Afficher les éléments par tag : Clauzel

Hélène Clauzel, droit au but

L’Alsacienne Hélène Clauzel a bien négocié sa première course de la saison, lors de la première manche de la Coupe de France de VTT à Marseille. La jeune alsacienne a dominé la catégorie junior. En Élite, Maxime Marotte et Perrine Clauzel ont dû se contenter, respectivement, des 4e et 5e places.

Adeline Kuenemann 

Tenante de la Coupe de France de VTT chez les juniors, Hélène Clauzel a largement assuré hier à Marseille, en remportant la première manche. Un début en fanfare.

 

Comme beaucoup de pilotes, Hélène Clauzel a fait le déplacement à Marseille, à la première manche de la Coupe de France, pour se rassurer, voir où elle en était et se confronter, pour la première fois de la saison, à ses concurrentes françaises. Logiquement, elle était venue pour gagner. Et, brillamment, elle a tout écrasé.

Après un début de course géré avec beaucoup de maîtrise, la junior du Team Bulls a ensuite mis en marche le rouleau compresseur pour s’imposer haut la main. « Les juniors, on est partis en 3e ligne , raconte la tenante de la Coupe de France. J’étais tout de suite devant et Loana (Lecomte) était juste derrière moi. J’ai fait le premier tour à mon rythme, je ne voulais pas me cramer sachant qu’il y en avait encore deux autres à faire. Dans une montée, Loana a fait le forcing pour me passer. Elle y est arrivée dans la descente, mais je ne me suis pas affolée, je savais que j’allais revenir. Elle a fait une erreur dans une bosse, dans des cailloux, et avec mon réflexe de cyclo-cross, j’y suis allée à pied. Puis j’ai continué et on me disait que je creusais l’écart. »

Les Alsaciens « dans le coup »

Hélène Clauzel a franchi la ligne d’arrivée avec une belle avance de 1’19 sur Loana Lecomte. Avec une telle course, elle a forcément fait le plein de confiance pour la saison et ses principaux objectifs: les juniors series, dès la semaine prochaine à Rivera où elle espère entrer dans le top 8, puis les championnats de France en juillet à Montgenèvre. « Pour la première course, je suis toujours stressée car on ne sait jamais trop comment on est par rapport aux autres. Mais je gagne, avec beaucoup d’avance, donc je suis encore dans le coup. » Sa grande sœur, Perrine, a utilisé exactement la même expression pour qualifier sa prestation d’hier en Élite. Avec une 5e place finale, elle aussi était « dans le coup », surtout que devant elle il y avait du lourd.

La championne du monde en titre Pauline Ferrand-Prévot s’est imposée devant Julie Bresset, championne olympique 2012 et l’expérimentée Sabrina Enaux. « C’était vachement relevé avec des filles plus âgées que moi , relève Perrine Clauzel. Mais Pauline (Ferrand-Prévot) n’était pas si sereine que ça, je m’attendais à plus d’écart. J’aurais préféré être plus proche des quatre premières (à 3’36 de la gagnante et à près de 2’ de la 4e ), mais ça reste correct. Je ne suis pas au top de ma forme, mais ce n’est pas maintenant qu’il faut l’être. On travaille encore pour les prochains objectifs, la Coupe du monde en Australie (à Cairns, les 23 et 24 avril). Donc c’était une bonne course, c’est rassurant. »

« J’avais les watts »

Son coéquipier chez BH-SR Suntour KMC, Maxime Marotte, quelque peu déçu de sa 4e place, essayait aussi d’adopter la positive attitude après une course qui ne lui correspondait pas vraiment. « Ce n’est pas forcément le résultat que j’attendais , reconnaît-il. C’était un circuit très cassant sur lequel je n’ai pas réussi à m’exprimer pleinement. En bas des descentes, musculairement, je me sentais fatigué. Mais sur les rares portions de plat, mon entraîneur m’a dit que j’étais le plus fort. J’avais la puissance, j’avais les watts. Et il y a aussi la petite satisfaction d’avoir pu accélérer à la fin pour lâcher Julien (Absalon). »

Bien que devancé par Victor Koretzky, Titouan Carod et Jordan Sarrou et à 1’14 de la tête, le Mulhousien n’est « pas inquiet pour la suite ». Après un peu de repos le week-end prochain, il enchaînera deux courses internationales avant de s’envoler pour Cairns, un objectif bien plus important en ce début de saison. « J’aurai deux courses de préparation, avec un gros niveau international, où je pourrais mieux m’évaluer face aux concurrents. »

Victoire ou pas, cette première manche de Coupe de France laisse présager, pour les pilotes alsaciens, de belles choses pour la suite.

