Le recours : La Fédération Française des Usagers de la Bicyclette a demandé au juge des référés du Conseil d'État d'ordonner au Gouvernement d’indiquer expressément que le vélo pouvait être utilisé durant le confinement, de rouvrir les pistes cyclables fermées et d'enjoindre au ministère public de cesser de poursuivre les verbalisations ayant pour motif l'usage du vélo.

La décision du Conseil d’État : Le juge des référés a ordonné au Gouvernement d’indiquer publiquement et largement que le vélo peut être utilisé pour les déplacements autorisés durant le confinement.

Il a relevé que si le Gouvernement avait bien interprété le décret du 23 mars 2020 comme réglementant uniquement les motifs (achats de première nécessité, accès aux soins, activité physique individuelle…) et non les moyens de déplacements, plusieurs autorités publiques avaient néanmoins indiqué par différents moyens de communication que l’usage du vélo était interdit.

Le juge des référés a estimé que l’utilisation du vélo relève de la liberté d’aller et venir et du droit de chacun au respect de sa liberté personnelle, et que l'absence de clarté des positions du Gouvernement y portait une atteinte grave et manifestement illégale.

Le juge des référés du Conseil d'Etat a en revanche jugé qu’il n’avait pas le pouvoir de satisfaire les autres demandes de la Fédération. S'agissant en particulier de la demande d’ interrompre les poursuites engagées contre les cyclistes, le juge des référés a rappelé qu'il n’était pas habilité à ordonner des mesures à l’autorité judiciaire.

> Lire l'ordonnance de jugement

> Retrouvez l'ensemble des ordonnances liées au COVID-19

Publié dans News

L'après confinement va-t-il se traduire par une augmentation des déplacements à vélo et une plus grande floraison des pistes cyclables ? Avec Frédéric Héran, économiste et urbaniste, Stein van Oosteren, porte parole du Collectif Vélo Île-de-France, et Olivier Razemon, journaliste spécialiste des questions de mobilités.

Publié dans News

Les élus et une partie des experts de la santé publique pensent que de favoriser l'usage du vélo facilitera la sortie de crise du coronavirus. Un des enjeux serait d’équiper les gens en vélos. En plus des primes existantes pour acheter des vélos électriques et des vélos cargo, la FUB et  L’Heureux Cyclage (le réseau des Ateliers vélo participatifs et solidaires) défendent l’idée d’un chèque de 100 euros pour « financer la remise en état de vélos » qui sommeillent aujourd’hui dans des caves et au fond des garages dans le respect des gestes barrière.
Cette prime permettrait également aux réparateurs de vélos, qui font partie des commerces prioritaires, de rouvrir rapidement leur portes de leurs échoppes qu'il ont dû se résigner à fermer par manque d'information de la clientèle.

Publié dans News

Le guide Le vélo tête de liste a été écrit par le Club des villes cyclables. Il fait une dizaine de pages et pose la question : Que peut faire un élu local ? Il détaille d’abord des réponses simples d’un paragraphe chacune : 

 
  • Créer des fonctions de chargé de mission vélo
  • Planifier les continuités et le maillage des itinéraires
  • Reconsidérer les arbitrages entre la place de l’auto et celle du vélo
  • Décliner et adapter les expériences et innovations
  • Développer des services
  • Associer davantage les usagers
  • Faciliter l’embarquement des vélos dans les transports. 

Ensuite viennent des ambitions plus complexes, impliquer l’administration locale, sécuriser le stationnement, établir les connexions géographiques pertinentes, s’occuper de l’apprentissage et de la communication. Et à la fin, un résumé des arguments habituels sur la santé, le climat, les coûts, le commerce, le tourisme etc. 

Pour se le procurer en téléchargement : Club des Villes et Territoires Cyclables 

Publié dans News

 

C’est aux parents qu’incombe traditionnellement la tâche d’initier leurs enfants à l’apprentissage du vélo mais la plupart des parents se disent démunis et pas du tout rassurer de voir leur enfant quitter le trottoir réservé aux piétons pour rouler en circulation comme les grands !
C'est là qu'interviennent les
professionnels et les  éducateurs vélo  d'Alsace Bike Tour. Ils proposent aux enfants de 6 ans à 11 ans de participer durant les vacances scolaires du mois de février 2020 à une formation adaptée sur la base du programme " Savoir Rouler à vélo".

savoir-rouler-a-velo

 

                               19février 9.00 -11.30 - 13.30-16.00
                               20 février 9.00 -11.30 -
13.30-16.00 

                               25 février 9.00 - 11.30 
                               26 février 9.00 - 11.30 
                               28 février 13.30 - 16.30  

 

Maîtrise du vélo dans une aire sécurisée, exercices et jeux sur le vélo :

