vendredi, 24 mai 2013 17:41

Retour sur Punta Ala avec Jérome Clementz

Jey comment as tu vécu et géré la pression sur cette grande première mondial ? 


La pression? Elle ne m'a pas trop pesée, j'ai déjà gagné quelques courses dans ma carrière (rire), je pense que je n'ai pas grand chose à prouver, après c'est plus mon envie de bien faire qui me met la pression, mais ce n'est pas trop gênant.

Ce qui a été le plus dur à gérer, c'est de se rappeler que cela ne reste qu'une course d'enduro, et pas quelque chose d'autre, remettre les choses en place et ne pas en faire de trop, et rester sur les basiques à savoir être concret, trouver le bon rythme, avoir les bonnes lignes, soigner son matériel, bien manger, bien s'hydrater, mais surtout se faire plaisir. 


Lire la suite de l'article en cliquant ici.

Lu 3252 fois Dernière modification le dimanche, 26 mai 2013 21:06