 

Publié dans News
dimanche, 11 octobre 2015 08:55

VTT - Perrine Clauzel à l'assaut du Roc d'Azur

3022653520190711850343938212661606702645248o
Départ du Roc Dames très matinal  ... 8h00  pour les dames !

Perrine Clauzel s'attaque ce dimanche au Roc d'Azur  dans le Var après avoir fait une petite transition par le Cyclo Cross à Epenoy (Doubs) puis à Dielsdorf (CH). Elle sera le porte drapeau de l'Alsace en l'absence de Maxime Marotte en test pré-olympique à Rio.

#

Publié dans News

Incroyable! Perrine Clauzel (BH SR Suntour KMC), licenciée à Sainte Croix en Plaine (68), a remporté le titre de Championne d'Europe U23VTT X-Country  à Chies d'Alpago, Italie une semaine après avoir conquis le titre de Championne de France Espoir. Maxime Marotte vice champion de france la semaine passée à lui malheureusement explosé en course et finit à la 24e places. Hélène Clauzel (Sainte-Croix-en-Plaine) se classe 10e en junior. Chez les juniors (Team Hase), Simon Gourc  licencié à Sainte-Marie-aux-Mines termine 9e et Axel Zingle licencié au SSLO Habsheim 24e.

Publié dans News

 

L'équipe du Comité d'Alsace de Cyclisme  composée de Simond Gourc, Helène Clauzel, Gérard Steiblé et Maxime Marotte  a terminée troisième lors de l'ultime épreuve le relais par équipe lors au Championnat de France VTT d'Oz en Oisans. Cette 10e  médaille décrochée dont quatre d'or est un peu en deçà des espérances de la délégation.  Reste à développer la même compétitivité en Descente VTT et Trial où l'Alsace fait un zéro pointé, une contre performance inexplicable au vu des bons résultats des jeunes en TFJV.

Publié dans News

Championnat de France VTT Oz en Oisans  XCE , Perrine Clauzel (BH SR Suntour KMC) s'impose chez les filles.

Permalien de l'image intégrée

 

 

Publié dans News

 

Les chances de titres de champion de France sont multiples jusqu’au dimanche 19 juillet  à Oz-en-Oisans pour les vététistes haut-rhinois, avec dès jeudi 16 juillet  Perrine Clauzel en lice en Eliminator dames. Point d’orgue samedi, le cross-country Elites avec Maxime Marotte prêt à tomber Julien Absalon.

Auteur: Gilles Legeard
Maxime Marotte - © Vélo 101   Toute reproduction, même partielle, sans autorisation, est strictement interdite.
Le fort contingent haut-rhinois emmené par Maxime Marotte est prêt à se positionner au premier rang de ces championnats de France de VTT à Oz-en-Oisans.

Et si le Haut-Rhin remportait sept titres aux championnats de France de VTT en cette fin de semaine à Oz-en-Oisans ? Dans cette station iséroise, la junior Hélène Clauzel, qui court demain (15 h 30), pourrait ne plus être la seule championne de France cross-country comme l’an dernier en cadettes. Sa sœur Perrine est la première sur les rangs dès cette fin d’après-midi (16 h 45) en Eliminator. Et ceci peut la lancer vers un doublé samedi (12 h 45) en espoirs dames avec un accessit à accrocher chez les dames derrière le phénomène champenois Pauline Ferrand-Prévot, déjà sacrée en cyclo-cross, sur route et tenante du titre.

Ce samedi débutera par les juniors dès 8 h 30, avec de fringants pilotes du team Hase que sont Axel Zinglé, lauréat de la dernière manche de Coupe de France à Lons-le-Saunier et encore 2e le week-end dernier à Montsevelier (Suisse), ainsi que Simon Gourc, champion d’Alsace et 4e dimanche. Les deux Haut-Rhinois sont même capables de signer un doublé. Et dans l’après-midi (14 h 45), Maxime Marotte, qui a engrangé assez de confiance avec sa 2e place à Lons-le-Saunier (à seulement 18 secondes de Julien Absalon) et surtout son 5e rang de premier Français en Coupe du monde à Lenzerheide (Suisse), n’a jamais paru aussi prêt du titre après avoir déjà fini deux fois 2e (2010 et 2011) et 3e (2012 et 2013).

Entre-temps, les masters sont pour la première fois au programme demain avec Laurent Spiesser et Frédéric Frech en lice pour la 1re place. Dimanche, avec le relais des comités régionaux, l’Alsace aura fière allure avec Maxime Marotte, Simon Gourc, Gérard Steiblé et Hélène Clauzel.

