Afficher les éléments par tag : megavalanche

Pierre Charles Georges dit "Pich" ( Lac Blanc - Scott) a remporté la descente marathon Mega  de l'Alpes d'Huez. L'expérience du terrain boueux et un bon choix technique on sourit au très discret Champion de France de Descente VTT 2012.

Cette course est en général plus propice aux spécialistes de l'Enduro mais avec un tracé complètement labourer dans le final  par les runs de placements  l'avance des spécialistes de l'Enduro n'a pas été assez conséquent. Le bon pilotage dans le gras associé à un montage maison, roue de 26" retaillé sur un bike de 27.5, on redonné du souffle au Vosgien passablement cramé dans la première partie qui a rattraper tous les échappés et c'est imposé avec brio.

Publié dans News

Univers Vélo Richwiller vous invite à une présentation de la gamme CUBE 2013 en présence du champion  Nicolas LAU (Cube Action Team) récent vainqueur de la Mégavalanche de la Réunion 2012.


Univers vélo nicolas lau

Publié dans News

 

Nicolas Lau remporte la Mégavalanche 2012
 

C’est l’Alsacien Nicolas Lau qui remporte cette 18e édition de la Mégavalanche 2012.

 
Ils étaient 322 pilotes au départ de la course ce matin au Maïdo. La Mégavalanche renoue avec la tradition cette année avec un départ donné depuis le sommet du Maïdo et une arrivée à Saint-Paul.
 
Les deux dernières années, les départs devaient être modifiés suite aux incendies qui sévissaient dans les Hauts de l’Ouest. Les pilotes ont pris le départ à 8h15 et le premier a franchi la ligne d’arrivée avant 9 heures.
 
Il s’agit de Nicolas Lau. Le pilote alsacien a remporté cette 18e édition en 42 minutes. Il est suivi de François Baully Maître et Aurélien Giordanengo. Le premier réunionnais - pascal Yen Pon - 11e au classement.
 
Après sa victoire, Nicolas Lau a déclaré que la course "a été très difficile. J’ai en la chance de partir avec Aurélien Giordanengo qui est un très bon descendeur. On a réussi à faire un peu le trou. Après les premiers passages physiques, j’ai réussi à passer devant lui et à partir de là, j’ai fait ma course jusqu’en bas".

Deuxième à l’Alpe d’Huez cet été, l’Alsacien du team Cube a remporté sa première Mega, bouquet final d’une superbe saison. Il occupe la première marche d’un podium hétéroclite où se côtoient enduristes (F. Bailly-Maître), descendeurs (Gracia, Giordanengo) et crosseur (Julien Absalon).

Crédit photos : UCC et mysticfreeride.com

 

Dans ses ambitions d’avant-saison 2012, Nicolas Lau espérait briller au moins sur l’une des deux Mega, lui qui n’a pas toujours eu le brin de chance nécessaire pour concrétiser sur ce genre de format. A l’Alpe d’Huez en juillet, ce n’était pas loin : l’Alsacien du team Cube avait pris la 2e place derrière Rémy Absalon après avoir été entraîné dans la grosse chute du départ. 


Le récital Lau


Ce week-end à la Réunion, pas de crash : il a laissé la grosse boîte qui a eu lieu juste après le start derrière lui. C’était parti pour un «récital Lau» d’une quarantaine de minutes depuis le sommet du Maïdo, à 2200 m d’altitude jusqu’au bord de l’océan Indien. Un long run plein de maîtrise qui a permis au pilote de 23 ans de remporter sa première Megavalanche au scratch (il avait déjà remporté quatre fois la Mega de l’Alpe en catégorie junior). 

Chute au départ de la Mégavalanche ...conséquence d'une manoeuvre d'Aurélien Giordanengo
au coeur d'une polémique pour son départ en diagonale jugé dangereux par certains
ridersqui laissera sur le carreau Nico Quéré et Gusti Wildhaber.

