jeudi, 22 avril 2021 18:07

Le vélo, l'invention qui émancipa les femmes

 

Dans une société ou la pratique du vélo est à tord présenté comme un sport d'homme et une activité à risque,  On oublie malheureusement  qu'aujourd'hui comme hier le vélo est avant tous un formidable moyen pour permettre aux femmes de (re)trouver leur indépendance et une certaine liberté.

                                                     LJL "Vélo Ecole" Alsace Vélo

 

Le rôle du vélo pour l’émancipation des femmes est considéré comme particulièrement important.


C’est en raison tout d’abord de la liberté de mouvement qu’elles acquièrent grâce à lui dès la fin du XIXe siècle (Bertz, 1900) et ceci malgré les normes dominantes et de très fortes réticences : « le vélo est individuel et échappe au contrôle.
Il permet de circuler sans contrainte dans tout un territoire proche, c'est dire s'il paraît dangereux pour le système patriarcal et incroyablement libérateur pour les femmes » (Paquot, 2009, p. 46). Le vélo rend possible de parcourir des distances bien plus grandes que la marche et donne aux femmes l’opportunité de « sortir de leur isolement, d’élargir leurs horizons géographiques et sociaux » (Héran, 2014, p. 31).

La pratique du vélo amène aussi les femmes à réclamer l’abandon des habits traditionnels (comme le corset) pour un code vestimentaire offrant une plus grande liberté de mouvement. Selon Aronson, « l’effet de la bicyclette sur les vêtements féminins a été réellement révolutionnaire – en deux ou trois ans la bicyclette a offert à la femme américaine la liberté d’habillement que les réformatrices avaient recherché pendant des générations » (Aronson, 1952, p. 308)

Lien sur le même sujet ici

Lu 548 fois Dernière modification le jeudi, 22 avril 2021 18:36