La ville de Mulhouse a entamé la transition avec comme objectif de réussir le déconfinement. Un dispositif inédit mais déjà bien rodé par ailleurs en europe et dans le monde consiste à  augmenter de façon significative la capacité des aménagements cyclables en proposant des pistes éphémères . Comme dans d'autres villes en France  on entame une mue qui changera le quotidien des cyclistes en milieu urbain .A Mulhouse  l'Avenue Kennedy est transformée en VELORUE. La première "CORONAPISTE" de Mulhouse situé sur un axe  Est -Ouest débute  Bld des Nations (Coteaux) et se termine rue de la Navigation (Drouot). L 'avenue Kennedy comme l'ensemble du secteur centre ville sera  limité à 20 km/h.. Lorsque l'ensemble des pistes cyclables seront opérationnelles sur la l'agglo mulhousienne on devrait voir apparaître plus de cyclistes ce qui apaisera d'autant le trafic automobile.
Cette mesure temporaire devrait permettre de démontrer chiffre à l'appui que ce n'est quand prenant des mesures fortes que l'on atteint  des résultats probants dans la  lutte contre la pollution promis par les élus depuis .... 2007 

IMG20200530065045

Retrouver ici le plan des infrastructures vélos temporaire  qui seront mis en place à Mulhouse dans  les semaines à venir.

Publié dans News

L'expérimentation est une première dans les rues de la ville alsacienne. Pour réapprendre aux automobilistes et aux cyclistes à partager la route, Strasbourg inaugure sa première "vélorue" dans laquelle les voitures ont interdiction de doubler les vélos.

Sur 200m au cœur de Strasbourg, une grande première: interdiction pour les automobilistes de doubler les vélos. Dans une rue où les piétons et les vélos partagent le même trottoir, le passage est souvent difficile. Etant assez touristique, il était nécessaire de prendre des mesures pour réguler le flux sur le trottoir.

Une nouvelle expérimentation

Les automobilistes devront maintenant s’habituer à ce nouveau panneau très clair : « vélorue ». 
Ce nouveau concept permettra de voir si la cohabitation voitures/vélos, avec une priorité à ces derniers, est envisageable.

Pour le bon déroulement de cette nouvelle expérience, les automobilistes devront faire plus attention quant à leur conduite. Mais l’effort devra malgré tout, être fait des deux côtés pour assurer un bon fonctionnement de cette initiative.
Si le bilan est positif face aux comportements des deux et quatre roues, le concept pourrait être adapté dans d’autres rues en France. 

Publié dans News