« Je sais que je peux espérer le maillot »

Alos qu’ils peuvent passer du rêve à la réalité, les Haut-Rhinois, s’ils sont confiants, ne s’enflamment pas. Pas même celle qui survole les juniors filles. « J’ai la pancarte, mais je ne vais pas trop me mettre la pression, comme en Coupe de France », avance Hélène Clauzel. Et après un stage avec le pôle France aux Gets (Haute-Savoie), la pilote du VC Sainte-Croix-en-Plaine se sent « assez prête ».

Sur place depuis lundi, Perrine Clauzel estime que ce championnat peut être une belle opportunité au vu des derniers résultats. « Je fais l’Eliminator parce que je sais que je peux espérer le maillot. C’est un effort court que j’aime bien et comme ma course (de cross-country) n’est que le samedi, c’est très bien pour un mini-déblocage. Et j’espère aussi le maillot en espoirs. Il faut que ça se joue comme à Lons, où j’ai gagné parce que j’étais forte. J’espère juste ne pas souffrir de la chaleur. » Sa 4e place parmi les Élites dames dimanche à Montsevelier semble attester de son aptitude à encaisser ces conditions météorologiques, qu’elle n’affectionne guère.

« Là, c’est parti »

Pour Maxime Marotte, la donne est claire, il faut faire tomber de son piédestal Julien Absalon, qui reste sur 12 titres d’affilée. « C’est l’homme à battre , annonce-t-il. Julien est un peu moins aérien, mais il sera remis de sa gastro de la Coupe du monde. Cette 5e place à Lenzerheide, je l’avais dans les jambes, mais j’ai mis un peu de temps à concrétiser. Là, c’est parti. L’an dernier, je suis passé un peu à côté (4e à 2’32’’ d’Absalon) en étant venu tôt. L’altitude ne va pas énormément jouer. C’est le début d’un enchaînement de quatre gros week-ends, c’est dur de cibler, on verra sur lequel je peux le mieux tirer mon épingle du jeu ».

Maxime Marotte se verrait bien s’attaquer à ses objectifs internationaux en bleu-blanc-rouge. D’abord aux championnats d’Europe en Italie (20-26 juillet) aux côtés des sœurs Clauzel, d’Axel Zinglé et Simon Gourc, car les Haut-Rhinois prennent aussi possession de l’équipe de France. Puis en Coupe du monde début août à Mont-Sainte-Anne (Canada) puis à Windham (États-Unis).

Il en est un qui effectuera deux courses de cross-country, Laurent Spiesser. Le coureur du VCU Schwenheim remet en jeu son maillot en Masters 2 et enchaîne le lendemain parmi les Elites. « La priorité, c’est le titre à défendre, le samedi, ce sera très dur », jauge-t-il. Le Griesbachois s’est donné les moyens de toucher au but en remportant les 4 h de La Bresse le week-end dernier en duo avec son beau-frère Fabien Canal. Son beau-frère de l’Armée de terre, 23e de son premier championnat de France sur route le 28 juin à Chantonnay (Vendée) parmi les pros, effectue un retour aux sources ce samedi, lui le champion de France espoirs 2011.

Publié dans Reportage

 

 

L'Alsace serait la lanterne rouge du sport cyclistes de France en métropole selon un classement du numéro de mai de Vélo Magazine, la région termine 22e sur 26 partants et dernière des régions métropolitaines. L'Alsace devance seulement la Corse, la Martinique, la Guyane et Mayotte.

Si le vélo est un moyen de transport bien développé en Alsace avec en référence à Strasbourg, le cyclisme sportif n'avance pas en Alsace. Vélo Magazine constate qu'il n'y a plus aucun pro dans la région depuis la retraite de Christophe Kern (VC Nord Alsace) fin 2014 –Thomas Voeckler n'est pas licencié en Alsace–, la cyclo La Vosgienne a été annulée en janvier après 19 éditions, trois clubs ont disparu en 2014... Le président de l'AC Thann, Alain Géhin, reconnaît: «On est au creux de la vague.»

 

Le cyclisme sur route pédale dans la choucroute, le VTT et le BMX se portent bien. Les vététistes brillent: Maxime Marotte, vainqueur du Roc d'Azur, Perrine Clauzel est première de la Coupe de France, etc. Alors que le BMX est en plein essor avec «quatre circuits récemment créés», souligne Vélo Magazine. Ces deux disciplines ont permis au Comité du cyclisme d'Alsace d'augmenter très légèrement son nombre de licenciés: 2.278 en 2014 contre 2.242 en 2013.

