Afficher les éléments par tag : ASPTT Mulhouse

                       Photo : Arnaud Galmiche 

Photo souvenir des Champions d'Alsace VTT X-Country Olympique (XCO) FFC 2015 - Plaine Sportive du Waldeck -  ASPTT Mulhouse - RIEDISHEIM 68400

De gauche à droite Philippe Lambert, Fréderic Frech, Sven Scott, Simon Gourc, Helene Clauzel, Harold Flandre, Perrine Clauzel, Jean Claude Blaise , Lucas Kien, Chloé Haverlant, Alain Bernhard et Thierry Nunninger

Publié dans News

Mougel sans forcer

Le Franc-Comtois Damien Mougel a logiquement remporté le cyclo-cross de Saint-Bernard, hier. Dans un jour sans, le pilote a profité d’un saut de chaîne de son principal adversaire dans le Sundgau, Sacha Kleinklaus, pour se faire la malle.

Cat. 1,2,3 Espoirs, Pass': D1,D2,D3,D4

Cadets,Juniors,Master,Féminines

Minimes, Vieilles Gloires,Benjamins,Pupilles,Pré-licences

 

 

Publié dans News
mardi, 28 octobre 2014 15:34

Gautier Jung Champion du Monde de BMX

 


Le Haut-Rhinois Gautier Jung, devenu champion du monde de BMX (Cat: Minimes) à Eindhoven en juillet dernier, ne compte pas en rester là.


                                                   Gautier Jung arbore le numéro 1 mondial de sa catégorie .Photo Gilles Legeard

 

Gautier Jung est monté sur le toit du monde fin juillet à Rotterdam, mais n’en a pas moins gardé les pieds sur terre.

Dès ses débuts à l’école de cyclisme de l’ASPTT Mulhouse, il montrait une maturité précoce à vélo. Après un passage au BC Cernay il rejoint à 14 ans le CC Étupes au sein du collectif entraîné par Léo Faivre et Martial Varrin.

Le pilote originaire de Kiffis n’a pas effectué sa rentrée scolaire en 3e au collège de Ferrette, mais a intégré une filière sport à Dijon avec des horaires aménagés en partenariat avec le CREPS. « Les entraînements peuvent changer chaque semaine, explique le jeune homme. Là j’ai eu deux séances de musculation, une d’assouplissement et on va aussi rouler sur piste et travailler les accélérations sur piste cyclable. Mon entraîneur là-bas est Loïc Personnier ».

« Dans une bulle »

Jusqu’à l’été dernier, le Haut-Rhinois était sous la coupe d’Olivier Imbert, l’ancien champion du monde qui l’a accompagné jusqu’à son premier titre mondial.

« Il m’a mis dans une bulle » , reconnaît Gautier Jung. Aux Pays-Bas, l’expérience d’Olivier Imbert a notamment servi au départ de la course, qui est primordial en BMX.

Aujourd’hui encore, l’Alsacien a du mal à croire qu’il est le numéro 1 mondial de sa catégorie d’âge. « C’est bizarre, car je ne réalise pas vraiment… J’ai surtout des retours des gens quand je les croise sur les courses », confie-t-il.

Certains sponsors ont aussi démarché le jeune pilote haut-rhinois, mais il est resté fidèle au TGI d’Olivier Imbert.

S’il a intégré le CREPS de Dijon à la rentrée, Gautier Jung ne compte pas s’arrêter à cette étape. « Mon souhait est d’aller au pôle France et surtout en équipe de France ».

L’Alsacien espère bien rouler sur les traces de l’autre ancienne sociétaire du BC Cernay, Mathilde Doudoux, pensionnaire à Bourges. Les deux Haut-Rhinois vont d’ailleurs se croiser lors de la prochaine manche de Coupe de France le 11 octobre à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Devant les entraîneurs nationaux, le récent vainqueur du championnat de Franche-Comté à Vesoul n’aura d’autre ambition que d’être, une nouvelle fois, le numéro 1. Dans une catégorie d’âge où la concurrence fait rage, ce faux calme au mental d’acier partira avec cette certitude : il a déjà été le meilleur d’entre eux.

