. Le descendre à VTT est pour dangereux que de faire du ski hors-piste en cas de risque d’avalanche », a argumenté Denis Auer, adjoint à la forêt et à l’environnement. D’autres élus ont pris la parole : « Si on l’ouvrait aux VTT on aurait rapidement des ornières et cela nu travail réalisé par les bénévoles ». « Il y a danger quand ces gens déboulent. S’il y a un piéton, ça va créer un accident. 
  
Pour le maire, la requête de la MBF est d’autant plus inamicale qu’il existe un autre chemin à côté « avec des boucles proche que peuvent emprunter les VTT. « La question de fond est celle de la responsabilité au plan moral et juridique. En cas d commune pourrait être attaquée, même en cas d’imprudence fautive d’un VTTiste », soutient-il. « Notre vote de ce soir donner au PNRBV la position d’un conseil municipal sur la question du VTT ». Pour l’élu, la pratique du VTT doit s’inscrire ensemble de règles : respect de la nature, des sentiers fragiles, prévention des risques de collision. « La liberté de pratiquer un  sport, oui, mais sans mettre en danger la vie d’autrui ou sa propre vie ».
« Des enjeux qu’aborde la charte du Parc », a constaté Baptiste Cellier, représentant le PNRBV, invité à s’exprimer : « Le Parc n’est pas d’interdire tous les sentiers, mais les endroits où la pratique du VTT pose question et où des aménagements des solutions doivent être trouvés dans la concertation ». « D’où l’utilité d’une charte à laquelle une commune pourrait se conclure  le maire avant de passer au vote.

Lu 1523 fois Dernière modification le lundi, 16 décembre 2019 08:16