 

Vélo Magazine risque de faire tousser dans les maisons à colombages ...

Lucky  Alsace -Vélo : Quelques omissions concernant le palmarès des coureurs Alsaciens. En VTT  Enduro Jerome Clementz était Champion du Monde des Enduros World Series en 2013 et a gagné la 1ere manche des EWS 2015 , Nicolas Lau est régulièrement placé dans le Top 10 Mondial de la discipline et a remporté une manche des EWS en 2014 ....ces deux garçons vivent de leur sport ! Les Alsaciens comptent également de nombreux Champions de France en cyclisme artistique et ne sont pas manchot en cycle ball.

 

Publié dans News

 

Frédéric Frech a devancé Harold Flandre dimanche à Molsheim.  PHOTO DNa – FRANCK KOBI

 

Comme il y a un an, Frédéric Frech (VC Sainte-Croix-en-Plaine) s’est imposé devant l’Habsheimois Harold Flandre, hier lors de la Ronde des Vendanges à Molsheim, la dernière des 6 manches de Coupe d'Alsace X-Country FFC.

Le Molsheim Fun Bike a organisé au lieu dit "Stierkopf", la dernière manche de la Coupe d’Alsace de cross-country et le Trophée régional des jeunes vététistes.
La cadette Hélène Clauzel (VC Sainte-Croix-en-Plaine), l’unique fille en lice (43’30), a remporté ainsi la Coupe d’Alsace. Chez les cadets, Simon Gourc (VC Sainte-Marie-aux-Mines) a montré qu’il n’était pas vice-champion national par hasard en l’emportant aisément en 43’30, devant le Habsheimois Axel Zinglé (43’40) et le Molsheimois Jean Dumoulin (43’45). Chez les juniors, le Colmarien Sven Den Hartog s'est débarrasseé de son adversairedirect en portant une attaque dans la redoutable bosse à 18% devant Gérard Steiblé (Village-Neuf), arrivé deux minutes plus tard. Cette grosse difficulté   parcours a permis aux meilleurs de s’échapper. Le Habsheimois Harold Flandre a longtemps pu tenir compagnie à Frédéric Frech (VC Sainte-Croix-en-Plaine), mais il n’a pas pu répondre à une attaque portée à deux tours de l’arrivée. Le battu du jour et vainqueur de la Coupe d’Alsace a logiquement reconnu la supériorité de son adversaire, qui « s’entraîne et court comme un pro ». Tous les concurrents ont jugé le parcours très physique.

Publié dans News

 Damien Mougel termine dixième, une belle place. Photo archives DNA - Cathy Kohler

D. Mougel                                                                                                Photo archives DNA - Cathy Kohler

Damien Mougel (VS Eguisheim) a pris la 10e place de la première manche du Challenge national de Cyclo-Cross qui se déroulait à Saint-Etienne-les-Remiremont dans la catégorie Elite. Le coureur d'Eguisheim finit à 2’03’’ du vainqueur le franc-comtois, Francis Mourey. Laurent Spiesser (VC Sainte-Croix-en-Plaine) victime d'une crevaison dans le premier tour (valve de roue arrachée)  finit 26e après avoir galérer pour remonter depuis la dernière place. Les autres alsaciens n'ont pas brillé dans cette catégorie. Mickaël Jacquot (VC Wittenheim) 56e est à quatre tours, Alain Thomas (Pédale d'Alsace) 66e à cinq tours et Cyrille Fretz (VC Soultz) à 9 tours.
Chez les cadettes Hélène Clauzel (VC Sainte-Croix-en-Plaine) ramène une belle 9e place Huet M (VCU Schwenheim) 26e Barberio F (VC Wittenheim) 37e.

On attendait beaucoup des Espoirs aucun d'entre eux n'a réussit à entrer dans le top 30, Hervé Ridart (VCU Schwenheim) 34e place avec 4’54’’ de retard sur le vainqueur. Sacha Kleinklaus (VC Eckwersheim) a littéralement explosé dans les derniers tour et finit  63e à trois tours, Maxime Del Piro(ASPTT Mulhouse) est 72e. Du côté des Juniors seul Florian Ersnt (EC Eckwersheim) est classé 121e.

 

Publié dans News
Simon Gourc est devenu vice-champion de France. Archives L'Alsace

Simon Gourc est devenu vice-champion de France.