Publié dans Reportage
vendredi, 04 octobre 2013 09:23

Nicolas Patarin leader à Rixheim

 

Nicolas Patarin connaît le chemin à suivre pour accrocher la victoire.   Photo Gilles Legeard

Nicolas Patarin  ASPTT MULHOUSE                                                        Photo: Gilles Legeard

 

Nicolas Patarin Champion régional senior/espoir de la fédération FSGT licencié à l’ASPTT Mulhouse sera le favori de l'épreuve de la dernière course du calendrier régional d'alsace en X-Country intitulé 16e VTT de la Ville de Rixheim samedi 5 octobre.

Chez les juniors Sven Den Hartog (SSOL Habsheim) devrait s’illustrer sur l’épreuve de son club, mais Mathieu Weber (ASPTT Mulhouse) qui est bien monté en puissance risque de lui rendre la tâche plus difficile.

En cadets, Hugo Buchy (SSOL Habsheim) a la main, mais le local Axel Zinglé a les moyens de prendre le dessus.

Le tracé de Rixheim est inédit, certains vont peut-être se révéler de nouveau talents.

Toutes les infos pratique dans la rubrique  calendrier Alsace-Velo

 

Publié dans News
lundi, 30 septembre 2013 07:14

VTT XC - Frech en costaud à Molsheim


 

Frédéric Frech (à g.) a rapidement durci la course pour décramponner Harold Flandre (à d.), dont il craignait les qualités de finisseur, hier à Molsheim. Photo Dominique Gutekunst

Frédéric Frech (à g.) a rapidement durci la course pour décramponner Harold Flandre (à d.), dont il craignait les qualités de finisseur, hier à Molsheim. Photo Dominique Gutekunst

La dernière des six manches de la coupe d’Alsace de VTT est revenue au Haut-Rhinois Frédéric Frech, hier à Molsheim. Le coureur du VC Sainte-Croix-en-Plaine a pris le meilleur sur Harold Flandre (Habsheim), qui se console en remportant l’épreuve régionale.

 

Finalement, tout le monde est content de sa journée. Sur un parcours très difficile, Frédéric Frech a parfaitement tiré son épingle du jeu pour remporter, hier à Molsheim, la Ronde des vendanges (6 tours de 5 km), dernière épreuve de la Coupe d’Alsace de VTT. Le Haut-Rhinois a devancé Harold Flandre, licencié au SSOL Habsheim, vainqueur au classement général de la compétition régionale qui compte six manches.

Hier après-midi, les deux hommes étaient donc tout sourire sur la ligne d’arrivée. L’expérimenté Frédéric Frech, 37 ans, a bénéficié d’un tracé à sa mesure - dans un temps de 1 h23’19’’ - pour battre son jeune rival de 25 ans (1 h 25). « Ce parcours faisait surtout la part belle au physique , explique le coureur du VC Sainte-Croix-en-Plaine. Il n’était pas du tout difficile d’un point de vue technique. Il convenait donc assez bien à mes qualités d’endurance et de puissance. Je suis resté très longtemps avec Harold Flandre, qui est un coureur très explosif. Il fallait donc que je le lâche avant l’arrivée car je savais que ça allait être difficile pour moi en cas de sprint. J’ai donc fait le forcing en accélérant dans une grosse montée à deux tours de la fin et je suis arrivé à partir. C’est une victoire sympa ! »

Battu, mais loin d’être abattu, Harold Flandre était surtout ravi d’avoir résisté aussi longtemps à la puissance du vététiste haut-rhinois. « Je suis déjà content d’avoir fait une grande partie de la course avec lui , avoue l’Habsheimois. Sur ce type de parcours, je connais ses qualités mais aussi mes défauts. Il a bien joué le coup en durcissant la course, ce qui a fait que je n’ai pas pu le suivre au moment de son attaque. Pourtant, j’avais des bonnes sensations. Malgré tout, je suis content du résultat. »