 

En mode Stereo


La touche finale prestigieuse d’une superbe saison qui l’avait vu également remporter, parmi ses succès les plus marquants, l’Enduro des Nations et la Transprovence. Nicolas Lau ne cesse de s’affirmer et il a pour le coup offert un baptême royal à son Stereo Super HPC 160 en 27,5 pouces, qu’il avait choisi d’utiliser plutôt que «l’habituel» AMS 150

Du 27,5 pouces, du 26, du 29...


Du 650-B (le Cube de Nicolas Lau), du 26’’ (l’Orbea de Julien Absalon et le Trek d’Aurélien Giordanengo), du 29’’ (le Santa Cruz de Cédric Gracia), le podium de cette Mega 2012 a réuni tous les standards de roues actuels. En même temps que ce top 5 a été hétéroclite, avec crosseur, descendeurs et enduristes présents sur la «boîte». C'est aussi ce qui fait le charme de l'épreuve !


 

De l’Enduro au cross, en passant par la DH...


Aurélien Giordanengo a profité de la fin de cette saison pour mettre un peu la DH entre parenthèses et rouler en Enduro; le pilote Trek. Déjà vainqueur au Roc, il a pris la 2e place de cette Mega, sur tapis vert. Il a en effet porté réclamation contre François Bailly-Maître, auteur d’une coupe apparemment involontaire. le pilote Scott, futur transfuge de BMC, a ainsi été rétrogradé de la 2e à la 4e place.  


Le Sergent et l’artillerie lourde


Le troisième rang est occupé par le revenant Cédric Gracia. Un peu plus de cinq mois après son terrible crash à Val di Sole, le Sergent envoie à nouveau l’artillerie lourde. Tout simplement impressionnant... Encore plus quand on sait que CG a passé la ligne d’arrivée avec le câble de dérailleur cassé !

 

Julien Absalon : une 5e place en guise d’adieu à Orbéa


Julien Absalon a quant à lui pris la 5e place pour sa dernière sortie officielle à VTT sur un Orbea avant de rejoindre BMC le 1er janvier prochain. Meilleur chrono des qualifs du samedi disputées en format Enduro (quatre spéciales), son frère Rémy a eu moins de chance : le vainqueur de l’édition 2011 a été pris dans la grosse chute du départ, comme l’autre pilote Commençal, Nicolas Quéré puis il a ensuite cassé le câble de son dérailleur. La poisse.


Chausson aurait pu rouler avec les garçons


La Mega Ladies n’a bien sûr pas échappé à la reine Anne-Caro, qui aurait pris la 26e place de la Mega chez les garçons avec son chrono de 50’31 (voir résultats ici); ça situe un peu mieux la performance de la pilote Ibis, qui a devancé Nadine Sapin et Magali Pottier, la spécialiste du BMX venue profiter comme beaucoup des agréables vacances au bord de l’océan Indien. Y'a pire comme destination...

Publié dans News

Le VTT est un sport mécanique dont les ennuis n’épargnent personne. Ni les plus modestes, ni les mieux préparés. Sixième l’an passé et meilleure chance réunionnaise au départ, Alexandre Sicard peut en témoigner (voir ci-dessous). Rémy Absalon aussi. Le quadruple vainqueur de l’épreuve et double tenant du titre a terminé à une anecdotique 21e place, loin des meilleurs. Victime d’un problème de dérailleur après un kilomètre de course. “J’ai dû effectuer toutes les montées à pied ; c’était galère, déclare-t-il sur l’aire d’arrivée. Je n’ai pourtant rien touché mais ce sont les aléas du sport mécanique. ?

Meilleur temps des qualifications, le vainqueur de la Méga de l’Alpe d’Huez était pourtant bien parti, en compagnie de Nicolas Lau et d’Aurélien Giordanengo. Les trois hommes avaient déjà pris leurs distances avec leurs poursuivants, profitant d’une chute collective au départ que d’aucuns attribuaient à … Giordanengo. “Il a fait un écart et tout le monde est tombé. Grâce à lui, on est parti tous les trois devant mais j’ai trouvé ça moyen", poursuit le frère de Julien.