-   trouver l’équilibre dynamique sur le vélo

-   maintenir une trajectoire rectiligne ou courbe 

-   freiner correctement

-   adapter sa vitesse

Connaissance des équipements et vérification de l’état du vélo

 -  connaitre les équipements de sécurité courant 

 -  apprendre à vérifier le bon fonctionnement des freins, la pression des pneus, hauteur de la selle

Sécurité routière et code de la route 

 -  apprendre à connaitre  les principaux panneaux de signalisation

 -  apprendre  des règles de circulation et les  règles de priorité

Apprendre la  conduite dans la circulation :

-  rouler dans un rond-point

-  céder le passage

-  effectuer un tourne-à-gauche

-  traverser un carrefour avec priorité à droite

-  prendre sa place correctement sur la chaussée…

 

Créé l'événement dans votre ville près de vos commerce ou lieux associatif  

Alsace – Bike Tourse déplace et installe son village vélo - école  dans votre  Ville, une place , un parking , une rue peuvent convenir (arrêté de circulation temporaire).
Infos / tarifs : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publié dans News

L'atelier Roue Pèt' a investit ses nouveaux locaux 13 rue des Alliés 68500 Guebwiller situé au sous-sol des anciens Bains -Douches de la villle. Les locaux sont bien éclairés et bien organisé pour accueillir les adhérents de l'association . Les dirigeants de l'association Roue Pèt sont globalement satisfait des locaux mis à disposition dans la cité du Florival.

Publié dans News

Baptiste Perrier quitte l'Alsace et Les Poto'Cyclettes Mulhouse pour rejoindre le Bourgogne...c'est comme çà qu'il l'a formulé !
 

Baptiste a passé trois ans en Alsace, c'est son boulot qui l'a amené jusqu'à nous. Il bossait pour la CCM Thann - Cernay Pôle Développement Territorial Tourisme et Communication  et consacrait également du temps pour l'association Les Poto'Cyclettes dont il était membre du bureau et chargé de la com sur le web.
Les copains de l'atelier lui ont offert une superbe montre réalisée sur base de récupération d'une roue de vélo.

Bonne route  à notre ami bricoleur cycliste.

Publié dans News

Strasbourg accueillera  le premier salon dédié au vélo et à l’innovation technique autour du cycle en France, les 28 et 29 septembre 2019.

Strasbourg sera donc "The place where you have to be" pour toutes les activistes vélo , les entrepeneurs, les acteurs du tourisme et autres cintré de vélo....

Ce salon sera résolument tourné vers les innovations et nouveautés dans ce secteur. Pour le public, ce sera l’occasion de rencontrer les professionnels du cycle et discuter des avancées techniques, mais aussi de tester les vélos sur place et d’assister à différentes animations.
Le Mondial du Vélo Strasbourg a l’ambition de résonner auprès du public de l’Eurométropole de Strasbourg, une ville bien positionnée pour attirer un public averti au-delà de ses frontières.

De nombreuses conférences traitant largement la thématique vélo sont également programmées :

  • Innovations, numérique : comment sera le vélo de demain ?
  • Plan national vélo : quelles opportunités en Alsace ?
  • Les atouts des VAE pour les entreprises
  • Le vélo un levier de développement du tourisme en Alsace et outre-Rhin
  • Recyclage des vélos : état des lieux et perspectives
  • La place du vélo dans la ville de demain
  • Le vélo et l’insertion social

Facebook Mondial du Vélo

 

Addresse

Hall 5, Parc des Expositions
7 Place Adrien Zeller
67000 Strasbourg

 

Téléphone
06 10 94 20 96

 

Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Publié dans News

 

Le plan vélo annoncé par le Premier ministre le 14 septembre dernier prévoit la généralisation progressive du marquage des vélos afin d’éradiquer le vol et le recel de vélos.
Des informations erronées circulent dans la presse et sur les réseaux sociaux depuis hier et sont démenties par le Gouvernement. 

Ci dessous l’analyse de la FUB sous forme d’un Vrai / Faux.

Le plan vélo prévoit le marquage systématique pour les vélos neufs.
VRAI ! Tous les vélos neufs mis en vente un an après la promulgation de la loi d’orientation des mobilités devront être marqués.

Le plan vélo prévoit l’instauration d’une carte grise pour les vélos.
FAUX !
 Il y aura uniquement un certificat de propriété du vélo afin de garantir sa provenance et de lutter contre le recel lors d’une revente. Il n’y aura aucun document à porter sur soi. A ce jour, il existe déjà le passeport BICYCODE®, remis au cycliste qui fait graver son vélo. Il s’agit d’un mode d’emploi lui permettant de sécuriser son enregistrement sur la base de données bicycode.org et d’une preuve de propriété de son vélo à transmettre lors de la revente.

Le plan vélo prévoit l’instauration d’une taxe pour obtenir sa carte grise.
FAUX ! 
Actuellement, le marquage coûte entre 5 € et 15 €, et est parfois gratuit. Il sert à couvrir les frais de gestion du service (base de données sécurisée, machine de marquage, main d’œuvre…).