En plus de sa belle seconde place lors de cette Ronde des vendanges organisée par le Molsheim Fun Bike, le jeune coureur était ravi de son succès en Coupe d’Alsace de VTT, compte tenu de la forte concurrence. « Je n’ai pas forcément été le plus fort à chaque fois mais j’ai été le mieux placé sur l’ensemble des épreuves , explique Harold Flandre. Ce n’est bien évidemment pas l’objectif n°1 de ma saison mais c’est vraiment très intéressant d’être toujours là dans ce type de course. Surtout qu’il y a un gros niveau en Alsace ».

le 30/09/2013 à 05:00 Olivier Arnal
Publié dans News
C’est avec la volonté de se dépasser que Maxime Marotte  retrouve ce week-end la Coupe du monde.Archives Hervé Kielwasser

Photo - Hervé Kielwasser

C’est avec deux mois de décalage par rapport à l’an dernier que débute la Coupe du monde de cross-country ce week-end en Allemagne. Avec les Haut-Rhinois Maxime Marotte en Elites et Perrine Clauzel chez les espoirs.

Ils sont impatients, et pour cause, les pilotes de cross-country ont dû attendre plus de deux mois par rapport à 2012, année olympique, et un mois par rapport à une saison ordinaire pour débuter leur Coupe du monde. Maxime Marotte a rongé son frein avant cette première manche dimanche à Albstadt en Allemagne et c’est finalement la semaine passée que sa montée en puissance s’est grippée par un refroidissement. Avec un programme d’entraînement réaménagé, le pilote BH-SR Suntour, vainqueur de la 2e manche de Coupe de France il y a dix jours, s’élance avec pour référence un 13e rang de Coupe du monde 2012 qu’il tentera d’améliorer comme sa 16e place actuelle au classement mondial.

« Si je n’ai pas forcément réalisé un gros volume d’heures, j’ai eu un gros week-end en intensité , souligne le pilote de l’ASPTT Mulhouse. Et ça allait très bien ».

En termes d’objectif, en revanche, le Zillisheimois ne s’avance pas. « C’est dur à dire, mais on peut espérer un top 10 , enchaîne-t-il. J’ai envie de retrouver ce que j’ai fait en 2011 (avec un 5e rang final dont une 3e place à pareille époque à Offenbourg, déjà en Allemagne). Le départ sera un moment clé de la course, parce qu’après un virage à gauche au bout de 200 mètres, on se retrouve dans un champ large où ça peut être piégeux avec deux têtes de peloton. Mais le circuit va faire mal, il peut y avoir du mouvement sur la fin ».

Le Haut-Rhinois mise sur les valeurs sûres depuis le début de saison pour figurer en tête avec Julien Absalon (BMC) et le champion du monde suisse Nino Schurter (Scott). Pour la suite du classement, « c’est assez ouvert » selon l’intéressé.

« À la 5-6e place »

De son côté, Perrine Clauzel va découvrir le niveau mondial dans sa nouvelle catégorie d’âge des moins de 23 ans ce samedi. La sociétaire du VC Sainte-Croix-en-Plaine a déjà fait une entrée fracassante chez les dames dans l’Hexagone avec un premier podium lors de la 2e manche de Coupe de France. Dans la droite lignée de la lauréate Pauline Ferrand-Prévot, la pilote qui portera les couleurs de son team Focus/Rotor/Coaching-System.fr se présente sur cette lancée. Avec 50 points UCI dans sa musette qui la place au 330e rang mondial chez les dames.

« Je ne sais jamais où j’en suis aux entraînements, mais ça va bien , précise la Haut-Rhinoise. Je me souviens que je regardais les temps au tour l’an dernier en junior, alors qu’il restait encore un tour pour les espoirs, et je me situais à la 5-6e place (Ndlr : notamment lors de sa victoire à La Bresse au cours de ce mois de mai en 2012). Alors pourquoi pas un top 10 ? »

À l’instar de Maxime Marotte, Perrine Clauzel va pouvoir se situer dans la hiérarchie mondiale lors de cette manche allemande à Albstadt. Enfin !