Bailly-Maître perd deux places

Absalon rapidement hors-jeu, Lau a pris les choses en main. Pour ne plus jamais les lâcher. “Au départ, l’objectif était de sortir premier du virage pour gérer au mieux la course, explique le dauphin d’Absalon en Isère. C’est ce que j’ai réussi à faire. Je suis parti avec Aurélien qui est un très bon descendeur. On a fait le premier tronçon ensemble puis je l’ai passé sur la première partie physique. ? Simple. Efficace. “Je suis vraiment content d’avoir gagné (en 42’42 ?) car à mes yeux, cette épreuve est plus physique que celle de l’Alpe d’Huez. Je finis ma saison en apothéose. C’est magique. Je vais pouvoir passer l’hiver sereinement. ?

Derrière, Giordanengo a vu revenir dans sa roue François Bailly-Maître. “On s’est battu jusqu’à l’arrivée pour la deuxième place, déclare-t-il fatigué mais heureux, une fois descendu de son vélo. Je pensais que j’allais craquer mais ça n’a pas été le cas. Pour un descendeur, c’est plutôt bien. ? Troisième (43’18 ?), le jeune Métropolitain n’écartait pas à cet instant la possibilité de monter sur la deuxième marche du podium. “À un moment, François a été tout droit alors qu’il fallait tourner à gauche. Il ne l’a pas fait exprès mais ça m’a fait perdre la deuxième place. ?

Ses espoirs se sont rapidement transformés en certitudes. “C’est malheureux car je suis certain que son petit écart est involontaire, explique le directeur de course George Edwards. Ça s’est passé juste au-dessus de la CD3, sous les yeux d’un commissaire. La règle du jeu étant la même pour tout le monde, nous avons été contraints de le pénaliser de 50 secondes. ? Il est ainsi passé de 43’12 ? à 44’02" Sa médaille d’argent s’est subitement teintée de chocolat. Sorti du podium pour une seconde, il a été numériquement remplacé par Cédric Gracia (44’01 ?). Un coup dur pour celui qui se satisfaisait “fortement ? de sa place de dauphin à l’arrivée

