Afficher les éléments par tag : subvention

Le programme Objectif Employeur Pro-Vélo prévoit la création de 25 000 stationnements vélo sur les lieux du travail. Il s’adresse à l’ensemble des employeurs, privés, publics et associatifs, et vise à développer l’usage du vélo dans le cadre professionnel à travers le label Employeur Pro-Vélo.

L’employeur peut sélectionner un accompagnement sur mesure dans un catalogue de services comprenant :

  • Des services éducatifs mobilités (sessions de remise en selle, sensibilisation, coaching vélo, etc.)
  • Des équipements vélo (stationnements, casiers, outils vélo, etc.)
  • Des services techniques (contrôle technique vélo, atelier d’autoréparation, etc.)
  • Des prestations de conseil (accompagnement à la structuration d’une stratégie vélo, élaboration d’un plan d’actions vélo, communication et formation, etc.)

A partir d’avril, une phase d’amorçage du programme Objectif Employeur Pro-Vélo (OEPV) sera lancée. Des primes d’accompagnement pour de la mise en place d’emplacements vélo et des cours de remise en selle seront proposées.

La plateforme définitive sera testée de juillet à septembre. Elle permettra de faciliter la sélection des bénéficiaires, de réaliser un autodiagnostique de la maturité des politiques pro-vélo d’un établissement et de faciliter le versement des primes.

A partir de septembre, le programme OEPV sera déployé dans son intégralité. Un catalogue exhaustif de services vélos sera proposé aux bénéficiaires. Ce catalogue proposera en prestations les actions du référentiel employeur pro-vélo (conseil en management de la mobilité, formations, elearning, réparations, emplacements vélos ….).

Le versement de primes d’accompagnement sera conditionné à un engagement à se faire auditer dans les 12 mois sur le référentiel employeur pro-vélo. Le montant des primes sera fonction de la taille de l’établissement bénéficiaire. Les 2250 premiers audits seront entièrement pris en charge par le programme, les 2250 suivants à 50%

Publié dans News

Lu ailleur dans 

e-mountainbike-magazine-logo-int-88

 

 

Un montant de 500 000 livres sterling sera mis à la disposition des particuliers et des entreprises sous la forme du nouveau Fonds de prêts pour le transport à faible émission de carbone, qui atténue le choc financier de l'achat d'un ebike avec des prêts sans intérêts allant jusqu'à 3 000 £. 700 000 £ est destiné à devenir un fonds de subvention ebike, afin que les conseils locaux écossais, les organismes du secteur public et les groupes communautaires puissent fournir des systèmes de pool ebike et l'infrastructure pour soutenir l'utilisation du vélo électrique pour les navetteurs et les acheteurs.Dans un mouvement espérant refléter le succès des journées de démo d'eMTB, les derniers 100 000 £ seront utilisés pour soutenir des événements de démonstration plus petits à travers le pays, ce qui aidera les futurs utilisateurs  à profiter de la technologie ebike pour un environnement plus sain et meilleur pour la santé.

Le financement a été annoncé avant le sommet sur le transport écossais à Glasgow par le secrétaire à l'économie rurale et à la connectivité, Fergus Ewing.
Ewing a déclaré: "Les Ebikes peuvent être un excellent moyen de commencer à voyager de manière active car ils offrent autant d'assistance que les besoins du cycliste. Ils permettent également aux gens de prendre des sacs lourds avec eux en utilisant des sacoches, des remorques ou en optant pour un vélo e-cargo en premier lieu. "

Maintenant, tous les besoins de l'Ecosse et du Royaume-Uni sont des conducteurs prévenants, des routes décentes et des pistes cyclables correctement planifiéepour fournir un réseau d'itinéraires aux nouveaux cyclistes qui souhaitent avant tous se déplacer en sécurité.

 

 

 
Publié dans News