Le plan vélo prévoit de forcer les cyclistes à enregistrer leurs vélos dans un fichier national.
FAUX ! 
Pour être efficace contre le vol, le système de marquage de vélos doit être couplé à une base de données nationale unique, sur laquelle les propriétaires de vélos sont invités à noter leurs coordonnées, permettant d’être contactés lorsqu’un vélo volé est retrouvé. Cet enregistrement est utile afin de vérifier en cas de doute le statut du vélo et de savoir s’il a été déclaré volé ou non. C’est déjà le cas avec la base de données BICYCODE®, qui est déjà accessible par les services de Police et de Gendarmerie dans le cadre d’une convention de partenariat avec le ministère de l’Intérieur depuis 2015. 

Le plan vélo prévoit une immatriculation des vélos, permettant de verbaliser le cycliste.
FAUX ! 
L’objectif poursuivi en marquant les vélos est uniquement la lutte contre le vol et le recel, afin d’une part de restituer le vélo à son propriétaire lorsqu’un vélo volé est retrouvé, et d’autre part d’éviter d’acheter un vélo volé et de devenir de fait un receleur. Sa vocation n’est absolument pas de faciliter la verbalisation des cyclistes.

Le plan vélo prévoit la généralisation du marquage de l’ensemble des vélos.
FAUX !
 D’ici 2020, en effet les vélos neufs devront être marquées par les vendeurs de vélos professionnels.
Pour les vélos d’occasion, ils ne devront être marqués qu’en cas de revente par un professionnel, à partir de 2021 (12 mois après les vélos neufs). Il n’y a pas d’obligation pour les ventes entre particuliers. Par contre, il est toujours recommandé à tout propriétaire de vélo d’occasion de le faire marquer afin qu’on puisse lui restituer en cas de vol, et lorsqu’il vendra son vélo, de  garantir qu’il n’est pas volé, et contribuer ainsi à la lutte contre le vol de vélos. ‘’C'est comme un vaccin, tant que peu de vélos seront marqués, cela ne protégera que ceux qui sont marqués, mais avec une masse critique suffisante de vélos marqués, cela aura un impact global sur les vols’’, précise Olivier Schneider.

Le plan vélo prévoit l’obligation d’assurer son vélo.
FAUX ! 
En revanche, si le vélo est marqué, l’assureur sera plus enclin à l’assurer contre le vol et à proposer de meilleures conditions. Certaines assurances exigent déjà le marquage des vélos (tout comme un bon antivol).

L’objectif du plan vélo est de lutter efficacement contre le vol et le recel de vélos grâce au marquage et au stationnement sécurisé.
VRAI !
 Atteindre une masse critique de vélos marqués est la seule solution efficace pour décourager les voleurs. Un vélo non marqué ne trouvera plus d’acheteurs et devrait mettre fin aux trafics de vélos volés. C’est l’objet des efforts de la FUB qui travaille sur le sujet de la lutte contre le vol depuis 2004, avec la création du marquage BICYCODE®. Seule une mesure nationale comme celle du plan vélo pourra décupler l’impact de cette action sur les vols.
Plus d’infos sur le marquage BICYCODE® sur www.bicycode.org

Quoi qu’il en soit, le projet de loi visant à généraliser le marquage des vélos doit être présenté au conseil des ministres avant la fin de l’année. Il doit être discuté et peut-être modifié par des amendements courant 2019 à l’Assemblée nationale et au Sénat pour une mise en application un an après, donc pas avant 2020.

 

Télécharger le communiqué de presse de la FUB.

Publié dans News
samedi, 22 septembre 2018 12:16

Prochain RDV de la Vélorution Mulhouse

Les cyclistes mulhousiens ont fêté leur rentrée mercredi 30 août dernier avec une ballade urbaine à vélo en début de soirée pour partager un moment convivial et sensibiliser sur la place du vélo en ville. 

Vélorution ! Derrière ce mot valise, se cache un mouvement international qui vise à donner aux déplacements cyclistes une place centrale dans les déplacements urbains. A Mulhouse, les rassemblements mensuels Vélorution, impulsés par les membres du Cadres (Cyclistes associés pour le droit de rouler en sécurité) en sont déjà à leur cinquième édition.

Rendez-vous tous les derniers mercredi du mois à 19h, devant le salon de thé Tilvist, 23, rue de la Moselle, pour une ballade urbaine et conviviale à vélo. L’occasion de partager un moment entre cyclistes mais également de porter les revendications de l’association pour un meilleur partage de l’espace public.

La Vélorution du 26 septembre rejoindra les cyclistes Riedisheimois de la " Faite du vélo" pour une petite ballade dans les rues de Riedisheim suivit d'une projection et d'un apéro débat.

Un seul mot d’ordre : « Amenez votre vélo et votre bonne humeur ! »

 

 

Gratuit – Plus d’infos sur les évènements facebook.   

Publié dans News
Page 1 sur 2