Programme

Ve. 18 h 15 Finale de l’Éliminatoire ; sa. 13 h 30 Espoirs dames ; sa. 13 h 35 Juniors filles ; sa. 15 h 30 Espoirs ; di. 9 h 30 Juniors ; di. 11 h 30 Dames ; di. 14 h Élites

Gilles Legeard
Publié dans News
Lauréat 2010, 2011 et 2012, Maxime Marotte retrouve son jardin de la Coupe de France ce dimanche à Saint-Raphaël. Archives Denis Werwer

Lauréat 2010, 2011 et 2012, Maxime Marotte retrouve son jardin de la Coupe de France ce dimanche à Saint-Raphaël. Archives Denis Werwer

La Coupe de France débute ce week-end à Saint-Raphaël avec le tenant du titre Maxime Marotte (BH-SR Suntour), qui s’attaque à Julien Absalon (BMC).

 

Lauréat 2010, 2011 et 2012, Maxime Marotte retrouve son jardin de la Coupe de France ce dimanche à Saint-Raphaël. Dans le Var, le pilote BH-SR Suntour retrouvera sur sa route le double champion olympique Julien Absalon (BMC). « Ce sera le bon test de courir face à Julien , avance le licencié de l’ASPTT Mulhouse. Mais même si j’étais bien il y a deux semaines et demie en Coupe de Catalogne (2e à Banyoles), il est encore un peu dur de savoir où j’en suis. » Samedi dernier à Buissoncourt (Meurthe-et-Moselle), sa marche en avant a été stoppée par un incident électrique lors d’une course sur route. « C’est dommage, je courais alors que je bataillais pour la victoire, mais c’est plutôt bon signe ».

Alors Julien Absalon doit-il se faire du souci face à son équipe renforcée par Stéphane Tempier et Florian Le Corre ? « Le circuit de Saint-Raphaël est rocailleux avec une grosse bosse, il n’est pas favorable à une course d’équipe. Mais si on peut s’organiser, ne serait-ce que sur une petite partie en goudron, on le fera ».

Avec le décuple champion de France vosgien, la confrontation sera de niveau international, alors que la première manche de Coupe du monde à Albstadt, dans le Bade-Wurtemberg en Allemagne, est programmée aux 18 et 19 mai. « On aura encore un mois et demi, il n’y a pas le feu au lac après cet objectif qui n’est pas prioritaire. Mais en tant que triple vainqueur, on a toujours envie de défendre sa place ». Le pensionnaire de l’équipe de France a beau avoir des ambitions internationales (5e de la Coupe du monde 2011 et 13e en 2012), il n’apprécie pas moins de briller dans l’Hexagone.

Clauzel repart à la lutte

Parmi les autres Alsaciens en lice, il en est un autre qui a ferraillé l’an passé pour finir aux portes du top 10, Harold Flandre (SSOL Habsheim). Avec sa 11e place dans sa musette, le Haut-Rhinois ne s’élance pas dans l’inconnu, il a déjà pu se situer il y a dix jours à Nancy. « J’ai fait partie de la quinzaine de coureurs mal aiguillée, mais j’ai pu voir que là où je pouvais envoyer, ça allait vraiment, a observé l’intéressé. On s’est définitivement fixé à Saint-Raphaël, car je suis encore un petit peu dans le flou avec les espoirs qui arrivent. J’ai vraiment bien bossé, si je finis entre 20e et 30e pour la première, je serai content ». Harold Flandre effectue un petit décrassage dès le vendredi en Eliminator.

Du côté des espoirs dames, toujours le dimanche, Perrine Clauzel (VC Sainte-Croix-en-Plaine) repart à la lutte avec Margot Moschetti, qui l’avait devancée l’an dernier au général final des juniors filles. « J’ai bien travaillé cet hiver, j’ai bon espoir et ça devrait aller , avance celle qui vient de finir dauphine de la senior Sabrina Enaux dimanche à Épinal. Mais pour la première manche, je n’ose pas trop me prononcer avant ». Sur le terrain, où s’élance dès vendredi l’Eliminator, elle retrouvera une autre Haut-Rhinoise avec Deborah Motsch, 7e de la catégorie en 2012.

Neuvième en cadets en 2012, Gérard Steiblé (CB Village-Neuf) se lance samedi à l’assaut de la catégorie juniors. Le Maraîcher s’est bien adapté en cyclo-cross cet hiver avec le titre de champion d’Alsace, il a les capacités de franchir le cap dès samedi. Sven Den Hartog (EC Colmar), 8e dimanche à Épinal, s’élance avec des repères. En cadets, Simon Gourc (VC Sainte-Marie-aux-Mines) prend le départ dans la foulée de sa 3e place à Épinal.

