lundi, 20 avril 2020 11:29

Réparer les vieux vélos pour combattre le coronavirus

Les élus et une partie des experts de la santé publique pensent que de favoriser l'usage du vélo facilitera la sortie de crise du coronavirus. Un des enjeux serait d’équiper les gens en vélos. En plus des primes existantes pour acheter des vélos électriques et des vélos cargo, la FUB et  L’Heureux Cyclage (le réseau des Ateliers vélo participatifs et solidaires) défendent l’idée d’un chèque de 100 euros pour « financer la remise en état de vélos » qui sommeillent aujourd’hui dans des caves et au fond des garages dans le respect des gestes barrière.
Cette prime permettrait également aux réparateurs de vélos, qui font partie des commerces prioritaires, de rouvrir rapidement leur portes de leurs échoppes qu'il ont dû se résigner à fermer par manque d'information de la clientèle.

Lu 241 fois Dernière modification le lundi, 20 avril 2020 12:51