Simon Gourc (VC Sainte-Marie-aux-Mines) a décroché le titre de vice-champion de France cadet de VTT Cross Country à Auron (Côte d'Azur). Le titre a échappé au Sainte-Marien pour dix petites secondes de retard sur le vainqueur, Thibault Daniel (Veloroc Lapierre). Chez les Seniors c'est une fois de plus Julien Absalon (BMC)qui remporte le titre de Champion de France. La domination de Julien Absalon a été telle que le champion ne s'est jamais senti menacé par la concurrence. Dès le départ, il imprime son rythme, et ses adversaires du jour ne sont que la chaleur et l'altitude (de 1700 mètres).
A bientôt 33 ans, Julien Absalon a réussi à décrocher 11 titres consécutifs de champion de France...


Ce 11ème, il a pris le temps de le recevoir, en s'offrant un véritable show à 100 mètres de l'arrivée. Miguel Martinez et Maxime Marotte.Le Mulhousien a bien tenté de prendre sa roue, mais le Vosgien était bien le plus fort. « Au début, j’ai essayé de le suivre , racontre Maxime Marotte. Pendant un tour et demi j’étais au contact, même si ça allait vite, mais je me sentais bien. Puis il a commencé à rouler fort, et je me suis mis dans le rouge pour le suivre. J’avais besoin de temporiser, et j’ai laissé revenir derrière. Je ne me suis pas affolé. J’ai essayé de jouer, de bluffer, mais Julien était trop fort. Tant pis ! »

Une fois que le double champion olympique était parti, derrière, la lutte continuait de faire rage avec  Miguel Martinez, Stéphane Tempier et Maxime Marotte. Le Mulhousien, « dans le rouge » un peu plus tôt, n’a pas pu suivre Martinez. Il a donc sauvé sa médaille de bronze. « C’est pas si mal, je m’en sors plutôt bien , résume-t-il. Ça reste une médaille. Martinez a un peu caché son jeu. La deuxième place, j’aurais pu l’avoir si je n’avais pas fait l’amateur, comme on dit. Mais je n’ai pas de regret, c’était une bonne course. »

 

Clauzel a tenté

 

Un peu plus tôt dans la journée, Perrine Clauzel (Focus/Rotor/Coaching-system.fr) ne s’est pas ennuyée elle non plus. Au départ avec les seniors, dont la championne olympique Julie Bresset, la sociétaire du VC Sainte-Croix-en-Plaine a bien tenté de rester au contact des meilleures, donc de Pauline Ferrand-Prévot, la favorite en espoir, mais en vain. « Pauline est partie un peu vite, elle a fait un bout de chemin avec Julie (Bresset), et c’était fini pour moi , rapporte Perrine Clauzel. J’ai longtemps été en 4e position, mais après le wagon des seniors m’a dépassé. J’ai essayé de prendre les roues, mais elles allaient trop vite. Ensuite, j’avais plutôt peur que ça revienne encore derrière, et de perdre ma place. »

 

Finalement, chez les espoirs, la Haut-Rhinoise n’a pas été inquiétée plus que ça par la suite, puisque Margot Moshetti, qui la suivait, est arrivée plus de trois minutes après elle. Perrine Clauzel a donc pris la médaille d’argent (7e au scratch dames), comme l’année dernière. « J’ai un peu payé sur la fin à cause du manque de compétition depuis mon bac , confie la bachelière. Ça a roulé fort, et en plus il faisait chaud. Seules 12 filles ont bouclé les cinq tours. Mais je conserve ma place sur le podium, donc je suis contente. »

En Cadet : Axel Zinglé (Habsheim) est 52e , Hugo Buchy (Habsheim) 63e , Maxime Vivien (Molsheim) 72e , Eddy Steible (Village Neuf) 109e, Lucas Pollina (Village Neuf) 112e et Victor Lhoest (Village Neuf) 124e.

En cadettes, Hélène Clauzel (VC Sainte-Croix) termine 4e à un souffle du podium et Marie Guth (Habsheim) est 11e , des places qui reflètent leur saison.

 

En juniors, Sven Den Hartog (EC Colmar) est 31e, Gérard Steible (Village Neuf) est 103e , Schlotter (Village Neuf) 108e et Lamour (Village Neuf) 112e.

 

Enfin dans le relais des comités, où l’Alsace espèrait tirer son épingle du jeu, le titre est revenu, là aussi fort logiquement à la Lorraine, emmené par Absalon, la Franche Comté (avec Fabien Canal) et la Champagne (avec Ferrand Prevot) ont complété le podium. L’Alsace finit ainsi 7e à 2’31’ avec Marotte, Clauzel, Den Hartog et Steible.

 

Publié dans News
Page 1 sur 2