M

lien vers la publication M+ VOTRE MULHOUSE

Né il y a un peu plus d’un an, le collectif Achtung bicyclette a pour objectif de promouvoir la pratique du vélo, au sens large. En cette période de confinement, ses membres ont lancé un service de coursiers solidaires pour venir en aide à ceux qui ne peuvent pas se déplacer pour faire leurs courses…

Les-coursiers-solidaire

« Nous avons déjà fait des ateliers participatifs de réparation de vélos à Kingersheim et Illzach, et organisé des balades à destination des familles », explique Julien, un membre actif du collectif. Achtung bicyclette propose aussi des sorties à vélo nocturnes, plus sportives, les mercredis soirs en période estivale : les « Sérieux X Braquet » permettent aux amateurs de petite reine de parcourir une boucle d’une bonne trentaine de kilomètres autour de Mulhouse, avant de rejoindre l’afterwork et y boire un verre, avec modération !

Une carte des coursiers

Confinement oblige, il n’est plus question de faire des boucles de 30km ou plus, ni d’aller boire un verre en terrasse… Mais les membres et sympathisants du collectif ont décidé de ne pas attendre le

déconfinement les bras croisés et comptent bien mettre leurs gros mollets à disposition de ceux qui ne peuvent pas se déplacer pour faire des courses. « J’ai repris l’idée du collectif Annecyclo, qui a lancé un service de coursiers solidaires à Annecy, qui a été repris dans une dizaine de villes », explique Julien. Le principe est simple : une carte recense des cyclistes qui se mettent à disposition des personnes fragiles (seniors, malades…) pour faire et livrer leurs courses ou médicaments.

Respect des gestes barrières

A ce jour une dizaine de cyclistes ont rejoint les rangs des coursiers solidaires, avec un fonctionnement simple : les personnes peuvent contacter directement le coursier le plus proche de chez elles (une carte est disponible), qui gère ensuite sa course de manière autonome. « Chacun doit être muni de son attestation, respecter les gestes barrières et le code de la route », expliquent les membres du collectif, qui souhaiteraient également se rapprocher d’associations comme les Restos du cœur ou la Banque alimentaire. En attendant, une « procédure » pour les livraisons : le livreur toque ou sonne chez le client avec le coude, peut discuter de loin avec la personne, privilégie un remboursement des courses par chèque… « Nous recherchons toujours des coursiers bénévoles et encourageons tout le monde à diffuser l’information, pour que le plus grand nombre puisse profiter de ce service », concluent les membres du collectif Achtung bicyclette.

+ d’infos sur www.facebook.com/lescoursierssolidairesducollectifachtungbicyclette et la carte des coursiers : www.google.com/maps

Publié dans News