Morgan Chari

Seniors

1. Lau Nicolas (Cube Bike) en 0h42’42’’, 2. Giordanenco Aurélien (Top Cycles) 0’35’’, 3. Gracia Cédric (Brigade) 1’18’’, 4. Bailly Maitre François (Scott les Saisie) 1’20’’, 5. Absalon Julien (ORBEA) 1’34’’, 6. Arnould Jérémy (Irwego Commencal) 1’42’’, 7. Golay Florian (Felt Racing)  2’09’’, 8. Ojala Henri (Team Skins) 2’37’’, 9. Regnier Bryan (CG Racing Briga)  3’15’’, 10. Peridy Samuel (VTT Mag) 3’38’’, 11. Yen Pon Pascal (ACPR) 4’01’’, 12. Schaerer Michael (MTB Team Wuthr)  4’09’’, 13. Vergier Loris (US Cagnes)  4’45’’, 14. Payet Christophe 85 (CBT 1985)  4’57’’, 15. Booy Théo (4C)  5’21’’, 16. Dola François (La Roue Libre)  5’41’’, 17. Quere Nicolas (Team Commencal)  5’52’’, 18. Nauche Frédéric  6’00’’, 19. Mascrier Nicolas (Team Calva Pow)  6’08’’, 20. Boyer Christopher (ACPR) 6’30’’, 21. Absalon Rémy (Commencal)  6’33’’, 22. Payet Romain (DJEK)  7’22’’, 23. Haulet Vincent (AVBM)  7’31’’, 24. Dijoux Jérôme (RCX St-Leu)  7’35’’, 25. Minguet Pascal (Cap Vert VTT)  7’46’’, 26. Huszcz Damien  7’50’’, 27. Tipveau Sébastien (Sun Creativ)  7’54’’, 28. Fontaine Sébastien (Bicross Club)  8’02’’, 29. Dupas Gaëtan  8’39’’, 30. Damon Dimitri (RCX)  8’39’’, 31. Cornille Yannick (CSSD)  8’49’’, 32. Tarbes Frédérick (VCSD) 8’49’’, 33. Stéphane Michel (ASEC Team RRP)  8’49’’, 34. Pamphile Sveyne (ACPR)  9’05’’, 35. Janin Frédéric (Coco Bike)  9’05’’, 36. Santi Léo (ACPR)  9’08’’, 37. Bret Drevon Fabrice (Planète Ride)  9’41’’, 38. Séverin Pascal (CCCC)  9’56’’, 39. Méhault Damien (ACPR)  10’30’’, 40. Pamphile Kévin (ACPR)  10’39’’, 41. Sipili Yann  10’50’’, 42. Kerber Luc (Coco Bike)  11’00’’, 43. Hoarau Ludovic (PPA)  11’02’’, 44. Thérincourt Aldo Gilles 11’02’’, 45. Bernard Dominique  11’09’’, 46. Martin Willy (Bancale)  11’16’’, 47. Braye Valentin (Team Rando Reu)  11’38’’, 48. Leroy Bruno  11’45’’, 49. Boyer Bertrand (Réunion Cycles)  11’49’’, 50. Lebeau Olivier  11’49’’, 51. Demange Thierry (Ride Company)  11’49’’, 52. Jullian Cédric (ECOV)  12’33’’, 53. Stiegelschmitt Kilian (Bambergator)  12’39’’, 54. Fontaine Djany (Team Desbassyns)  12’41’’, 55. Heutte Olivier (CSSD)  12’58’’, 56. Nauche Clément (Sun Créativ)  13’18’’, 57. Baillou Dominik (Team Accro)  13’23’’, 58. Mengin Erwan  13’23’’, 59. Elarouti Jonathan (O2 Ride Team)  13’29’’, 60. Mankai Hedi  13’35’’, 61. Fia Stéphane (Cap d’ail VTT)  13’53’’, 62. Hoarau Thierry (CSSD) 14’10’’, 63. Frigière Jean Luc (Theoule VTT)  14’10’’, 64. Amara Thierry (Coco Bike)  14’14’’, 65. Fontaine Cyril (BCO)  15’05’’, 66. Brunnier Christian  15’14’’, 67. Treport Grégory (Bike All Star)  15’30’’, 68. Alidor Stéphane (PPA)  15’36’’, 69. Brochet Nicolas (Coco Bike)  15’50’’, 70. Bulin Alexandre (EVC)  15’52’’, 71. Huet Eddy (83 VAR)  16’09’’, 72. Pothin Jean (DA Hills Krew)  16’43’’, 73. Fretti Benjamin (VTT Top Gun)  16’46’’, 74. Kaffy Jérôme (Sky Team)  17’32’’, 75. Wildhaber Gustav (Cube) 17’43’’, 76. Legros Vincent (RCX)  17’59’’, 77. Nirlo Yann (CSSD) 18’00’’, 78. Then Daniel (Bonanza) 18’48’’, 79. Marsan Laurent 18’53’’, 80. Senechal Yannick (Santa Cruz Mia)  18’58’’, 81. Danielou Maxime  20’09’’, 82. Gustave Cédric  21’26’’, 83. Dijoux Claudio (RCX) 22’09’’, 84. Sautron Steven (ACPR Ste Marie) 22’41’’, 85. Valin Manuel (GTR Compétition)  24’19’’, 86. Pratmarty Eric (BMX Nuces)  29’36’’, 87. Banard Thomas (VTTL)  35’14’’, 88. Rivière Mickal (Vélo Club Chall) 39’05’’, 89. Fontaine Damien (ASRT) 53’05’’.

