Afficher les éléments par tag : amsterdam

BYCS

We are an Amsterdam-based social enterprise driven by the belief that bicycles transform cities and cities transform the world. We work internationally with businesses, governments, non-profits and civil society to initiate and scale breakthrough ideas around cycling.

Nous pensons qu'une invention vieille de 200 ans est un catalyseur fondamental du progrès humain et de régénération planétaire. Depuis nos débuts il y a quatre ans, nous avons opéré dans un cadre d'urgence, et cette année difficile n'a fait que renforcer notre conviction qu'un changement radical dans la façon dont nous nous déplaçons dans nos villes est essentiel pour faire ils sont prêts pour l’avenir. Plus que jamais, nous pensons que le vélo fait partie des les solutions les plus simples à certains de nos défis urbains les plus complexes et un point de départ point pour guérir notre planète, augmenter la résilience de nos communautés et renforcer la santé de nos sociétés.

2020 restera dans les mémoires comme une année de cyclisme. Des villes du monde entier ont promu

Une politique pro-cyclistes pour accompagner son adoption forte et spontanée par les habitants pour se déplacer en toute sécurité et confortablement pendant la pandémie. En Europe plus d'un milliard d'euros a été investis dans les infrastructures cyclables. Le boom du cyclisme nous a donné un aperçu de l'avenir urbain sur lequel nous travaillons cela a décuplé notre ardeur à créer un changement de paradigme au niveau mondial.

 

Publié dans News

Les  vélos cargo électriques sont des  véhicules qui vont potentiellement révolutionner le transport de marchandises en ville, en libérant les routes des camions bruyants et encombrants.

Foodlogica, vélos électriques cargo

De nombreuses entreprises proposent déjà de tels services, même avec de simples vélos (non-électriques). L’assistance du moteur permet évidemment d’augmenter considérablement la capacité de charge, rendant ces moyens encore plus compétitifs. Les vélos cargo électriques, comme tous les vélos, peuvent bénéficier de la présence d’un écosystème urbain qui répond aux nécessités des cyclistes. Des villes comme Amsterdam sont ainsi à la pointe, permettant la création de nouvelles entreprises et donc d’emplois.

La municipalité d’Amsterdam, dans le but de rendre les rues de la ville encore plus habitables, voit un grand potentiel dans l’amélioration du système de la distribution alimentaire. Chaque année, les véhicules utilisés pour la distribution de nourriture à Amsterdam parcourent un total de 24 millions de kilomètres. Il y a quelques mois, un document sur ces questions a été présenté, dont le but est de promouvoir l’utilisation de moyens plus respectueux de l’environnement.

Il est vrai que l’on voit de plus en plus de camions électriques, qui résolvent le problème de la pollution de l’air dans les villes. Toutefois, il s’agit de véhicules grands et lourds, souvent inaptes à circuler dans les rues étroites d’une ville aux origines très anciennes, conçue à l’époque où les voitures et les camions n’étaient pas même concevables.

Dans ce domaine veut s’insérer Foodlogica, une nouvelle société qui utilise des tricycles électriques pour la distribution de la nourriture localement. Deux tricycles sont rangés dans un conteneur placé dans un point stratégique de la ville, à proximité des fournisseurs de produits alimentaires. Les conteneurs sont équipés de panneaux électriques pour recharger les batteries de vélos électriques avec lesquels les marchandises sont distribuées. Foodlogica ne possède actuellement qu’un seul conteneur, mais le projet est d’arriver à 4 en un an.

Foodlogica veut aussi être une plate-forme pour unir les distributeurs et les consommateurs d’aliments cultivés de manière durable. Ce sont souvent les premiers utilisateurs des services offerts par la compagnie fondée par Francesca Miazzo. Elle est aussi l’un des co-fondateurs de CITIES Foundation, une organisation dédiée à l’analyse et la recherche sur l’environnement urbain.

Les tricycles électriques peuvent être utilisés pour déplacer des charges d’environ 225 kg (le poids total, cycliste compris, est de 300 kg), avec des dimensions maximales de 120 x 80 x 140 cm. Foodlogica est à la recherche de personnes qui veulent travailler sur le projet, prêts à pédaler entre 3 et 10 heures par semaine. Les tricycles électriques Foodlogica peuvent également être sponsorisés par des entreprises qui souhaitent communiquer sur les questions environnementales.

Portail d'informations, actualités et guide de l'achat de vélos électriques

Publié dans News