Du côté des masters le samedi, les victoires sont en jeu. Troisième dimanche dernier derrière le senior Fabien Canal et l’espoir Charles Planet, Laurent Spiesser (VC Sainte-Croix-en-Plaine) repart en boss de la catégorie après son sacre l’an dernier. C’est également le cas de Jean-Claude Blaise (EC Colmar) en masters 50, qui a déjà effectué une mise en jambes il y a dix jours à Cassis. Quant à son collègue du team Hase Alain Bernhard, déjà 2e dans sa catégorie dimanche à Épinal, il s’attaque au podium en maters 40-45 au pied duquel il a fini en 2012.

Tous sont inspirés par les performances de Maxime Marotte.

Publié dans Reportage
mercredi, 27 mars 2013 08:56

4 Heures de Mulhouse... Le retour


Gros soulagement au sein de l’ASPTT Mulhouse VTT : le président Thierry Nuninger a eu confirmation de la sous-préfecture de Mulhouse que la 16e édition des « 4 Heures du Waldeck » aura bien lieu le dimanche 7 avril. L’an dernier le dossier administratif s’était enlisé avec pour conséquence l’annulation de l’épreuve.

Retour à la tradition dans la plaine du Waldeck à Riedisheim où la dernière édition des « 4 Heures » remonte à 2005. Le départ sera reconduit dans le style « Le Mans ». Les équipiers se passeront le relais dans la zone d’arrivée.

Le classement se fera au nombre de tours complets réalisés dans un temps donné en fonction des catégories : 4 heures pour les équipages seniors, espoirs, masters, mixtes parmi lesquelles Maxime Marotte (BH-SR Suntour) qui devrait figurer au départ, 3 heures pour les juniors garçons et filles ou dames, 2 heures pour les cadets garçons et filles.

À l’issue des 4 Heures, une course sera proposée aux 9-14 ans, la première manche X-Country du TRJV (Trophée Régional du Jeune Vététiste). Ce sera aussi l’ouverture de la saison VTT pour les pilotes en herbe.

Engagements : par bulletin diffusé aux clubs ou à demander via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et à faire parvenir à Thierry Nuninger, 10 rue du Révérend Père Musslin, 68400 Riedisheim avant mardi 2 avril. Tarifs par licencié FFC, 8 €, non licencié FFC, 10 €. Possibilité d’inscription le jour de la course avec une majoration de 2 €. Retrait des dossards : club House, stade ASPTT Mulhouse au Waldeck à Riedisheim de 8 à 10 h. Les non licenciés « FFC 2013 » doivent présenter un certificat médical de l’année en cours. Contact : 06.08.430.417.

Départs : 10 h 30 pour les 4 Heures, 10 h 35 pour les 3 Heures, 10 h 40 pour les 2 Heures.

Publié dans Reportage
Thierry Nuninger est désormais à la tête de l’ASPTT Mulhouse. Archives Dominique Gutekunst

Thierry Nuninger

Le secrétaire général du comité d’Alsace de cyclisme et président de l’ASPTT Mulhouse, Thierry Nuninger fait partie des quatre candidats au collège VTT… pour quatre postes à pourvoir. Sauf accident , l’arbitre international devrait être élu ce samedi 23 février à Paris au siège du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF).

« Il n’y a effectivement pas de souci, ça devrait passer, reconnaît Thierry Nuninger. Je n'ai pas encore de feuille de route précise, mais des chantiers  comme la remise au goût du jour de la règlementation des teams, des épreuves du calendrier international et de l’Enduro sont déjà annoncé . Je serai normalement  en poste à la commission nationale du corps arbitrale avec entre autre la mission de nommer les arbitres sur les épreuves françaises.»

 

Publié dans News

La prochaine réunion de la commission VTT se tiendra le

Mercredi 13 février à 20 heures

dans la salle de la MJC, 17 rue Camille Schlumberger à Colmar.

 

Ordre du jour :

 

Publié dans News
Page 1 sur 2