DAME

1. Chausson Anne Caroline (IBIS) en 0h50’31’’, 2. Sapin Nadine (La Roue Libre)  6’10’’, 3. Pottier Magalie (Carquefou)  8’04’’, 4. Boes Bérangère  13’28’’.

MEGA CHALLENGERS

1. Corre Pascal (4C) en 0h55’41’’, 2. Grondin Jean Loick (Team Sexe 974)  0’07’’, 3. Grondin Olivier  0’48’’, 4. Lepinay Cédric (Trouss)  0’54’’, 5. Payet Stéphane (Team Desbassyns)  1’03’’, 6. Jaures Wilson  1’09’’, 7. Lauret Thomas 1’16’’, 8. Cauchy Olivier  1’26’’, 9. Gass Victor (100 la réunion) 1’32’’, 10. Oulia Giovanni  2’47’’, 11. Dupuy Alban  2’55’’, 12. Catherine Julien (ASRT)  3’45’’, 13. Deghetto Frédéric (13 Bouches du Rhônes)  3’57’’, 14. Hoarau Pascal (Team HP)  4’20’’, 15. Ah Mouck Olivier (RCX)  4’20’’, 16. Huet Gaël (100 La Réunion)  4’24’’, 17. Druon Marc (Eurocopter)  4’57’’, 18. Brachet Meven 5’00’’, 19. Dorseuil Frédéric  5’31’’, 20. Töcher Florent  6’03’’, 21. Labonne Alain (Trouss)  6’06’’, 22. Jonas Frédéric  6’23’’, 23. Boyer Matthieu  6’41’’, 24. Boulanger Daniel (RCX)  6’48’’, 25. Guichard Frantz  7’01’’, 26. Turpin Willy (ACPR)  7’08’’, 27. Come David (Pioupiouriders)  7’18’’, 28. Jockey François  7’37’’, 29. Braud Alexandre (100 La Réunion)  7’44’’, 30. Ethève Samuel (ACSB) 7’57’’, 31. Geslin Frédéric  7’57’’, 32. Payet Jonathan  7’57’’, 33. Legros Ulrich (Bicross Club)  8’04’’, 34. Carrero Jerome (33 Gironde)  8’04’’, 35. Conver Wilfried (100 La Réunion)  8’13’’, 36. Martino Samuel (CSSD Bicross)  8’18’’, 37. Hibon Pierrick  8’26’’, 38. Cauchy Gilles  8’26’’, 39. Minatchy Jmmy (DA Hills Krew)  8’46’’, 40. Philomar Patrick  8’51’’, 41. Dull Julian (Bavaria)  9’02’’, 42. Mavilla Yves (AC Marseill Est)  9’06’’, 43. Lebreton Patrick  9’06’’, 44. Foveaux Romain (Freestool)  9’11’’, 45. Clain Sébastien (Réunion Cycles)  9’14’’, 46. Hiribarren Arnaud (Otxogazte)  9’19’’, 47. Boyer Matthieu (RCX)  9’22’’, 48. Comme Stéphane (Team Cycles )  9’22’’, 49. Lecco Gianadrea (Mystic Free Ride)  9’31’’, 50. Robert Henri Claude  9’34’’, 51. Bello Johan (Trek Cyclozone) 9’39’’, 52. Lauret Frédéric (FL Design)  9’39’’, 53. Osio Michèle (TICINO)  9’43’’, 54. Pierini Julien (Team Genepi)  10’13’’, 55. Chane Weng Yen Sonny  10’50’’, 56. Thebault Martial  11’01’’, 57. Colin Antoine (Free Faya Cow)  11’05’’, 58. Reynaud Olivier  11’09’’, 59. Mussard Sébastien  11’22’’, 60. Martin Victor  11’28’’, 61. Lebreton Joel  11’28’’, 62. Wexler Fabien (CSSD Bicross)  11’45’’, 63. Caron Thierry (83 VAR)  11’51’’, 64. Rouault Laurent (Coco Bike)  11’56’’, 65. Quipandedie Olivier (Team Accro)  11’59’’, 66. Tossem Olivier (Team Pinlinlimpe)  12’07’’, 67. Naze Cyril  12’17’’, 68. Geneuil Olivier (Jarnac VTT)  12’21’’, 69. Gosnet Arnaud  12’57’’, 70. Calteau Olivier (RCX)  12’46’’, 71. Venzi Jeremy (RCX)  12’57’’, 72. Langevillier Brice  13’24’’, 73. Anelli Sébastien  13’28’’, 74. Aubert Nicolas (Pioupiourider)  13’28’’, 75. Tibere Basile  13’32’’...146 classés

MEGA AMATEURS

1. Delassus David (Oneghost Team) en 0h55’33’’, 2. Coste Sébastien (74 - Haute Savoie) 4’25’’, 3. Rivière Jordan (ACPR)  6’20’’, 4. Henting Sébastien  6’53’’, 5. Grondin Ludo  8’00’’, 6. Oulia Jerome  9’47’’, 7. Payet Roddy 9’47’’, 8. Garnier Adrien 10’02’’, 9. Barret Stéphane (ACPR)  12’00’’, 10. Hoarau Arnaud (RCX)  16’24’’, 11. François Vivien (100 La réunion)  16’52’’, 12. Robert David (ACSB)  18’38’’, 13. Lebon Jeremy  18’38’’, 14. Huet Christophe  19’10’’, 15. Calteau Frédéric  22’28’’, 16. Nicolas Sébastien  25’30’’, 17. Delsaux Franck (Les Voulangeois)  27’27’’, 18. Armand Fabien  24’48’’, 19. Mouilla Mikael  34’35’’, 20. Sery Vincent (La Dodo Racing)  40’16’’, 21. Roque Nathaniel (TOP)  43’09’’, 22. Bajolle Romain  49’21’’, 23. Dijoux Vincent (BCO)  55’31’’, 24. Latchoumane Quentin (BMC Team) 1h07’55’’.

vainqueurs


Publié dans Reportage
 

Après un départ très mouvementé  au sommet du Maïdo qui a fait chuter pas mal de favoris dont Rémy Absalon et Nicolas Quéré, l'alsacien Nicolas Lau (Cube Action Team) a fait la course en tête au guidon de son Cube Stereo Super HPC en 27,5 pouces Après une superbe 2e place à l’Alpe d’Huez, Nicolas Lau offre à Cube sa première victoire en 650ben terminant en tête de la Mega en 42 minutes 42s.

Pour Nico c'est victoire c'est la cerise sur le gâteau qui conclue en beauté une saison parfaite.

Lire la suite  ici  et aussi l'interview de septembre sur Alsace-Vélo.fr

Publié dans News

 

René Wildhaber en tête sur le glacier devant Nicolas Vouilloz et Dan Atherton

Nicolas Lau Team Cube France second de l'édition de la Megavalanche de l'Alpes d'Huez 2012

La 18ème édition de la Megavalanche de l'Alpe d'Huez restera gravée comme une des plus difficiles mais aussi les plus réussie. Le principal fait de course restera la chute et  la casse mécanique de Nicolas Vouilloz, à qui la victoire semblait promise lorsqu'il franchissait le col de Poutran avec 45 secondes d'avance sur Rémy Absalon. Le rider Vosgien du Team Commençal auteur d'un excellent départ a fait parler sont expérience et a gérer mieux que tous ses adversaires l'épreuve d'endurance. Il devance de quelques secondes l'Alsacien  Nicolas Lau du Team Cube qui signe là une des plus brillantes performances de sa jeune carrière. Dan Atherton accroche une superbe 3ème place qui lui arrachera même un fugace sourire, c'est dire... Le podium est complété par  Greg Doucende, toujours présent, et François Bailly-Maitre. Jérôme Clémentz l'autre top pilote Alsacien du Team Cannondale termine finalement 6ème à 2minutes du vainqueur. Bravos les Alsaciens!

Publié dans News